>
>
eSport : Un mois avant l'eWorld Cup, "Rafsou" quitte l'Olympique Lyonnais

eSport : Un mois avant l'eWorld Cup, "Rafsou" quitte l'Olympique Lyonnais

Par Alix Dulac - publié le
Image

Petit coup de tonnerre dans le microcosme de la scène française esportive sur le jeu FIFA 18: sacré champion de France en mai dernier après sa victoire en finale de l'Orange eLigue 1, Fouad"Rafsou" Fares ne défendra plus les couleurs de l'Olympique Lyonnais. Et ce, dès l'ultime rendez-vous de la saison, la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup, début août à Londres.


À voir aussi : L'image du jour : Un gros bug dans FIFA 18


La nouvelle a bien failli passé inaperçue, certainement à cause de l'actualité footballistique du moment, très, très riche avec le parcours exceptionnel de l'équipe de France, en lice, qui sait, pour disputer une nouvelle finale de Coupe du monde.

Mais elle est d'importance et nous annonce un petit mercato sympa dans les semaines/jours à venir. Champion de France en mai dernier avec le maillot de l'Olympique Lyonnais sur le dos, Fouad "Rafsou" Fares ne portera plus les couleurs du club rhodanien, qu'il représentait sur le circuit Xbox One. Le finaliste malheureux des playoffs de la Coupe du monde (la FIFA eWorld Cup), début juin à Amsterdam, a posté un court message d'adieu dans un TwitLonger... pas si long que ça à l'arrivée.

 

 

C'est avec une profonde émotion que je vous annonce mon départ de l'Olympique Lyonnais. Après avoir vécu une année et demi extraordinaire avec vous, je sens que le moment est venu pour moi de relever de nouveaux défis dans des contextes différents. J'ai pu grandir, m'épanouir à vos côtés et j'ai surtout pu réaliser l'un de mes rêves les plus fous, celui de représenter l'Olympique Lyonnais. Je voudrais remercier tous ceux qui m'ont soutenu depuis mes débuts ici jusqu'à aujourd'hui. Merci du fond du coeur. Une page se tourne mais l'histoire est loin d'être terminée.

Celui qui affiche désormais une bannière noire et vierge sur Twitter n'en a pas dit plus. Notamment sur son avenir. Mais une tendance se dégage : après le départ de son fer de lance et champion du monde 2017 Corentin "Rocky" Chevrey au PSG, on voit bien la Team Vitality tenter le tout pour le tout pour récupérer prochainement un des meilleurs joueurs actuels au monde sur la licence FIFA.

A moins qu'un nouveau club professionnel n'entre dans la danse...

La rédaction vous recommande