>
>
Hearthstone : La plateforme StriveWire ferme sans rembourser les utilisateurs

Hearthstone : La plateforme StriveWire ferme sans rembourser les utilisateurs

Par Eva Martinello - publié le
Image

Après s'être renommée il y a quelques semaines, la plateforme de tournois spécialisée sur Hearthstone a fermé hier sans prévenir, laissant les utilisateurs bouche bée. 


À voir aussi : eSport : Les paris autorisés par la Cour Suprême des Etats-Unis


StriveWire était une plateforme de tournois en ligne spécialisée sur Hearthstone, certains joueurs ayant de l'argent stocké sur la plateforme, que ce soit une réserve d'inscriptions ou des récompenses de tournois.

Avec sa fermeture, cet argent s'est envolé en fumée et les utilisateurs ne sont pas certains de recevoir un remboursement ; ils n'ont reçu aucune  information, par e-mail ou par notification, de la fermeture imminente de la plateforme.

Cette plateforme existait depuis quatre ans et s'était renommée "1vs1". Elle était très utilisée et permettait aux joueurs de s'inscrire à des tournois moyennant un prix d'inscription modeste, en espérant remporter le cashprize selon leurs résultats.

D'après la note laissée aux utilisateurs, il a été précisé que des remboursements arriveraient une fois que la procédure d'insolvabilité ait été terminée (alors que les remboursements se décident au lancement de la procédure), ce qui prendra beaucoup de temps.

Nous fermons [...]
Nous avons fait la demande d'une procédure d'insolvabilité et arrêté nos activités. Aucun paiement ne peut être, pour l'instant, effectué.

Selon le média anglophone Dot Esports, les utilisateurs qui avaient moins de 10$ ne seront pas remboursés. Quant aux autres, certains avaient plus de 700 dollars en jeu. Mais il y a pire : les dernières personnes ayant travaillé pour la plateforme n'ont pas été payées, comme le brand designer sous anonymat, contacté par Dot Esports.

En outre, les salariés eux-mêmes ont semblé être pris de court par cette fermeture car l'entreprise ne montrait aucun signe de difficultés financières. Nous verrons dans les prochains mois si les remboursements seront finalement effectués via la procédure, ou si cette société s'ajoutera à la longue liste de sociétés dans l'eSport qui ne remboursent pas leurs dettes...

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)