>
>
eSport : Récapitulatif du programme de la DreamHack Tours

eSport : Récapitulatif du programme de la DreamHack Tours

Par Eva Martinello - publié le
Image

La DreamHack de Tours ouvrira ses portes au public le samedi 19 mai. Cette LAN française accueillera pas moins de neuf tournois dans une nouvelle salle. Toutes les informations pour la suivre sont ici. 


À voir aussi : Une nouvelle écurie de F1 fait son entrée dans l'eSport


C'est reparti pour un tour : la DreamHack revient à Tours pour sa quatrième édition, après être passée par Marseille pour la première fois. Voici un résumé des tournois qui seront organisés ce week-end dans la ville de l'Indre et Loire.

Le FPS de Valve aura deux tournois, mais qui n'auront pas du tout la même envergure. Le tournoi amateur comprendra un cashprize modeste de 5 000€ ; les équipes participantes ne sont pas encore dévoilées. C'est une autre histoire pour l'Open, qui accueillera des équipes internationales pour 100.000€ de cashprize. Nous ne savons pas encore si le tournoi sera commenté en direct par une équipe anglophone ou francophone. 

Pour les fans de League of Legends, il fallait faire face à un choix cornélien pour ce week-end : soit assister au MSI de Paris, compétition à envergure mondiale, soit assister à la DreamHack qui reçoit une étape du LoL Open Tour, où la crème de la scène française se réunit. 

Les équipes se disputeront un cashprize de 10.000€ en tout, avec une récompense pour les équipes jusqu'à la 16e place ! Ce sera également une étape du LoL Open Tour, c'est-à-dire que les huit meilleures équipes du circuit ont vu leur participation offerte par Riot Games. En outre, cette étape donnera des points aux équipes participantes dans le circuit de la ligue française, selon leurs résultats pendant la LAN. 

En plus du cashprize, le gagnant de ce tournoi remportera une place à la Contenders Cup. Il s'agira d'une étape importante dans la ligue, qui devrait être très suivie par la communauté compétitive du jeu de cartes. 

Les autres tournois

  • Overwatch : Toute la scène française se retrouvera dans ce tournoi, dont l'équipe de niveau européen Ea  Gaming. 
  • Hearthstone : Cette année encore, Hearthstone comptera parmi les tournois. En outre, il n'y aura pas seulement des joueurs français, mais aussi d'autres pays qui viendront pour espérer remporter la récompense de 5 000€ (il y aura en tout 10 000€ de cashprize). 
  • PUBG : Le battle-royale fera son arrivée à la LAN cette année. Les équipes ne chômeront pas cette semaine, puisque l'évenement se chevauche avec deux autres compétitions (une de la ligue Obsidius et la GlobalLoot League, GLL de son petit nom). 
  • Quake Champions : Le nouvel opus de Quake, qui a un succès mitigé pour son early access, a obtenu son tournoi à la DreamHack ; les groupes ont d'ailleurs été annoncés hier sur le site officiel
  • Fortnite : C'était le jeu à ne pas oublier. Le tournoi distribuera 5 000€ de cashprize et est, évidemment, complet. La LAN comptera même sur la participation de certaines structures internationales, comme AGO Esports (qui est polonaise). 
  • Pokémon : Originalité de ce tournoi ; il y aura un tournoi sur le jeu de cartes Pokémon pour la première année ! Il s'agit du jeu en ligne, et non pas du TCG physique. Ce tournoi fait partie des trois tournois physiques européens, les deux autres se déroulant en Allemagne et au Royaume-Uni.
  • Starcraft II : organisé depuis la première année de la DreamHack Tours, le traditionnel tournoi de SC2 reviendra pour sa quatrième année. 

Contrairement à l'année dernière, il n'y aura pas de tournoi sur Heroes of the Storm à la LAN de Tours cette année. En revanche, nous retrouverons la zone expo et le programme des scènes sur place. L'événement durera trois jours, non plus au Vinci mais au Parc des expositions, cette fois. 

La rédaction vous recommande