1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Près d'un million de dollars d'amende pour des loot boxes truquées en Corée du Sud

Près d'un million de dollars d'amende pour des loot boxes truquées en Corée du Sud

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Alors que le scandale des loot boxes commence doucement mais sûrement à se tasser, voilà que la justice coréenne vient de rendre une décision qui va pour une fois dans le sens des joueurs et pourrait à terme obliger les politiques à se pencher sur le fonctionnement de ce système, comme cela pourrait se faire en Suède.


À voir aussi : GTA : L'ancien producteur de la série ne touchera pas $150 millions de Take-Two


Ce sont en effet trois sociétés qui viennent de se faire taper sur les doigts par la Fair Trade Commission de Corée du Sud, pour pratiques trompeuses, comme nous le rapporte le KoreaHerald. Rien que ça.

NextFloor et Netmarble Galmes, deux éditeurs coréens, viennent en effet d'écoper d'une amende respective de 3.800€ et 11.500€, auxquelles s'ajoutent des pénalités. Et l'addition s'avère bien plus salée pour le troisième larron qui occupe sans contestation possible la première marche du podium : avec 4200€ de pénalités mais surtout une amende de 715.000€, le studio Nexon Korea, éditeur du free-to-play Sudden Attack referme la marche.

Ce n'est bien entendu pas le principe même des loot boxes qui est condamné par la commission coréenne, mais les probabilités inégales d'obtention d'items, qui contreviennent aux principes de distribution aléatoire. 

Si Sudden Attack paye le prix fort, c'est parce que son système nécessitant d'acheter des loot boxes par lot de deux pour tenter de réunir les 16 pièces de puzzle (et espérer ainsi décrocher de précieux bonus) n'était pas innocent : contrairement aux affirmations de Nexon, certaines pièces n'avaient en effet que 0,5% de chance d'être tirées au sort

La Fair Trade Commission fait mention d'un joueur ayant par exemple dépensé la somme de 350€ sans parvenir à réunir le puzzle en entier.

Droit dans ses bottes, Nexon affirme que tout cela résulte d'une différence dans l'interprétation du terme "aléatoire" :

Nous avons employé le terme "distribution aléatoire" pour suggérer que les objets seraient distribués de manière aléatoire, mais que les chances d'obtenir chaque pièce soit différentes [sic]. La FTC a choisi d'interpréter cette phrase différemment.  

Que pensez-vous de la décision de la FTC ? Avez-vous déjà cédé à la tentation des loot boxes ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires ci-dessous !

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)