>
>
On a joué à SNK Heroines : Nos impressions amoureuses sur le jeu de combat le plus sexy de l'année

On a joué à SNK Heroines : Nos impressions amoureuses sur le jeu de combat le plus sexy de l'année

Par Thomas Pillon - publié le

Résolument prolifique jusqu'à l'époque où l'on comptait encore la puissance des consoles en bits (mais si enfin, ça n'est pas si loin !), le légendaire studio SNK, spécialiste notoire de la bastion et/ou de l'arcade, s'était montré relativement discret sur les machines les plus récentes. Mais avec SNK Heroines : Tag Team Frenzy, l'ouverture semble de nouveau être à la mode.


À voir aussi : TRIVIA : Le personnage caché sur la jaquette de Street Fighter II Turbo


C'est donc avec un cross-over basé sur le Tag Team que le développeur historique de la saga King of Fighters va tenter de s'octroyer les faveurs d'un nouveau public. Et non, ce n'est pas parce que SNK Heroines : Tag Team Frenzy met uniquement en scène la gente féminine, très légèrement vêtue de surcroît.

Non, si le jeu de combat en deux-contre-deux se veut plus accessible que la moyenne, c'est parce qu'il oublie la notion de high/medium/low pour ne conserver que deux boutons de coups : un fort et un faible. Difficile de prédire pour le moment si le jeu parviendra à remporter son pari, à savoir réunir les habitués du versus fighting - qui n'y verront peut-être qu'un opus très léger et dispensable - et les joueurs occasionnels pour qui le genre n'est d'avance pas le plus accessible du monde.

En attendant la sortie de SNK Heroines : Tag Team Frenzy sur PlayStation 4 et Switch d'ici l'été 2018, découvrez donc nos impressions pleines de coeurs et de curry rice sans plus tarder !

La rédaction vous recommande

10 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (10)