>
>
Hearts of Iron IV : Le DLC Waking the Tiger est disponible

Hearts of Iron IV : Le DLC Waking the Tiger est disponible

Par Camille Allard - publié le

Comme souvent avec Paradox Interactive, les DLC sont annoncés longtemps en amont mais sans aucune date de sortie, et le jour de sortie en lui même ledit contenu arrive souvent comme un cheveu sur la soupe. C'est ce qui vient de se passer avec Hearts of Iron IV : Waking the Tiger


À voir aussi : Surviving Mars a une date de sortie ferme


Le wargame Hearts of Iron 4 s'agrandit encore un peu plus et accueille le DLC Waking the Tiger s'attardant sur la Chine et le Japon. Avec évidemment à la clé des changements pour d'autres nations du monde.

Voici les grands axes des nouveautés :

  • Orientations nationales chinoises : Divisée et menacée, la Chine dispose de grandes réserves de main-d'oeuvre et d'une grande flexibilité diplomatique. Divers ajouts sont présent pour ce pays.
  • Chaîne de commandement : Possibilité d'unifier vos armées sous la direction d'un maréchal de campagne qui peut profiter des nombreuses compétences des généraux sous sa direction.
  • Décisions et Missions : Les décisions historiques et les missions nationales vous donnent de nouveaux endroits où vous pouvez dépenser du pouvoir politique.
  • Traits et capacités des commandants : Les traits de commandants peuvent maintenant débloquer de puissantes capacités de puissance de commandement, ce qui permet une plus  grande flexibilité et une plus grande créativité militaire.
  • Mise à jour de l'arbre technologique de l'Axe : Possibilités alternatives pour le Reich allemand et le Japon impérial, y compris la possibilité d'un régime parlementaire au Japon et le retour du Kaiser en Allemagne. Il est donc possible de purger le nazisme de l'Allemagne et d'instaurer le retour de l'Empire.
  • Acclimatation: Au fil du temps, les troupes apprendront à survivre dans le désert ou les hivers rigoureux, ce qui donnera à ces anciens combattants un avantage sur le champ de bataille.
  • Et plus encore:  Possibilité de capturer l'équipement du champ de bataille, et un nouveau système de guerre aérienne.

Un lot de nouveautés assez conséquent qui accompagne aussi la mise à jour gratuite (et massive) comme toujours. Le DLC coûte 19,99 euros

La rédaction vous recommande