>
>
Chrono Trigger débarque sans prévenir sur Steam, mais il y a un mais...

Chrono Trigger débarque sans prévenir sur Steam, mais il y a un mais...

Par Thomas Pillon - publié le

Grandiose, fantastique, épique, Chrono Trigger incarne à lui seul une certaine forme de quintessence de ce que l'ère 16 bits aura su produire de plus aboutit, et pas seulement dans le domaine du J-RPG. Mais sans crier gare, voilà que Square Enix surprend tout le monde et propose désormais ce chef d'oeuvre via Steam. Hourra ? 


À voir aussi : Super Retro Prime Turbo : Shadows of the Empire, l'autre Star Wars de la N64


C'est donc à la surprise générale que le jeu ayant rassemblé en une seul et même lieu Akira Toriyama, Yuji Horii et Hironobu Sakaguchi est apparu sur Steam, aux alentours de 18 heures. Mais alors, pourquoi ne se réjouirait-on pas de voir cette aventure proposée à tous ? 

C'est vrai ça : pourquoi ? Cette version Steam affichée à 14,99€ propose même une bande-son remasterisée sous la supervision de Yasunori Mitsuda himself, ainsi qu'une compatibilité souris/clavier de rigueur, deux nouveaux donjons, et un système de sauvegarde automatique

Dont acte. Mais la roubignole dans le brouet, chers lecteurs, réside dans l'annonce suivante : cette version PC de Chrono Trigger est visuellement un portage de la version iOS disponible depuis 2011 au Japon. Et voyez-vous, cette version embarque un filtre lissant très peu flatteur (pour rester poli), qui semble peut considérer le niveau de pixel art atteint à l'époque.

Alors certes, l'aventure sera toujours formidable et mémorable, mais il semblerait que les joueurs ne l'entendent pas de cette oreille, puisque le jeu fait déjà l'objet d'évaluations assez négatives de la part du public.

Bon, si vous êtes néanmoins intéressé par la chose, vous pourrez toujours en profiter pour choper la Limited Edition, uniquement disponible jusqu'au 2 avril 2018 et embarquant un medley de 5 morceaux et... un wallpaper.

La rédaction vous recommande

9 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (9)