>
>
Uncharted 4 a mené Bruce Straley à quitter Naughty Dog, le designer s'explique

Uncharted 4 a mené Bruce Straley à quitter Naughty Dog, le designer s'explique

Par Romain Mahut - publié le
Image

Lorsque Bruce Straley a annoncé son départ de Naughty Dog en septembre dernier, la surprise a été grande pour de nombreuses personnes tant son nom était intrinsèquement lié aux plus grandes productions du studio. Mais à en croire le principal intéressé, les envies d'ailleurs se faisaient sentir depuis un long moment.


À lire aussi : Uncharted le film : Tom Holland (Spider-Man) incarnera Nathan Drake


Le site américain Kotaku a récemment pu s'entretenir avec Bruce Straley, le réalisateur d'Uncharted 2 et 4 ainsi que de The Last of Us.

Questionné sur ce qui l'a poussé à quitter Naughty Dog après de nombreuses années de bons et loyaux services, le designer explique qu'il a accepté de diriger le développement d'Uncharted 4 : A Thief's End pour rendre service à Naughty Dog et non pas par envie personnelle. Et cela représentait une différence profonde avec les précédents projets du studio qu'il a dirigés :

Uncharted 4 a pointé le bout de son nez et je me suis aperçu qu'il y a une différence entre faire quelque chose pour soi-même, quelque chose qui vous passionne, et Uncharted 4 qui était davantage quelque chose du type "comment rendre service à l'équipe et à l'entreprise ?".

J'avais mes propres théories que j'essayais de développer à travers Uncharted 1, 2 et The Last of Us. Avec Uncharted 4, nous devions sortir le jeu et faire en sorte qu'il soit bon de manière à ne pas entacher la réputation de Naughty Dog.

Avec le recul, je me dis que j'ai davantage accepté ce rôle pour l'équipe que pour moi personnellement. De plus, nous avons réalisé ce jeu en deux ans, presque jour pour jour, à partir du moment où Neil Druckmann et moi avons commencé à travailler dessus. Deux ans pour créer cette bête, ça en a fait le projet le plus difficile (sur lequel j'ai travaillé). Tout cela (c'est-à-dire son état d'esprit, ndlr) n'avait rien à voir avec Naughty Dog ou avec les jeux.

Je suis simplement un perfectionniste et nous visons simplement les AAA. Tout a mené à un moment où je me suis dit "oh mon dieu, il est temps de prendre du repos. Il est temps de prendre du recul."

Nous avons passé un accord avec Evan Wells et Christophe Balestra (alors co-présidents de Naughty Dog, ndlr) au début du développement d'Uncharted 4, avant que je ne prenne mon poste. J'ai dit "si je fais ça, alors je vais avoir besoin de vacances." Et ils savaient ce que ça voulait dire. Ils avaient conscience de ce que j'étais prêt à faire (pour le jeu), de ce qu'allait nécessiter la création du jeu, et ils ont dit "d'accord" sans sourciller et c'est tout à leur honneur.

J'ai le plus grand respect pour eux en tant que leader et en tant que personnes qui avaient conscience de ce qui avait besoin de se passer et du temps et de l'énergie que j'allais consacrer. Et je les respecte également car ils m'ont accordé du temps de repos.

Et si une longue période de repos permet souvent de recharger les batteries et de se remotiver, dans le cas de Bruce Straley, cette période d'éloignement n'a servi qu'à renforcer l'envie d'autre chose. Et c'est ce qui a fini de le convaincre de quitter Naughty Dog :

Ce temps de repos est passé de quelques mois à encore plus de mois... C'était très difficile d'imaginer reprendre ce travail aussi motivé que je l'étais au moment du développement de The Last of Us ou d'Uncharted 2. J'ai tout simplement senti un changement en moi. Il y avait quelque chose en moi qui bouillait et qui me disait "bon, voyons ce qui se fait ailleurs".

Bruce Straley n'a pas encore annoncé son prochain projet. Mais avec un tel CV, il n'y pas vraiment de raisons de s'inquiéter pour son avenir.

La rédaction vous recommande

21 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (21)