>
>
Lizard Squad : Un des fondateurs risque plus de 2 ans de prison

Lizard Squad : Un des fondateurs risque plus de 2 ans de prison

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

En 2014, un groupe de hackers connu sous le nom de Lizard Squad s'en était, entre autres, pris à plusieurs reprises au PlayStation Network ainsi qu'au Xbox Live. Certains de ses membres avaient été arrêtés. L'un des hauts-gradés comparaît devant la Justice américaine.


À voir aussi : Les TOP et FLOP jeux vidéo 2017 de Gameblog


Selon le Chicago Tribune, Zachary Buchta a reconnu être l'un des fondateurs de Lizard Squad et de PoodleCorp (groupe procédant à du harcèlement online et téléphonique ciblé pour 20 dollars) devant la Cour Fédérale de Chicago. Le jeune homme de 20 ans a plaidé coupable concernant les accusations de conspiration visant à endommager des ordinateurs protégés.

Arrêté en 2016, Buchta encourt une sentence assez  lourde. Ce sont 2 ans et demi de prison qui ont été requis par le procureur dans le cas où l'accusé continue de coopérer - pour une peine qui normalement monte jusqu'à 10 ans. Il a également accepté de dédommager deux sociétés touchées par ses méfaits, à hauteur de 350.000 dollars.

Parmi les faits d'armes revendiqués par Lizard Squad, on se souvient de violentes attaques DDoS (surcharge de serveurs) à l'encontre du PlayStation Network en août et décembre 2014 (avec le Xbox Live) ainsi que de Blizzard en août 2016, et d'une fausse alerte à la bombe visant l'avion de John Smedley, alors président de Sony Online (devenu Daybreak), ayant également subi plusieurs "swattings" - qui consiste à solliciter la police pour une intervention urgente et potentiellement dangereuse.

Différents membres avaient déjà été arrêtés et condamnés dont l'anglais Vinnie Omari et le finlandais Julius "Ryan" Kivimaki en 2015 qui avait écopé d'une peine d'emprisonnement avec sursis. Et bonne fin d'année, mes biquets.

La rédaction vous recommande

6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)