>
>
LoWkii : Notre interview eSport d'un joueur ESL sur CS:GO

LoWkii : Notre interview eSport d'un joueur ESL sur CS:GO

Par Camille Allard - publié le
Image

Le 16 décembre dernier nous avons eu l'opportunité de nous rendre à l'ESL pour les finales du Championnat National de CS:GO. L'occasion pour nous surtout de lever un peu le voile sur la vie d'un joueur d'eSport. Connaitre un peu mieux son parcours, ses motivations, ses idées et son état d'esprit dans une société où le jeu vidéo a une place de plus en plus importante.

Nous avons donc rencontré LoWkii de l'équipe Limitless. Nous avons tenu à parler avec lui de son parcours, de ses idées, de son état d'esprit et de son regard sur le jeu vidéo et le monde du PC.

Voici la retranscription de notre échange :

Pour commencer est-ce que tu peux brièvement te présenter aux lectrices et lecteurs de Gameblog ?

Je m'appelle Théo alias LoWkii, je suis étudiant en troisième année d'économie et leader et sniper pour Limitless depuis la création de l'équipe. J'ai aussi fait quelques équipes notables comme Epsilon pendant sa belle époque.

Comment en es-tu arrivé là, qu'est-ce qui t'a motivé à devenir joueur pro et plus largement, quel est ton parcours ?

J'ai commencé il y a assez longtemps, uniquement avec des amis sur CS (NDLR : Counter-Strike). Quand le monde de l'eSport et des LAN étaient inconnus pour moi. Jusqu'au jour où une LAN était organisée juste à coté de chez moi à Bordeaux. J'ai débarqué un samedi à 13h00 avec un ordi portable sans équipe, en mode "Bonjour est-ce que je peux jouer ? "Au final je n'ai pas pu joué... mais ça m'a permis de m'intéresser à ce monde-là. J'ai ensuite suivi avec un groupe d'amis une LAN où j'ai fait une assez bonne performance individuelle. C'est là que je me suis fait repérer et que mon nom a commencé a tourner dans quelques équipes.

"Ma famille ne me soutenait pas forcément, jusqu'au jour où..." 

Je suis ensuite rentré début 2015 chez BeGenius (importance association de l'eSport français et européen) et ça m'a permis d'acquérir une bonne expérience en équipe. C'est là que j'ai commencé à prendre ça au sérieux mais ce n'était pas facile car j'étais en première année (de commerce) et ma famille ne me soutenait pas forcément dans mes "démarches". Du moins jusqu'au jour où j'ai commencé à ramener à la maison des petits cash prizes, comme 200 euros en liquide... Ca a vraiment changé le regard de ma famille. Je n'ai jamais voulu cacher à ma famille et mes amis que j'étais joueur, certains peuvent en avoir honte. Pas moi. Donc avec les récompenses comme l'argent ou des cartes graphiques, des claviers, etc dans la tête de tout le monde j'ai commencé à être pris au sérieux.

À partir de ce moment-là j'ai fait le choix de m'y investir totalement, j'avais vraiment cette profonde envie de performer. Je fais du rugby depuis 7 ans aussi et j'adore la compétition et le jeu en équipe. J'ai alors enchaîné les équipes petit à petit et début 2016 Platinium (équipe d'eSport) nous a apporté une petite aide financière pour nous pousser et nous aider à nous investir plus que les autres. On a alors fait une très bonne année et 2017 fut encore un nouveau cap avec la GamingHouse, permettant d'évoluer comme des pros. Malgré ça on s'autorise de continuer notre vie et nos hobbies pour garder un pied sur terre et ne pas "tout donner" dans le jeu.

Belle transition avec ma prochaine question, est ce que tu comptes faire de l'eSport ton activité principale ?

J'ai eu pendant 1 ou 2 an la profonde volonté de percer et de continuer dans cette voie. Mais je suis arrivé à un stade actuel ou j'ai vraiment aussi l'envie de passer de "l'autre coté". Dans le management ou la communication pour mettre en avant mes connaissances de joueur. Je dois continuer mes études, et mon master l'année prochaine se centrera même sur l'eSport. 

Et c'est très louable. As-tu d'ailleurs senti une évolution dans le regard des gens par rapport à l'eSport, avec l'arrivée de cette activité à la télévision qui tend tout de même à bien démocratiser  cette discipline ?

Exactement. Je le ressens complètement et j'ai la profonde volonté à mon niveau d'être l'un des acteurs qui va développer l'eSport en France. J'ai vraiment envie de m'y investir, il y a plein de points qui méritent multitudes d'améliorations et j'ai envie d'exploser mes idées et les partager pour aller dans le bon sens.

Comment se déroulent tes entraînements ?

Ça dépend des équipes et des périodes. Avec Mon équipe précédente on avait une Gaming House à Bruxelles et c'était très intensif et ce n'était pas forcément facile à gérer. Actuellement chez Limitless on est 3 sur 5 en étude et on ne peut pas se permettre de jouer l'après-midi en semaine, donc on joue le soir, on se rejoint sur TS vers 18h00 et on fait un brainstorming pour savoir ce qui n'a pas été la veille. 

Dans ton équipe personne ne vie de l'eSport ?

Non. D'un commun accord avec l'organisation, on a décidé de ne pas être payé pour les débuts de cette équipe. Par expérience personnelle avec un apport financier nous ne sommes pas motivés de la même façon et ça peut même retirer la passion et cette flamme qui nous anime. On n'en vit pas et pour nous ça ne serait peut-être même pas productif d'être en full time.

En dehors de Counter tu joues à quoi ?

Je n'ai pas énormément de temps de jouer à beaucoup de jeux. Je suis très "potes et famille", je suis un gros passionné et mordu de musique et j'ai monté une association à Bordeaux pour organiser des concerts et ça me prend beaucoup de temps. Je me trouve quand même des petits moments de répit pour jouer à Assassin's Creed, PUBG ou H1Z1...

Counter c'est très typé PC, du coup peux-tu nous dire avec quelle configuration tu joues ?

Je viens de changer très récemment d'ordinateur. Je me suis fait une configuration très sympa avec une Nvidia GTX 1060 et un i7 7700K, donc du solide. Avec un petit boitier facilement transportable car je bouge pas mal et mon PC est amené à voyager beaucoup, chez mes amis ou ma copine par exemple (rires). Je peux enfin jouer à des jeux qui ne m'étaient pas accessible avant comme PUBG qui est assez gourmand.

Pour toi le 60 FPS de framerate est capital ?

C'est nécessaire et obligatoire pour nous. On est à la recherche du meilleur temps de latence et du meilleur framerate. Avoir une bonne configuration est obligatoire, c'est même primordial pour avoir une belle performance. Ça marche aussi bien pour la carte graphique que pour les écrans. On est à la recherche du plus rapide, performant et précis. Ça fait longtemps que j'avais le souhait de changer ma config, et j'encourage tout le monde si vous avez l'intention de vous lancer dans l'eSport de faire un sacrifice financier pour essayer d'avoir la meilleure configuration possible car c'est une composante essentielle pour faire au mieux. Après, 1500 euros ce n'est pas rien et mon achat était mûrement réfléchi...

Ça m'amène à une autre question, la 4K c'est quelque chose qui t'intéresse ?

Je sais que ça fait vraiment la différence mais je n'ai pas encore trop eu le temps de tester, d'autant que je n'ai pas de 1080 ti sous le coude (rires). Mais c'est clair que la 4K va devenir de plus en plus importante...

Enfin pour conclure, comment tu imagines l'eSport dans 10 ans ?

Je le vois grand et vaste. On est vraiment au tout début et on est que sur la première marche de l'escalier. Même du coté de l'état ça vient d'arriver avec la création de France Esport et ça va prendre de plus en plus d'importance.

... Aux J.O un jour par exemple ?

Je pense que ça viendra car ça intéresse de plus en plus de monde. Et comme l'écrit Nicolas Besombes dans sa thèse, on est des sportifs. Car il y a une performance qui est tout de même physique. Il va y avoir une prise de conscience collective même s'il y a encore un mur important à franchir. Il y a encore de très belles années à venir pour l'eSport et j'encourage tous les gens à continuer et j'espère en rejoindre certains car ça m'intéresse énormément.

Merci beaucoup Théo !

Avec plaisir, c'était hyper cool !

Galerie photo Counter-Strike : Global Offensive - 3 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)