>
>
L'Assemblée Nationale crée un groupe d'études autour du Jeu Vidéo

L'Assemblée Nationale crée un groupe d'études autour du Jeu Vidéo

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
Image
Photo DR.

Le jeu vidéo est partout et fait aussi désormais partie de la vie politique. Denis Masséglia est député et également joueur. Il en profite pour initier ses pairs au média et leur expliquer l'importance de l'eSport dans le jeu politique mondial.


À lire aussi : Overwatch cité à l'Assemblée Nationale, ricanements et applaudissements au programme


Le député LREM n'en est pas à son coup d'essai, il avait déjà félicité l'équipe de France d'Overwatch pour sa performance aux championnats du monde de jeux vidéo. Cela avait d'ailleurs suscité l'incompréhension de certains de ses collègues, qui ont visiblement besoin d'une information à ce sujet.

Continuant donc sur cette lancée, Denis Masséglia souhaite créer un groupe d'étude concernant le jeu vidéo. Ce dernier devra déterminer de quelle manière le jeu vidéo français pourrait être soutenu pour continuer à être à la pointe et s'améliorer dans les domaine où il est en retard. Il s'agit aussi bien de l'industrie, que des équipes eSport, discipline qui nécessite encore un développement de la législation qui l'encadre.

Le député a déjà le soutien d'une vingtaine de ses collègues.

J'ai reçu le soutien d'une vingtaine de députés LREM, très motivés par le sujet, mais aussi de la ministre de la Culture Françoise Nyssen et du secrétaire d'Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi.

Mr Masséglia a longtemps pratiqué sur World of Warcraft dans l'une des meilleures guildes du jeu, avant de donner la priorité à sa carrière professionnelle. Il semble avoir parfaitement saisi l'importance que l'eSport va prendre dans les prochaines années et le retard qu'a pris la France à ce sujet.

Actuellement les équipes majeures se trouvent aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud. Nous devons ramener les meilleurs éléments en France et faire en sorte que les compétitions mondiales ne soient plus dominées par les Coréens. L'e-sport est au même titre que le football, un instrument de diplomatie et de rayonnement de la France dans le monde

Souhaitons-lui bon courage pour cette route politique, qui sera sans doute longue et difficile.

[Via]

La rédaction vous recommande

7 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (7)