>
>
Star Citizen : Crytek poursuit Cloud Imperium en justice

Star Citizen : Crytek poursuit Cloud Imperium en justice

Par Camille Allard - publié le
Image

Le temps n'est visiblement pas au beau fixe entre Cloud Imperium, le studio derrière Star Citizen et Crytek. En effet ce dernier vient d'attaquer en justice le studio du MMO spatial en raison d'une rupture de contrat et d'une violation de copyright.


À voir aussi : Star Citizen met en vente des lopins de terres in game contre de l'argent réel


Depuis l'aube du projet et de sa présentation sur Kickstarter, Star Citizen devait tourner sous CryEngine, un contrat a même eu lieu en 2012 permettant aux développeurs de profiter de tout ce que le moteur avait à offrir en échange de sa promotion et de son amélioration.

Se rendant vite compte que le moteur était loin d'être adapté pour faire une simulation spatiale, Cloud Imperium s'est alors tourné sur le Amazon Lumberyard, lui-même basé sur le CryEngine..

Ce changement n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd et pour Crytek ce fut le symbole d'une rupture de contrat. De plus, Star Citizen et Squadron 42 étant deux entités distinctes, le côté solo ne faisait pas partie du contrat initial. Cloud Imperium s'est donc servi du moteur sur "un autre jeu" sans autorisation préalable, une violation de copyright en somme.

Crytek accuse aussi le studio d'avoir délibérément effacé les mentions du CryEngine dans les vidéos promotionnelles pour remplacer le tout par l'appellation "StarEngine". À ces différentes attaques Cloud Imperium fait savoir :

C'est un procès sans fondement contre lequel nous nous défendrons vigoureusement.

Une histoire de gros sous et de plainte comme seul le jeu vidéo (ou pas) sait en produire. Wait and See.

La rédaction vous recommande

8 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (8)