>
>
Detroit : La scène de violence domestique suscite une vive polémique, Cage répond

Detroit : La scène de violence domestique suscite une vive polémique, Cage répond

Par Gianni Molinaro - publié le

En préambule de la Paris Games Week 2017, au cours de la conférence PlayStation, Detroit : Become Human s'est montré à nouveau avec une séquence malsaine au possible. Le thème abordé par celle-ci suscite l'émoi en Australie et au Royaume-Uni.


À voir aussi : Les "Loot Boxes" ne relèvent pas des jeux de hasard selon le président de Take Two


Cela fait plus d'un mois que l'on a pu découvrir un choix délicat à opérer pour Kara, robot humanoïde employé dans la maison d'un père violent envers sa petite fille, l'emmenant dans sa chambre pour lui asséner des coups de ceinture et la laissant sans vie. Mais c'est maintenant que différentes voix s'élèvent contre la situation dépeinte par Detroit : Become Human.

En Australie, comme le rapporte 9News, la NAPCAN (National Association for Prevention of Child Abuse), association contre la maltraitance des enfants, a décrit la scène comme "très dérangeante".

Leesa Waters, directrice générale adjointe du groupement déclare :

Le contenu de ce jeu est si horrible qu'il est capable de traumatiser quiconque le regarde, surtout les personnes ayant elles-mêmes été victimes de violences domestiques.

L'association souhaite que ce titre ne sorte pas en Australie :

Nous demandons aux boutiques de prendre leurs responsabilités concernant la commercialisation de jeux comme celui-ci.

Le site d'information a également interrogé un psychologue, Glenn Cupit, représentant de l'ACCM (Australian Council on Children and the Media). Pour lui, les jeux sont pires car immersifs et interactifs, poussant des jeunes à des actes de violence.

Un professeur de la Queensland Universtiy of Technology estime lui que le jeu de Quantic Dream avait une influence sur le comportement.

Jouer à un jeu comme celui-ci ne transformera pas un individu en infanticide mais cela contribue à l'acceptation et à la tolérance de la culture de la violence.

Si vous jouez à un jeu où la violence est importante, et qu'elle est représentée de façon réaliste, vous aurez plus de facilité à la tolérer dans votre vie.

Vous aurez aussi moins d'empathie pour les victimes de cette violence.

"Les développeurs devraient avoir honte"

Même son de cloche de l'autre côté de la Manche. Dame Esther Rantzen, journaliste anglaise ayant fondé l'association ChilLine a réagi dans les colonnes du Daily Mail. Selon elle, il s'agit d'un jeu malsain et repoussant.

La violence envers les enfants n'est pas du divertissement. Ce n'est pas un jeu. C'est un cauchemar réel pour des milliers d'enfants qui ont vécu ce scénario. Les développeurs de ce jeu devraient avoir honte. Je pense que c'est mauvais. Qui pense que battre un enfant est du divertissement ?

Elle appelle l'éditeur, Sony, soit à retirer la scène, soit à annuler Detroit, prétextant que "les développeurs de jeux ont le devoir de protéger les enfants et que leur responsabilité s'étend aux enfants virtuels".

L'organisme de classification britannique, le Video Standards Council, s'est exprimé sur l'interdiction :

La décision de refuser un certificat ne se prend pas à la légère et nous pensons qu'il est nécessaire de pouvoir consulter notre panel des psychologues et experts.

David Cage avait répondu lors d'une interview que ce passage était important, que Detroit ne se focalisait par sur les violences domestiques et devait permettra de dire qu'un jeu vidéo est aussi légitime qu'un film ou un livre pour explorer tous les sujets. Interrogé par Eurogamer, il estime qu'il n'y a "pas de limites".

Il y a des choses que je ne ferai jamais comme un jeu raciste, misogyne. Voilà les limites. Quand vous vous sentez en accord avec le contenu et le sens, quand vous savez qu'il n'y a pas à avoir honte parce que c'est juste et que cela raconte la bonne histoire et que c'est émouvant, il n'y a pas de limites.

De notre côté, on rappellera que ce que l'on a pu découvrir dans la vidéo en question ne glorifie en aucun cas ce type de violence. Il ne s'agit pas de divertir. Au contraire, puisque l'on incarne quelqu'un qui a le pouvoir de l'empêcher. Il est aussi bon d'ajouter qu'il se destine à un public adulte.

Et qu'on ne voit pas pourquoi ce sujet certes sensible serait à écarter d'un revers de la main pour ce média. Le jeu vidéo doit-il réellement se restreindre ?

Detroit : Become Human est attendu pour 2018 sur PS4.

 [Via et Via]

La rédaction vous recommande

Top ventes

Pack Fnac Console Sony PS4 Slim 1 To Noi…
Neuf : 349,99 €
Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 328,99 €
Console Nintendo Classic Mini Super Nint…
Neuf : 0,00 €
Occasion : 105,99 €
Super Mario Odyssey Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 44,99 €
Assassin's Creed Origins PS4
PlayStation 4
Neuf : 58,98 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 349,99 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 328,99 €
Pack Console Microsoft Xbox One X 1 To N…
Neuf : 499,00 €
Call of duty World War II PS4
PlayStation 4
Neuf : 58,85 €
FIFA 18 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,70 €
Pack Console Sony PS4 Pro 1 To Noire + F…
Neuf : 488,97 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
Nintendo Switch
Neuf : 51,99 €
Pack Console Sony PS4 1 To Noire + Call …
Neuf : 358,28 €
Star Wars Battlefront II PS4
PlayStation 4
Neuf : 49,99 €
80 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (80)