>
>
Flight Sim World : Nos impressions au septième ciel

Flight Sim World : Nos impressions au septième ciel

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le

Cela fait maintenant plusieurs années que le monde de la simulation aérienne grand public attend le renouveau du genre. Les vieux ténors sont toujours en piste, Flight Simulator 10 en tête (et depuis 11 ans !). Dans ce contexte, que faut-il attendre de Flight Sim World et du travail des équipes de Dovetail ? Préparez-vous pour la check list de décollage et mettez plein gaz !

Un héritage historique évident

Pour bien comprendre où nous allons avec Flight Sim World, il faut tout d'abord savoir d'où on vient. En l'occurrence, Dovetail ayant acquis les droits de Flight Simulator auprès de Microsoft, FSW est pour l'instant à 90% un FSX légèrement revu. Un sentiment de malaise s'installe alors rapidement. D'autant qu'à la première mise en route on se retrouve clairement avec un environnement généré avec le moteur graphique de FSX. A l'heure ou les cartes graphiques sont exploitées avec P3D (un simulateur développé sur la base de FSX, mais largement revu pour intégrer l'accélération 3D), il est plus que dommage de constater que c'est encore le processeur central qui fait le gros du boulot

Pourtant, Dovetail assure que le jeu est passé de DirectX9 à DirectX11 et que la charge de travail a été mieux répartie entre le processeur et la carte graphique. C'est sans doute un plus pour les tableaux de bord et les avions qui sont très réussis.

Mais le résultat est bien en deçà de ce que l'on peut obtenir avec les bons addons sur le FSX historique. Pourquoi s'amuser à renommer FSX en FSW si c'est pour ne ressembler qu'à l'original avec quelques modifications cosmétiques ?

De beaux avions et beaucoup de travail en perspective

La réponse tient peut-être dans l'orientation que souhaite donner le développeur allemand à cette simulation. Les menus de FSW sont plus accessibles et plus clairs que dans FSX. Les leçons de vol (20 en tout) sont d'emblée mises en avant, afin que l'amateur puisse s'initier rapidement aux rudiments de l'aviation civile. L'éditeur de missions est encore basique, mais déjà assez agréable pour planifier les vols. Les premières leçons sont identiques à celles de FSX, mais bien d'autres ont été ajoutées pour mieux comprendre les règles de l'aviation.

A propos de vol, les 7 appareils disponibles sont totalement nouveaux par rapport au grand frère. Ils sont très joliment modélisés et disposent de tableaux de bord encore incomplets (les panneaux spécifiques ne sont pas encore tous accessibles), mais très précis. Ils prennent surtout très bien vie grâce à un système d'éclairage dynamique revu. La projection des ombres est tout simplement bluffante. Pour le moment, ce ne sont que des avions légers. Pas de jets, pas de voilures tournantes (hélicoptères), pas d'avions de ligne.

Un Early Access pour le feedback des joueurs

Il faut garder à l'esprit que FSW n'est sorti qu'en version early access et que Dovetail compte justement sur les retours de la communauté des amateurs de simulation. Une communauté très active qui a fait que des simulateurs hors d'âge soient toujours largement utilisés aujourd'hui. C'est à la fois un atout et un danger.

Car si Dovetail se contente de sortir une version de FSX remodelée pour mieux contrôler les addons (avions, terrains, nuages...) et sans réaliser de modifications plus profondes, ce sera le crash assuré. Surtout si FSX est retiré de la vente au profit de FSW. Compte tenu des prix très (trop) élevés des addons officiels distribués via Steam par Dovetail, on peut le craindre. La communauté des pilotes virtuels est aux aguets et ne manquera sans doute pas de profiter ce cet early access pour faire de nombreux retours.

Pour le moment on vole avec Dovetail, il ne faudrait pas que Dovetail nous vole...

ON L'ATTEND... AVEC CIRCONSPECTION
Oui, c'est une version qui n'en est qu'au début de ses ajustements et c'est pour cela qu'il faut lui laisser le bénéfice du doute. La direction la plus prometteuse est celle de proposer aux pilotes virtuels tout un cursus progressif pour apprendre à voler et des missions intéressantes qui seront sans doute scriptées plus tard. Rendons les commandes à Dovetail en souhaitant un atterrissage en douceur avec un arrondi parfait !

Galerie photo - 16 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 329,99 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 329,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,00 €
Pack Fnac Console Microsoft Xbox One S 1…
Neuf : 299,99 €
Console de jeux Sony PS4 Slim 1 To + Hor…
Neuf : 369,99 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
donnée non spécifiée
Neuf : 52,99 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 499,99 €
Console Nintendo Switch Splatoon 2 Noire…
Neuf : 354,99 €
Mario Kart 8 Deluxe Nintendo Switch
donnée non spécifiée
Neuf : 47,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go Noire
Neuf : 259,99 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 179,99 €
Arms Nintendo Switch
donnée non spécifiée
Neuf : 44,99 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 899,00 €
Console PS4 Pro Sony 1 To + Jeu Tekken 7
Neuf : 439,99 €
1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)