>
>
Dreamhack Tours : 10.000 gamers et 140.000 € à partager ce WE sur Lol, Overwatch, Clash Royale...

Dreamhack Tours : 10.000 gamers et 140.000 € à partager ce WE sur Lol, Overwatch, Clash Royale...

Par Alex de Laubier - publié le
Image

J'espère que vous avez bien fait vos procurations, car ce weekend, du 6 au 8 mai, c'est la "DreamHack Tours". Pour la troisième année consécutive, le géant suédois de l'organisation de festival autour du jeu vidéo fait escale en France. C'est l'un des plus grands rassemblements de gamers du pays avec plus de 10.000 visiteurs attendus au Vinci - Centre International de Congrès de Tours, et pas moins de 1000 joueurs qui viendront s'affronter sur trois jours. Cette année, c'est 140.000 euros de cashprize à se partager lors de tournois amateurs ou professionnels sur tous les jeux eSport du moment. Situé entre l'aînée Gamers Assembly et le mastodonte ESWC, la DreamHack s'est taillée une réputation de LAN de très haut niveau, invitant des équipes internationales. Spectacle assuré !

La DreamHack, c'est un festival reconnu par le Guiness Book des Records comme étant la plus grande LAN-party du monde. Crée en 1994 dans la cafèt' d'un lycée suédois, l'événement grandit au fur et à mesure des années, avant de se bi-annualiser avec l'arrivée de la DH Winter et Summer en 2002.

En 2011, son succès s'internationalise avec l'organisation d'une DreamHack à Valence en Espagne, et en 2012 à Bucarest en Roumanie. La première édition en France date donc de 2015, et nous avons appris par Jean-Christophe Arnaud, son organisateur présent sur le plateau de BeIn eSport, que le partenariat a été renouvelé pour trois années supplémentaires.

La Dream Expo pour tous les amateurs de jeux vidéo

Même si au départ, seulement une quarantaine de personnes étaient présentes pour s'affronter sur des jeux comme StarCraft, le succès grandissant des différentes éditions DreamHack Winter et Summer a commencé à attirer les marques. Rapidement, les sponsors affluent et permettent à la DH de se développer et c'est logiquement qu'a émergé une partie annexe au tournoi eSport, appelé la DreamExpo. Cette zone que vous retrouverez au sous-sol de la DH Tours est consacrée aux partenaires de l'événement. Vous y découvrirez des stands LDLC, MSI, Gunnar, Monster, PMU, Orange ou encore le lounge Twitch. Des réductions, des jeux en avant-première, des casques de réalité virtuelle seront bien entendu de la partie.

Le succès d'une DH : la zone compétition BYOC

Mais ce qui a fait le succès des DreamHack, c'est sans aucun doute la partie LAN. Le dernier étage du centre des congrès de Tours se compose d'une immense salle où les joueurs viennent s'affronter lors de tournois ouverts à tous. Le concept du BYOC (Bring Your Own Computer, soit apportez votre propre PC) est de mise. Vous pouvez donc vous inscrire seuls ou avec votre équipe, apporter votre matériel et affronter les meilleures équipes françaises sur des jeux comme League of Legends, Hearthstone, ou encore Overwatch. Si la compétition n'est pas votre tasse de thé, une salle libre existe aussi, où vous pourrez jouer librement avec des amis venus avec vous ou rencontrés sur place.

Plus de mille joueurs seront présents pour tenter de remporter les 40.000 euros de cashprize répartis sur tous les jeux, en espérant évidemment que la connexion Internet tienne tout le weekend (les soucis techniques restent le gros point noir de l'année dernière). Mais avant de prévenir votre banquier de sortir le champagne, je vous recommande un peu d'entraînement : rien que sur LoL, la nouvelle équipe Millenium, celle d'Eclypsia ainsi que toute l'organisation GamersOrigin (vainqueur des trois dernières LAN françaises) seront de la partie. Sacré niveau.

Counter Strike : l'événement international

S'il y a bien un jeu sur lequel il ne vaut mieux pas faire l'impasse, c'est bien le tournoi DreamHack Open sur Counter-Strike : Global Offensive (CS:GO). À la différence des autres tournois, celui-ci est presque uniquement professionnel. Il fait parti d'un circuit de neuf compétitions se déroulant sur deux continents, dont Tours est la troisième étape. Six équipes sur huit ont été invitées par la DH, les deux autres ont dû se batailler en phase de qualifications ouvertes puis fermées, pour tenter de se partager les 100.000 euros de prix. Malheureusement, un autre tournoi majeur à Sydney, organisé par Intel celui-là, nous prive de voir les top teams internationales tels qu'Astralis, Faze ou encore SK Gaming. Mais rassurez-vous, nous ne sommes pas orphelins pour autant, bien au contraire. La DH 2017 est l'occasion de mettre à l'épreuve les deux meilleures équipes françaises du moment, en LAN, et en public : G2 eSport (oui, encore eux), et EnvyUs.

G2 : une "dream team" entièrement française

Il y a quelques semaines, la scène eSportive CS GO avait subi un coup de tonnerre avec le rassemblement de cinq des meilleurs joueurs français sous le même maillot, celui de la formation G2. Sous le coaching de SmithZz, qui arrêta une carrière de dix ans au plus haut niveau, la line-up avait de quoi faire saliver n'importe quelle organisation internationale. Shox et KennyS, les deux meilleurs joueurs tricolores s'allient enfin sous le même maillot : à titre de comparaison, c'est comme si vous aviez Messi et Ronaldo dans la même équipe. Le reste de la lineup se compose de NBK- considéré comme un des supports les plus solides au monde, ApEX, et le jeune talent bodyy.

Tout ce beau monde a malheureusement connu un début de saison difficile, mais s'est bien rattrapé sur les derniers événements offline comme à la i-League StarSeries ou à la DreamHack Austin où ils terminent à un prometteur top 3-4.

Cette DH Tours peut donc devenir le point de repère pour cette nouvelle équipe. S'ils ont à coeur de briller devant leur public et que les résultats suivent, il y a fort à parier que la "dream team" française de G2 soit amenée à tutoyer les meilleures équipes du monde. Reste encore à faire face à celles présentes à Tours...

Demandez le programme, phase de groupes de CS: GO et cashprize des compétitions


Samedi 6 mai :
12h00 : Natus Vincere (UKR) vs. Misfits (USA)
13h30 : G2 eSport (FR) vs. Tricked (DAN)
15h00 : mousesports (EU) vs. Heroic (DAN)
16h30 : EnVyUs (FR) vs. HellRaisers (EU)
18h00 : Match des vainqueurs (Groupe A : matchs 1 et 3)
19h30 : Match des vainqueurs (Groupe B : matchs 2 et 4)

Dimanche 7 mai :
11h00 : Match des vaincus (Groupe A)
14h00 : Match des vaincus (Groupe B)
17h00 : Match décisif (Groupe A)
20h00 : Match décisif (Groupe B)

Et la finale devrait se dérouler lundi. Pour info, le winner bracket se déroule en Best Of 1 et le loser en Best Of 3.

Pour le reste de la compétition, voici les jeux et les cashprize à se partager :

  • Heroes of The Storm : 1er 3500€ / 2ème : 1000€ / 3ème : 500€
  • Counter-Strike : Global Offensive : 1er : 5000€ / 2ème : 2500 / € 3ème : 1000€ / 4ème : 500€  / 5ème-8ème : 250€
  • League of Legends : 1er: 5000€ / 2ème : 2500€ / 3ème : 1000€ / 4ème : 500€ / 5ème-8ème : 250€
  • Overwatch : 1er : 4800€ / 2ème : 2400€ / 3ème : 900€ / 4ème : 300€ / 5ème-8ème : 250€
  • HearthStone : 1er : 2500€ / 2ème : 1200€ / 3ème : 600€ / 4ème : 300€ / 5ème-8ème : 100€
  • Clash Royale: 1er : 2500€ / 2ème : 1200€ / 3ème : 600€ / 4ème : 300€ / 5ème-8ème : 100€
  • StarCraft II: 1er : 2500€ / 2ème :1500€ / 3ème : 700€ / 4ème 300€

 

Galerie photo - 5 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Nintendo Classic Mini Super Nint…
Neuf : 94,99 €
FIFA 18 PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Super Mario Odyssey Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 44,99 €
Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 329,89 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 329,89 €
NBA 2K18 PS4
PlayStation 4
Neuf : 58,98 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 398,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Edition Supe…
Neuf : 199,99 €
FIFA 18 Xbox One
Xbox One
Neuf : 59,99 €
Console Nintendo New 2DS XL Edition Poke…
Neuf : 159,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,00 €
Manette Nintendo Switch Pro Edition Xeno…
Neuf : 79,99 €
5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)