>
>
Ghost Recon Wildlands : Nos premières impressions sur un air latino !

Ghost Recon Wildlands : Nos premières impressions sur un air latino !

Par Carole Quintaine - publié le

Ghost Recon : Wildlands arrivera le 7 mars prochain et le titre d'Ubisoft promet de belles balades en toute liberté dans les paysages grandioses et exotiques de la Bolivie. Nous avons pu mettre les mains dessus à l'occasion d'une session de "hands-on" dans les locaux des studios français, histoire de nous faire une meilleure idée de ce qu'il avait réellement à nous offrir... Alors, prêts pour une petite virée en Bolivie ?


À voir aussi : Ghost Recon Wildlands : La date de la bêta dévoilée


Avant toute chose, il faut préciser que cette session de jeu s'est déroulée sur PC, ce qui m'a évidemment filé une puissante claque visuelle. Comparé à ce que nous avions pu voir lors de l'E3 dernier, le jeu a bien évolué graphiquement et offre un tableau généreux, au rendu global splendide. Vous le savez, les joueurs évolueront au coeur de la Bolivie, dans un décor délicieusement exotique qui renvoie instantanément à l'univers de Far Cry 3. Ici, l'aspect infiltration est de mise et semble être la meilleure approche pour profiter pleinement de l'expérience, que ce soit en solo ou en coop, le but étant de démanteler le Cartel Santa Blanca dirigé par l'impitoyable "El Sueño", boss final du jeu. Le problème, c'est qu'il est entouré de 26 autres mafiosi très énervés...

Wild and free

La première chose à dire, c'est que titre d'Ubisoft offre un monde ouvert tout bonnement gigantesque, dense et nourri... Et comme je le soulignais plus haut, le paysage est magnifique grâce à des textures soignées et des jeux de lumière époustouflants. Encore une fois, je précise que nous avons joué sur PC, il faudra donc sans doute s'attendre à un léger moins bien sur consoles.

Lors de ma session de jeu en solo, j'ai donc pu m'offrir une belle promenade dans la jungle, accompagnée de trois Ghosts auxquels j'avais la possibilité de donner quatre ordres classiques, l'aspect stratégique étant évidemment au coeur de l'expérience. On peut donc demander d'attaquer les cibles, de garder une position, d'aller vers une position ou de se regrouper. Il est également possible d'assigner des cibles à ses partenaires en visant et en appuyant sur le bon bouton (A sur la manette Xbox One). l'IA faisant très bien le job, mes compagnons se sont montrés obéissants et efficaces durant cette mission, qui s'est déroulé sans encombres sur fond de musique latine. Celle-ci nous a emmenés dans une des 21 régions (et 11 écosystèmes) à explorer dans le jeu, Itacua, une province sauvage à la végétation luxuriante. Notre objectif était assez classique, puisqu'il fallait aider les rebelles qui se faisant brutalement interroger par les sbires d'El Sueño. Nous devions tout particulièrement porter secours à un lieutenant prisonnier des soldats.

Pour atteindre mon objectif, quoi de mieux que d'emprunter une voiture ? Les distances sont relativement impressionnantes, et utiliser des moyens de locomotion apparaît d'ores et déjà comme un des points importants du jeu. Il faut dire que pas moins de 60 véhicules seront à votre disposition dans cet épisode, et pas uniquement des voitures ou des motos : avions et hélicoptères sont également de la partie.

Une fois sur mon lieu de mission, je m'infiltre dans un camp et attrape ma cible par derrière, pour l'interroger sur l'affaire qui m'intéresse, tandis que mes compagnons se chargent des autres. L'action est rapide et très immersive. Une fois les informations recueillies, nous repartons en voiture à travers la nature sauvage, sortant des sentiers pour couper à travers la forêt. Arrivés sur place, nous nous débarrassons des hommes d'El Sueño en quelques balles pour procéder à l'extraction du prisonnier. Soudain, je remarque un hélicoptère non loin de là. Vous constaterez d'ailleurs que beaucoup d'hélico attendent sagement d'être utilisés et sont un moyen très pratique de s'échapper rapidement d'un lieu. Je n'ai donc pas hésité à me lancer dans la visite du ciel de la Bolivie... Quel paysage ! Et que ce soit en l'air ou sur terre, la conduite est vraiment très agréable, facile à prendre en main, assez similaire à ce que l'on peut avoir dans un GTA 5 ou encore un Watch Dogs 2, pour rester chez Ubisoft.

Enfin, il faut savoir que chacune des régions disposera d'une organisation bien à elle et apportera, selon les développeurs, une expérience différente. Quoi qu'il arrive, il sera possible d'aller partout dès le début du jeu, une grande liberté d'action étant offerte. Une offre alléchante.

En coop, la fête est plus folle !

Une fois la mission in the poket, j'ai donc profité de cette liberté en visitant la région, ce qui m'a permis de faire quelques quêtes secondaires certes classiques mais très fun, comme par exemple voler un planeur et l'amener dans un endroit précis. Ces quêtes optionnelles ont de plus le mérite de faire gagner un maximum de points de compétences, un détail appréciable. Ces derniers permettront évidemment d'améliorer son personnage en bonne et due forme via l'arbre de skills. Celui-ci, très fourni, regorge de gadgets pratiques comme par exemple le parachute, dont j'ai pu vérifier l'efficacité en sautant d'un hélico mal en point... D'ailleurs, sauter d'un hélico en feu est encore plus fun en coop ! Vous pourrez en effet faire équipe jusqu'à 4 joueurs et, après une belle heure passée à jouer avec des collègues, je peux dire que le titre fait la promesse de longues heures de rires entre amis...

Pratique, le voyage rapide vous permettra d'ailleurs de les rejoindre à des endroits précis (et vous pourrez quitter la coop à tout moment). Au menu, toujours beaucoup de liberté et des missions diverses et variées : intercepter un convoi, détruire des casinos ou encore mener des extractions. Quelle que soient ces missions, sachez que vous pourrez les appréhender de différentes manières : en fonçant dans le tas ou en pantoufles. Dans l'une de nos missions par exemple, nous devions éliminer des instructeurs dans un camp sous haute surveillance, et j'avoue que nous n'y sommes pas allés de main morte... Dans une autre situation, de nuit cette fois, j'ai préféré la jouer discrète et il faut admettre que l'infiltration reste la manière la plus efficace ! Ayant amélioré mon drone au maximum, gonflant sa portée (les développeurs ont été généreux en nous offrant quelques points de skills), j'ai opté pour un scan du terrain histoire de marquer tous les ennemis avant de foncer. Équipée de mes lunettes de vision nocturne il a été ensuite plus facile de s'infiltrer dans le camp tandis que mes petits camarades faisaient de même de leur côté. On sent bien ici que le jeu a été pensé pour la coop, chacune des capacités des Ghosts apportant quelque chose de précieux au groupe. Un moment très divertissant non dépourvu de rires, que nous avons décidé de fêter en sautant dans une voiture et en attaquant un hélico... Le joyeux bordel !

Notez que chaque joueur conserve l'expérience accumulée en coop dans le mode solo.

Les ennemis de mes ennemis...

Je parlais plus haut des points de compétences à récupérer au gré de votre aventure, mais ces derniers ne sont pas les seuls éléments dont vous aurez besoin pour débloquer des améliorations. Sur le terrain, vous aurez la possibilité de récolter diverses ressources (essence, denrées alimentaires, packages médicaux et outils de communication). Celles-ci devront être additionnées à votre expérience pour débloquer certaines compétences et améliorations. Mais vous pourrez également laisser ces ressources aux Rebelles afin de les rapatrier dans votre camp, ce qui ajoute encore un peu plus de sel à l'expérience.

Ces derniers pourront en effet être sous votre contrôle si vous réussissez certaines missions et, tout comme pour votre squad, vous aurez la possibilité de leur donner cinq types d'instructions via la roue d'ordres. Ainsi, ils pourront entre autres vous rejoindre lors d'un combat, envoyer une voiture à votre position ou encore faire diversion. Enfin, vos actes auront des répercutions sur les deux factions qui oeuvrent dans le coin et vous pourrez utiliser les conflits à votre avantage. Et pour cause : les hommes de Santa Blanca ne s'entendent pas des masses avec les soldats d'une force militaire engagée par le gouvernement baptisée Unidad. Et vous savez ce que disait l'autre : "diviser pour mieux régner" ! Cet aspect ajoute encore un peu de piment à l'expérience, qui semble être des plus complètes, pour un maximum de possibilités.

Pour terminer, sachez que votre personnage et vos armes seront entièrement personnalisables, à l'instar de The Divison : sexe, apparence globale, tatouages, accessoires, équipements, peintures, etc. Soyez vous, soyez fous !

ON L'ATTEND.... AVEC IMPATIENCE

Ghost Recon Wildlands
fait une belle promesse qui respire la fraîcheur et la liberté, même si le titre reste relativement classique. Mélangeant habilement les codes de la licence avec l'exotisme d'un Far Cry, le titre propose une expérience qui puisera sa force dans le fun et les joies de la coop. On y retrouve d'ailleurs l'influence galvanisante du jeu d'Avalanche, Just Cause, qui apporte une touche de folie en plus. Rendez-vous pour le test pour le verdict final !

Galerie photo Ghost Recon : Wildlands - 12 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 299,00 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 299,00 €
Pack Sony Console PS4 Slim 500 Go Blanch…
Neuf : 369,90 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
donnée non spécifiée
Neuf : 54,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Pack PS4 1 To + Horizon Zero Dawn + Play…
Neuf : 349,90 €
Horizon Zero Dawn PS4
PlayStation 4
Neuf : 68,88 €
Mass Effect Andromeda PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 290,00 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 898,99 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
Nintendo Wii U
Neuf : 59,99 €
Tom Clancy?s Ghost Recon Wildlands PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noir + U…
Neuf : 369,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,00 €
18 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (18)