>
>
Square Enix pense au financement participatif pour la localisation de ses jeux

Square Enix pense au financement participatif pour la localisation de ses jeux

Par Romain Mahut - publié le
Image

Le concept du financement participatif dans le monde du jeu vidéo ne fait pas l'unanimité. Certains joueurs reprochent en effet à des créateurs de jeu d'abuser de cette source d'argent. Et ce ne sont pas les récentes déclarations de Square Enix qui vont faire taire le débat.


À lire aussi : Pour Square Enix il faut 3 jeux pour connaître le potentiel d'une licence


Les amateurs de jeux vidéo ont tous vécu au moins une fois la frustration de voir un jeu qui leur fait envie ne jamais sortir du Japon, et donc ne jamais être localisé dans leur langue maternelle (ou au moins en Anglais). Certains titres riches en textes et dialogues n'intéressent qu'une niche de joueurs occidentaux et représentent des coûts de localisation trop élevés par rapport à l'argent qu'ils rapporteront une fois vendus hors du Japon. 

Pour tenter de remédier à ce problème Square Enix envisage d'utiliser le financement participatif pour payer la localisation, et donc la commercialisation en occident, de certains de ses titres. C'est ce qu'a déclaré Phil Rogers au magazine américain Game Informer dans une interview relayée par le site allemand GameFront. 

D'après le PDG de Square Enix Europe, ce système permettrait de satisfaire les souhaits des fans tout en limitant les risques liés à la longue et coûteuse localisation de jeux de niche. 

Limiter la casse

Le but de toute société étant de gagner de l'argent, le point de vue de Square Enix sur la question paraît évident. Transformer implicitement une campagne de précommande en campagne de financement participatif est un moyen pour un éditeur de limiter la casse potentielle. Pour certains joueurs, cette solution pourrait donc apparaître comme un moyen d'obtenir un jeu dont la sortie dans une version localisée aurait été impossible autrement.

À l'inverse, il est également possible de comprendre pourquoi, aux yeux de certains, un tel procédé pourrait paraître abusif de la part d'un géant de l'édition. Ce dernier dispose en effet de moyens amplement suffisants pour localiser ses jeux. Faire financer la localisation d'un titre par les joueurs puis vendre ce dernier (à ceux qui n'ont pas participé à la campagne de financement participatif) revient à avoir le beurre et l'argent du beurre. Zéro prise de risque. 

Aux joueurs contre les "abus" du financement participatif de déterminer si leurs convictions au sujet de ce procédé prennent le dessus sur leur envie de jouer à des titres dont la localisation représente un risque que ne voudra pas prendre un éditeur dans d'autres circonstances. 

[Sources : GameFront/Game Informer/NeoGAF]

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
50 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (50)