>
>
Chrysler rappelle 1,4 million de voitures pour les soucis de hacking

Chrysler rappelle 1,4 million de voitures pour les soucis de hacking

Par Jérémy Paquereau - publié le
Image

Il y a quelques jours, je vous parlais de deux génies de l'informatique, qui nous démontraient comment il était possible de hacker une voiture (voir : Hacker une voiture, c'est possible et ça fait froid dans le dos). Aujourd'hui, suite de l'histoire puisqu'on apprend que Chrysler a décidé de rappeler pas moins de 1,4 millions de voitures pour régler le soucis...


À lire aussi : Google veut proposer du WiFi gratuit pour tout le monde


En effet, la vidéo de Charlie Miller et Chris Valasek a visiblement eu son petit effet. On y voyait les deux compères en train de hacker une voiture à distance, prenant le contrôle de divers appareils du véhicule, et notamment de l'accélérateur...

Chrysler, avait déjà réussi à résoudre le problème et une mise à jour était disponible afin de pouvoir l'appliquer à la voiture, via une clef USB. Il se trouve que cela ne suffit visiblement pas puisque le constructeur a tout simplement pris la décision de rappeler 1,4 millions de véhicules, afin d'effectuer des vérifications et probablement appliquer directement le correctif.

La vidéo de Wired n'est probablement pas étrangère à cette décision, mais c'est de toute façon une excellente chose. Chrysler n'est sans doute pas le seul constructeur à avoir des voitures que l'on peut hacker, et il est important que tout le monde prenne conscience des dangers de l'électronique. Espérons que d'autres entreprises vont se pencher sur ce problème.

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)