La bosse des maths

La PS3 sait compter sur ses doigts
Par Arnaud Chaudron - publié le

La PS3 est peut-être nulle pour chauffer les soirées, mais comme prévu, son processeur Cell tient ses promesses. Quelques jours à peine après la sortie de la version PS3 de [email protected], un programme qui exploite la puissance de calcul de vos machines quand vous n'en faites rien pour comprendre les secrets des protéines qui permettront, un jour, de soigner certaines maladies, la console de "Kuta" atomise la concurrence. Avec seulement 35.000 joueurs qui laissent leur machine bosser sur ce projet, soit 13% des processeurs impliqués ces derniers jours, la PS3 totalise 734 des 990 téraflops constatés. Un truc de malade ! Ce "jouet" a plus que triplé la puissance de calcul du projet. Et ce n'est qu'un début. De quoi donner au passage un axe marketing intéressant à Sony, histoire de faire oublier un lancement dans les régions PAL, assez pitoyable...

Folding@Home

58 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (58)