>
>
La Xbox One surpasserait la PS4 en 2015 aux USA

La Xbox One surpasserait la PS4 en 2015 aux USA

Par Rami Bououd - publié le
Image

C'est désormais acté : la Xbox One sera proposée dans un pack sans Kinect pour un prix allégé de 100€. Mais la réelle question est de connaitre l'impact de cette séparation sur les ventes de la console. Des analystes américains se sont penchés sur la question, donnant des éléments de réponses et leurs estimations pour les années à venir.

Pour contextualiser l'annonce de la Xbox One, ce nouveau pack sera proposé dès le 9 juin prochain sur tous les marchés où la machine est déjà présente. Selon certains observateurs de l'industrie, cet acte n'était pas inattendu, mais la rapidité à laquelle l'annonce fut faite en a laissé certains pantois. 

IDC (International Data Corporation) société américaine spécialisée dans la réalisation d'études de marché s'était lancé dans une prévision selon laquelle la Xbox One pourrait bénéficier d'un grand parc installé d'ici l'année 2016.

La rapidité d'action de la part de la firme de Redmond change la donne, et d'après Lewis Ward, la Xbox One surpassera la PS4 aux USA dès l'année prochaine, alors qu'ils sont au coude à coude sur ce territoire, depuis les lancements respectifs de leur dernière console.

Voici d'ailleurs ce qu'il déclare :

Ce changement sera suffisant pour donner une impulsion à la base installée de Xbox One, qui sera plus grande que celle de la PS4 aux USA et au Canada en 2015 voire 2016. Cela me rappelle Microsoft et l'évolution de Windows et Internet Explorer.

La conception initiale avait besoin d'un sérieux coup de pouce (i.e, l'été dernier avec les DRM et le revirement à 180 degrés) et d'améliorations pour devenir un concurrent sérieux (le pack sans Kinect) et prendre des parts de marché (bien que je continue à penser que la PS4 sera en tête concernant le parc installé dans le monde, toutes consoles confondues, à la fin de l'année 2016).

Billy Pidgeon, analyste indépendant donne une vision intéressante concernant le "coup" effectué par Microsoft :

C'est une bonne initiative d'un point de vue concurrentiel de la part de Microsoft. Le prix est un facteur important à ce stade du cycle de la console et notamment sur le marché, et Kinect n'est pas une valeur forte pour la plupart des joueurs.

La Xbox One sans Kinect devrait bien se vendre à 399$ et pourrait faire mieux que la PS4 au même prix sur une base mensuelle équivalente, même si je pense que la concurrence sera serrée entre la Xbox One et la PS4 pour une bonne partie de ce cycle.

L'intéressé s'attend également à un déclin des ventes du pack dit "Premium" à 499€. Signifiant que peu de possesseurs auront Kinect dans leur salon. L'avenir de Kinect va-t-il en pâtir ? Peut-être bien... ce pack sans le dispositif diminue l'importance de cette dernière pour le moment. C'est la question posée par nos confrères de GamesIndustry à laquelle Piers Harding-Rolls, analyste chez IHS répond :

En effet, Microsoft est revenu à sa stratégie de la Xbox 360-Kinect et avec une baisse probable de l'intérêt des studios tiers. La caméra Kinect de la Xbox One est soudainement passée de la vision centrale de la marque Xbox à un simple périphérique.

Il ajoute en outre que Microsoft pourrait donner un coup de boost au dispositif quand les fonctionnalités de divertissement de cette dernière seront mieux bâtis et plus facilement démontrables. Dès lors, une nouvelle demande se fera autour de la caméra, occasionnant ainsi un regain d'intérêt de la part des utilisateurs, et donc des ventes.

Cela pourrait d'ailleurs permettre à Microsoft de rester en compétition avec Sony et sa PS4 comme le souligne Mr Harding-Rolls : 

Avec deux packs sur le marché, Microsoft est revenu à sa stratégie Xbox 360. Ca donne à la société une meilleure flexibilité sur ses tarifs, ses packs et son positionnement produit. Microsoft décrivait déjà son pack Xbox One + Kinect comme une offre Premium [...] Sony devra se restructurer pour continuer sur sa lancée sur le marché, avec l'E3 cela va prendre encore plus d'importance pour les deux sociétés.

Comme mentionnés plus haut, les événements de l'E3 détermineront la stratégie des deux constructeurs pour, au moins, l'année à venir. Désormais, plus qu'une baisse de prix, ce sont les jeux qui sont le plus attendus, et l'on risque de ne pas être déçus de ce point de vue. Tant mieux pour les joueurs.

[Source : GamesIndustry]

La rédaction vous recommande