>
>
Wizardry Online, nos impressions de F2P psychotique

Wizardry Online, nos impressions de F2P psychotique

Le clash occident/japon
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Ahhh Wizardry, quelle grande, vieille, honorable licence ! L'ancêtre du RPG moderne, un héritage qui remonte à 1981 avec le premier jeu de la série par Sirtech. Bon personnellement, je connais surtout très bien le sixième, Bane of the Cosmic Forge, que j'ai terminé, et Crusaders of the Dark Savant aussi. Ah, mais tiens, SOE sort une version F2P online de Wizardry, développée par des Japonais. Je me demande un peu ce qu'ils en ont f... GAHHHH !

Qui va à la chasse perd sa place. Ça n'a pas grand-chose à voir avec le sujet, mais c'est ce que m'inspire cette adaptation online de Wizardry pour le marché japonais. Cette série possède une grande aura au pays du soleil levant, et de nombreux titres issus de l'univers Wizardry ont fleuri là-bas ces dernières années, sans jamais voir le jour ici. C'est pourquoi il est tout à fait légitime qu'un studio japonais se charge d'une version MMOF2P, avec des graphismes manga et des petites créatures mignonnes comme races de personnage. Soit. Mais ça me fait quand même un peu mal à l'âme, un peu comme quand je vois des mangas dessinés par des Occidentaux. Faut dire que je suis un peu un vieux con, mais bon.

Bravo, vous ne vous êtes pas encore suicidé !

Cocktail dégueu

Ce qu'on ne peut pas nier, c'est que la première impression de Wizardry Online est très mauvaise. La direction artistique est schizophrénique et techniquement, c'est totalement à la ramasse. Les personnages débarquent de l'année 2006 et on a du demander aux concepteurs des décors de faire un petit peu RPG occidental, et moins High Fantasy nippone, ce qu'ils ont exécuté en peignant tout en gris dégueu. En revanche, on n'échappe pas à la soupe musicale répétitive du genre. Les animations se montrent tout aussi foirées... On se croirait dans un vieux titre PlayStation 2.

Où suis-je ?

Paye ou crève

Et pourtant, et pourtant... Wizardry Online est un MMO hardcore. On y trouve des idées et du gameplay très rares, voir inédits, ainsi que quelques touches très "RPG occidental" pour une recette qui pourrait attirer pas mal de joueurs en mal de sensations fortes. Le mécanisme le plus évident est celui de la mort permanente (permadeath). Oh, et vous allez crever dans Wizardry Online, surtout que les combats légèrement orientés action sont plutôt tendus, mais vous pouvez toujours ressusciter auprès de statues spéciales. Seulement, plus vous devenez puissant, plus le pourcentage de succès de votre résurrection diminue. Pour le faire remonter, vous pouvez sacrifier des objets, mais il existe toujours une possibilité que... couic. Terminé, terminé. Plus de respawn pour vous.

Non mais on a de la couleur en occident aussi, vous savez ?

Couleur locale

Ensuite, vous découvrirez que le monde, qui se compose de villes et d'instances de donjons, est entièrement joueurs contre joueurs. Le Player Killing est autorisé partout. Il faut tout de même avoir progressé un peu pour attaquer un autre joueur, et ceci vous rend criminel, donc tuable sans pénalité par les honnêtes aventuriers, ainsi que par les gardes. On trouve aussi des trucs sympas, comme des pièges en tout genre pendant vos explorations, ainsi que des coffres qu'il est impératif de désamorcer. Tout le reste du jeu mélange toujours le gameplay traditionnel occidental et des choses plus "F2P asiatique", c'est un peu déstabilisant, mais pas inintéressant.

Quel design...

La quadrature du RPG

Ce qui pourra plaire encore plus aux gros hardcores, c'est la nécessité quasi absolue de grouper. Seul, on s'épuise à l'entrée du premier donjon, avec l'importance d'éviter pas mal de combats pour se concentrer sur sa quête, car le grind n'est pas à l'ordre du jour : trop dangereux ! Mieux vaut trouver des alliés, dont les compétences se compléteront. Un bon groupe avec un guerrier, un mage, un voleur et un clerc fera l'affaire. C'est la base, après tout. Malheureusement, les combats ne sont pas super excitants non plus dans leur genre. La technique générale du titre fout tout en l'air une fois de plus. De plus l'ensemble s'annonce déjà assez répétitif et lassant par manque de contenu...

Wizardry Online est un F2P donc rien ne vous empêche de le télécharger sur Steam et d'y jeter un coup d'oeil (à part une hémorragie interne subite, bien entendu). Si seulement ce titre avait profité d'une vraie réalisation, on aurait pu avoir quelque chose de très intéressant pour une partie de la communauté MMO. Celle qui aime qu'on lui fasse mal. Certes, là elle a mal, mais pas dans le bon sens...

Galerie photo Wizardry Online - 5 images (cliquez pour zoomer)

Bravo, vous ne vous êtes pas encore suicidé ! Où suis-je ? Non mais on a de la couleur en occident aussi, vous savez ? Quel design... On se retrouve très vite à court de vie et de mana dans les combats.

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,91 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 229,62 €
2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)