>
>
ACTA : le jeu vidéo se mobilise

ACTA : le jeu vidéo se mobilise

Voulez-vous censurer internet ?
Par Julien Chièze - publié le
vidéo : ACTA : le jeu vidéo se mobilise
vidéo : ACTA pour les nuls

L'Accord commercial anti-contrefaçon, plus connu sous le nom d'ACTA, fait grand bruit. Un traitement international négocié par une quarantaine de pays et qui a d'ores et déjà été signé le 1er octobre 2011 par les USA, l'Australie, le Canada, le Japon, la Corée du Sud, le Maroc, la Nouvelle-Zélande et Singapour... puis le 26 janvier 2012 par 22 états européens... dont la France.

Le hic de cette histoire reste qu'au-delà des affaires de contrefaçons, l'ACTA s'intéresse à toute une batterie de droits, dont les droits d'auteur sur Internet. Ainsi une application stricte de l'ACTA signifierait tout simplement une sorte de petite mort du web tel qu'on le connaît aujourd'hui. YouTube, Dailymotion & co devraient concrètement vider la grande majorité de leur contenu... mais cela va plus loin. En effet, il existe déjà un arsenal répressif pour contrer ce genre de contrefaçons ou d'abus. L'ACTA va plus loin et finit par un flicage extrême du net et de ses usages.

Ainsi, directement concerné, le Joueur du Grenier, Usul, Realmyop, Coeurdevandale, Linksthesun et d'autres personnalités du jeu vidéo sur le web se sont mobilisés avec la vidéo ci-dessus. Pour signer la pétition qui a déjà engrangé plus de 2,6 millions de votes... c'est ici

Enfin, pour aller plus loin et mieux comprendre de quoi il retourne, voici une seconde vidéo qui fait office de résumé. Quant à cette page, elle vous éclaircira encore plus.

La rédaction vous recommande

44 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (44)