>
>
Alice : Madness Returns, nos impressions en folie

Alice : Madness Returns, nos impressions en folie

Un nuage de lait avec votre sang ?
Par Erwan Lafleuriel - publié le

J'étais au showcase EA 2011 de Londres, en train d'attendre une interview, quand soudain un petit lapin vêtu d'un Tshirt "Alice : Madness Returns" (ou Alice : Retour au Pays de la Folie en  bon français) est passé en courant près de moi avec un pad Xbox 360 à la main. Curieux, je l'ai suivi jusque dans son terrier. Et là, c'est devenu bizarre.

American McGee's Alice, c'était il y a onze ans, et j'ai un vague souvenir de l'histoire et de l'action. Je me rappelle d'une arme plutôt sympa à la fin, mais pas grand-chose de plus. En tout cas, il semble que la licence ait marqué pas mal d'esprits plus éveillés que le mien, puisque notre designer "fameux pour un jeu" s'est attelé à une suite avec EA et son studio Spicy Horse. Pourquoi pas ? L'univers est intéressant et étonnant. Quant au gameplay...

Mais comment Spicy Horse arrive à rendre sympathique cette psychopathe ?

Pour petites et grandes

Alice : Retour au Pays de la Folie (quelle horreur ce nom) était donc jouable au showcase d'EA, avec même deux démos. La première devait se situer vers le début de l'histoire et était très axée sur l'aspect plate-forme. On y apprenait qu'Alice pouvait faire des doubles sauts et planer avec sa jupe papillonnante. En gardant la gâchette gauche appuyée, Alice rétrécit (c'est ça quand on mange trop de champignons, on a des effets permanents...) et peut non seulement se faufiler dans des endroits cachés (souvent pour y trouver des objets bonus), mais aussi faire apparaître des plateformes et des ponts éthérés qu'il faudra emprunter. L'élément fun étant qu'elle ne peut plus sauter dès qu'elle est en mode rétréci, donc il vaut mieux bien visualiser le chemin avant de se lancer !

Tiens, un peu de grain à moudre dans la tronche !

Alice's got a gun


La démo permettait aussi d'utiliser les armes d'Alice, puisqu'elles servent à déclencher des mécanismes et débloquer des passages : il y a décidément beaucoup de secrets à découvrir. Et ils offrent souvent un objet qui apporte un élément de "mémoire" à la jeune fille, pour faire progresser l'histoire. Cette première prise en main se terminait avec le combat contre une méchante théière en pleine crise de conjonctivite, qu'Alice soigne à coup de couteau, son arme principale. Elle possède aussi des lapins à détonation télécommandée, un cheval de bois plutôt contondant, et diverses armes de tir... De quoi bien écraser la Théière, et fissa en plus ! Bon, comme monstre "mis en avant" (pas sûr que ce soit même un Boss), on ne peut pas dire qu'il y ait de quoi fouetter un Chat du Cheshire.

Houla, il va falloir opérer. Ne bougez pas.

La main qui tue !

La deuxième démo nous amenait quelque part vers les deux tiers du jeu et mettait l'accent sur les combats. Et ouch ! On débarque face à quelques Cartes Zombies (vous savez, les soldats de la reine de coeur, mais un peu décrépis). Si elles sont rouge attention, il faudra les achever au sol pour qu'elles ne se relèvent plus. On nous rajoute une carte plus balèze qui tape très fort et qu'on ne peut frapper que dans le dos. Et pour finir, un gros monstre invincible : Alice doit renvoyer ses boules de feu (entre autres attaques) avec son parapluie protecteur pour le sonner et enfin lui faire des dégâts. Tout ça, en même temps ! Heureusement, elle esquive et se déplace assez bien, et parfois s'énerve en mode Berserk pour taillader tout le monde en God Mode. Cela dit, la difficulté est carrément là et c'est assez agréable de la surmonter. Pourvu que les whiners ne fassent pas peur à EA et que ça reste comme ça.

Le chat de Traz...

Ce qui fait tâche


Ce qui devra changer en revanche, ce sont la gestion de la caméra complètement à l'ouest et un certain nombre de textures absolument immondes. Je sais qu'on est sur console, mais il y a des limites. Allez demander des conseils à Naughty Dog... mais ne laissez pas ça comme ça ! Pour le reste, il faudra faire confiance à American McGee qui nous annonce des surprises et des mécanismes originaux de gameplay (on jouera avec sa tête !). On pourrait bien tenir un action/platformer digne de ce nom !

Cher EA, pour Alice : Retour au Pays de la Folie, améliorez la caméra et faites-moi des vraies textures. Pour le reste, je suis conquis, surtout par cette ambiance de folie. Je ne voudrais pas que ça soit gâché par une réalisation en demi-teinte. Merci !

Galerie photo Alice : Retour au Pays de la Folie - 5 images (cliquez pour zoomer)

Mais comment Spicy Horse arrive à rendre sympathique cette psychopathe ? Tiens, un peu de grain à moudre dans la tronche ! Houla, il va falloir opérer. Ne bougez pas. Le chat de Traz... Stop ! Refaites-moi les textures de cette tour, sinon je pleure.

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 299,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
35 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (35)