Pursuit Force : Extreme Justice sur PSP, le test de ladanettedu94

Publiez votre test
Signaler
ladanettedu94
10
ladanettedu94 PSP

"Sens la puissance de mes boules !"

En 2005, alors que je n'étais qu'un innocent petit gaillard qui ne pouvait pas tellement s'acheter des jeux vidéos, une bande annonce d'un jeu me faisait énormément de l'oeil. Ce jeu, c'était Pursuit Force, qui ressemblait pour moi à une adaptation de Speed (l'un des meilleurs films d'action de tous les temps, c'est dit). Il y avait de l'action, des explosions, des justiciers pas masqués, des méchants pas beau... Bref, tout pour que j'en veuille !

Nous sommes aujourd'hui en 2012 (purée... 7 ans plus tard !), et je me penche désormais non pas sur le jeu original, mais sur sa suite qui a reçu de meilleures critiques, globalement. Alors, est-ce que le jeu m'a fait autant rêver que je l'espérais il y a 7 ans ? Oui, mille fois oui !

 

Je vais passer rapidement sur les banalités des tests, parce que décortiquer un jeu comme une machine à café, j'aime pas trop. Donc les graphismes sont plutôt cool, les modèles ne sont pas merveilleux mais font l'affaire, principalement les véhicules qui sont assez variés et plutôt originaux pour les plus gros monstres de ferraille de la taille d'un pâté de maisons.

Niveau gameplay, on a des phases en voiture (généralement de course-poursuite, un peu similaire à ce qu'a fait Just Cause par la suite), en bateau, en rail-shooting sur un hélico, et même quelques phases à pieds. Tout se contrôle plutôt bien, à part cette dernière qui a une maniabilité plutôt mauvaise, à la Siphon Filter PSOne (mais il y a prescription pour ce dernier). Mais on s'habitue au bout de quelques missions, et puis c'est clairement en retrait par rapport à tout le reste.

Petit mot sur la durée de vie, environs 4h en mode facile pour le premier run (mais il est à 8€ sur le PSStore donc franchement qu'il soit court ou pas on s'en fout un peu). Les temps de chargement sont rapides (le jeu est ultra fluide d'ailleurs), y'a un mode multi que je ne peux pas tester vu que personne n'a ce jeu désormais, et quelques épreuves si vous voulez du challenge.

 

Passons à la phase intéressante de ce test !

Extreme Justice, c'est un mélange de tous les climax de film d'action que vous avez pu voir dans votre vie, d'un dessin animé pour garçons des années 80/90 (Transformers ou GI Joe en tête), le tout saupoudré d'un aspect parodique assez incroyable.

En gros, vous aurez le cliché de tous les méchants des série Z les plus nanardesques au monde : le chinois machiavélique, le gros noir bourrin nommé "Hard-Balls" (auteur du sous-titre de cet article, qui est la plus belle phrase qu'il m'ait été donné de voir dans un jeu vidéo, je vous dis pas le fou rire dans les transports), le pseudo traître qu'on a repéré dès la première scène, le russe qui boit de la Vodka en essayant de vous écraser avec son tank...

Et les doublages français ne sont pas en reste. Si on est un peu surpris au début par son parti-pris totalement barré et sur-stéréotypé, on comprend rapidement qu'il se sont tout simplement éclatés avec les dialogues absolument hilarants, parfois un peu tiepi-tiep aussi :"Je vais te rastariser la tête !" , "Je vais m'assurer que ton enterrement soit mieux organisé que ton mariage !", entre-autres. C'est simple, c'est du pur fun.

Mais ce qui est génial, c'est que tout l'enrôbage fait en sorte que cette folie visuelle et auditive soit omniprésente. Je pense notamment aux musiques qui, même si elles sont classiques, sont absolument exceptionnelles et presque dignes d'un Metal Gear Solid tant elles enclenchent une intensité épique lors des différentes scènes. J'ai joué à énormément de jeux d'action, mais hi-jacker un hors-bord en tirant au ralenti sur ses occupants à 300km/h avec une marrée empoisonnée qui nous suit, et ce avec une musique épiquissime et un méchant totalement hystérique qui passe son temps à me répéter que rien ne peut l'arrêter, doit être l'une des expériences les plus intenses et fascinantes que j'ai pu avoir dans un jeu d'action.

Surtout que chaque situation a des concepts assez simples. Les plus gros niveaux se divisent en deux à quatre scènes : Poursuite en véhicule / Phase à Pieds où on vide une base d'ennemis / Rail Shooting d'ennemis qui veulent tuer un de nos partenaires / Boss dans un véhicule sur-blindé. Les mécanismes de jeu sont globalement très simples, et les boss sont en fait pratiquement toujours les mêmes mais avec un enrôbage (caméra, véhicule, dialogues...) différent. Pourtant, la magie opère à 100%, et les enjeux complètement démesurés des situations ainsi que le caractère absolument hystérique des personnages nous poussent à continuer. Parce que malgré les quelques effets purement nanardesques (je suis sur à 99% que le bruit des menottes a été fait à la bouche), et les quelques scènes un peu poussives et pseudo-émotionnelles - l'histoire se finit d'ailleurs de façon un peu négative - tout est entièrement assumé.

Entre hommage aux justiciers de mon enfance et action débridée au-delà de tout rationnel, ce Justice Force m'a conquis. Sous ses airs de jeu ultra banal et tout simplement mal joué se cache sans nul doute l'un des jeux les plus fun de ces dernières années. Et paradoxalement, je n'ai jamais été aussi ébahi par un jeu vidéo que sur un écran aussi petit.

 

Merci Bigbig Studios, j'espère que vous n'oublierez jamais votre côté bon enfant. Parce que malgré son aspect puéril, ce n'est pas un jeu pour les gamins, mais pour ceux qui ont fait le choix de le rester.




Version du test avec de jolies images toutes belles : 

http://www.gameblog.fr/blogs/ladanettedu94/p_67685_sens-la-puissance-de-mes-boules

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Pursuit Force : Extreme Justice

tous les tests