SSX sur PlayStation 3, le test de Medmed27

Publiez votre test
Signaler
Medmed27
8
Medmed27 PS3

La montagne, ça vous gagne!

  SSX...voilà un nom dont nous n'avions plus entendu parler depuis 5 ans. Après les excellents épisodes sur les anciennes consoles, le revoici remis au goût du jour sur les consoles HD, avec bien entendu des nouveautés.

Alors comme ça, t'as peur de rien? 

  Vous atterissez dans un menu avec trois catégories: World Tour, Exploration et Epreuves Monde. Commençons par la première, qui n'est autre que le scénario. Le team SSX, composé d'anciens tel que Zoe, Elise et Mac, comme de nouveaux tel que Ty et Alex, veut montrer au monde entier, et surtout à leur ex-coéquipier et dorénavant ennemi Griff Simmons, qu'il est capable de surmonter les 9 Descentes de la Mort, sur les 9 plus grandes chaînes de montagne...mais bon, c'est pas ce qui va attirer le plus notre attention. Pour faire simple, ce mode vous permet de vous familiariser avec le jeu, les commandes, les personnages et toutes les subtilités du gameplay. Chaque run vous apporte de l'expérience pour votre personnage, ainsi que des crédits.

Toujours plus de performance!

  Car là est une des grosses nouveautés de ce SSX: l'apparition d'un système d'équipement. Certains se souviendront des caractéristiques des personnages que l'on pouvaient augmenter dans SSX3...ben vous pouvez oublier. Ici vous aurez à choisir votre combinaison et votre board, qui influenceront votre vitesse, capacité de boost et de tricks, ainsi que du matériel. Chaque niveau que votre personnage gagnera vous feront accéder à de meilleures marchandises, mais aussi plus chers. Le matériel est essentiel pour certains runs, voir primodial sur les Descentes de la Mort, impossible par exemple de descendre sans bouteille d'oxygène le Mont Everest, ou encore de se confronter à l'obscurité totale dans le Kilimandjaro sans lampe frontale, bien que les chasseurs de trophées devront passer par cette étape. Ajouter enfin la possibilité de "modifier" votre équipement à l'aide de bonus payants ponctuels qui fonctionneront le temps d'une partie sur un même run.

A chaque piste une façon de rider.

  Au niveau du gameplay, SSX vous réserve pas mal de surprises. Bon déjà vous disposer de deux systèmes de commandes, celle de base (R1, L1, R2, L2 pour les tricks) pour les nostalgiques, et le nouveau avec le joystick droit pour les tricks. Les touches basiques offrent selon moi une meilleure précision dans les tricks, car parfois on revient à faire des choses assez brouillons avec le joystick si on est novice. Le contrôle sur votre rider est plutôt facile, cependant il faut être assez bon pour palier le manque de  précision lorsque l'on utilise le boost. Les différentes surfaces vous meneront à rider parfois avec plus d'attention, de concentration, tel que sur le verglas, et même la roche. Pour ma part, je trouve cependant que le gameplay a été légèrement facilité, car en retombant au sol, il vous suffit juste de lâcher tout d'un coup les commandes et votre rider repart tranquillement, même en retombant sur un caillou c'est pareil, en d'autres termes la difficulté dans la gestion des tricks a vraiment été baissé. 

Et maintenant, on va où?

  Pour ceux qui cherchent uniquement le scoring, le mode Exploration est bien entendu l'idéal. Et pas moins de 159 spots (si on compte en plus les 6 du Mont Fuji), vous attendent avec impatience pour venir rider. Sauf que... vous aurez  l'opportunité de voir qu'en réalité, le jeu propose (si j'ai pas trop mal calculer) environ 70 pistes, cela reste tout de même énorme, car il faut prendre en compte le fait que vous pouvez rider une piste en mode Course, Tricks ou même Survie pour certaines. Petit rappel, en mode Course, le but est d'arriver au bout de la piste le plus vite possible, pour le mode Tricks, de marquer un maximum de points et en Survie de parcourir la plus longue distance sur une même piste. En fonction de votre score, vous obtiendrez un certain rang et l'expérience et les crédits varieront en fonction. A noter que vous obtenez aussi des bonus de crédits si vous réalisez un très gros score, que vous atteignez une certaine vitesse, que vous battez le temps d'un ami et etc.

De la poudreuse? J'en mange tous les jours!

  Côtés graphismes, SSX n'innove pas dans le genre, mais bon je pense pas qu'il soit possible de faire des trucs de fou tel que Battlefield 3 quand on travaille sur un environnement tel que la neige. Cependant il faut remarquer que les sensations de vitesse et de glisse sont très grisantes et agréables, et les tricks sont plutôt beaux à voir, dans le cas où l'on ne fait pas n'importe quoi bien sûr. L'HUD est très simple et ne prend pas trop de place. Mais à l'égard des anciens SSX très colorés, l'atmosphère est  assez froide à mon goût (y a aucun jeu de mot dans ce qui précède) et peut  devenir à la longue redondante, et c'est pas des carcasses de trains, d'avions et de batîments qui réhausseront l'affaire, cependant il faut noter une très grand investissement dans la conception de certaines pistes, qui sont un véritable plaisir à jouer, chacune donnant un certain degré de difficulté.

Mon score, et le tien, et le tien, et le tien...

  Evidemment, le véritable intérêt dans SSX, c'est sa communauté. Que ce soit en Exploration et en Epreuves Monde, vous serez en perpétuel opposition face à vos amis et au monde entier grâce au système Ridernet, qui fonctionne comme l'Autolog de NFS: Hot Pursuit. On est averti en temps réel sur l'activité de nos amis et leurs scores. Les Epreuves Monde donc vous propose les pistes du mode Exploration, avec un temps limite de participation et des règles spécifiques parfois, on peut imposer des restrictions comme l'impossibilité d'user du Rewind ou de matériel. Il vous est aussi demander sur certaines épreuves de payer un coût de largage. Votre performance dans une épreuve monde vous hissera dans un classement à plusieurs rangs. Dans l'ordre croissant: Bronze, Argent, Or, Platine, Diamant. Les paliers de ces rangs sont en perpétuel mouvement car influencer aussi par le nombre de riders et leur score. Plus vous serez dans un haut rang, plus vous remporterez de crédits à la fin de l'épreuve, et qui plus est plus il y a de monde, plus les gains sont très importants. La particularité de ces courses en temps réel est que vous pouvez rencontrer des joueurs en même temps que vous ridez, si vous passez au même endroit que lui. Enfin, si vous n'êtes pas amateur de chronos et scores parfaits, vous pourrez toujours vous balader et essayer d'attraper des géotags, sorte de balises dissimulés par les joueurs eux-mêmes, leur rapportant des crédits s'ils ne sont pas découverts, mais vous en rapportant si vous les chopez, un autre objectif donc à se donner en jeu. Malheureusement, j'ai ressenti lors de mes sessions de jeu un cruel manque de concurrence pur. Où sont les courses à plusieurs, et un mode splitté? Bref, je ne souhaite pas épiloguer là-dessus, mais EA a complétement négligé je pense la véritable signification du mot 'Online'.

 

En conclusion, SSX est le meilleur jeu de snow sans conteste sur les consoles HD. Certains peut-être diront qu'il est trop arcade, mais à ce jour il est vraiment très rare de se défouler de la sorte sur un aussi bon jeu de glisse. Cependant il n'atteint pas pour moi la note maximale, de part la petite faiblesse des graphismes, mais aussi et surtout pour la déception du online, pas à la hauteur du buzz que l'on faisait autour. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de SSX

tous les tests