Inside sur Xbox One, le test de Max Vincenzi

Publiez votre test
Signaler
Max Vincenzi
10
Max Vincenzi XB1

Inside, un titre remarquable... et plus encore.

Franchement, n'étant pas fan du tout du style "2D" je me suis retrouvé embarqué là-dedans du jour au lendemain et bon sang que je ne regrette absolument rien. Je vais commencer ce petit TEST par cette intro, en disant que INSIDE est clairement et de loin... un titre des plus remarquables de cette année ! J'en ai encore des frissons rien que d'y repenser.

En premier lieu, son atmosphère... c'est à en chercher ses mots. En clair, il y'a quelques pépites comme ça qui se font plutôt discrètes et qui une fois la tête au dehors, vous giflent violemment et vous caressent à la fois. INSIDE en fait indéniablement parti. On commence d'une manière très sobre dans la peau d'un jeune garçon qui se retrouve perdu dans une forêt qui pourrait paraître pour le moins hostile. Déjà là, un certain ton est donné. Tout est sombre, gris, pesant. Seule chose qui ressort de cette obscurité environnante... ce petit garçon avec son pull rouge et bien entendu quelques lumières de lampadaires ici et là. Il suffit de peu de temps pour remarquer que des hommes rôdent dans ces bois. C'est parti, la chasse commence. On avance en se cachant et en fuyant les chiens et ces hommes armés de lampes torches et pour certains de fusils. Bref... revevons à l'ambiance générale et ne nous embarquons pas dans son histoire. INSIDE c'est ça, un concentré de tension, de mystères dont l'on veut clairement connaître le fin mot (mais pas trop vite). N'oublions surtout pas ce brouillard humide constant qui pèse lourd tout autour de notre pauvre petit protagoniste. Vous l'aurez compris, pas besoin d'y rester deux heures... l'atmosphère est particulière et c'est le point fort du jeu.

 Deuxième point, parlons très rapidement de l'histoire (même si je l'ai déjà quelque peu démarré plus haut mais c'était pour coller avec l'ambiance). Elle se veut timide et mystérieuse (rien n'est dit directement, vous regardez ce que vous croiser et au fur et à mesure, vous vous faites votre idée) mais c'est carrément ce qui fait cette force et qui rejoint finalement le point fort de l'atmosphère (encore) de INSIDE. Donc une fois ce début prenant au beau milieu de gigantesques arbres dont les ombres vous donnent cette impression d'être épié constamment, tout s'enchaîne d'une manière assez rapide. Notre périple nous emmenant aussi bien dans une forêt, les toits d'une ville, les égouts... etc (je ne spoil pas tout... car on va dans des endroits qu'il vaut mieux que vous découvriez de vous-même pour ceux qui seraient tenté). Ce que je peux rajouter à ça, c'est que les derniers moments de "fuite" du jeu sont tout de même d'une rare intensité pourrait-on dire... j'en avais des frissons, assorti avec peu d'empathie et même une certaine forme de dégoût (dans le bon sens évidemment). Le jeu prend une tournure que vous ne pouvez pas envisager et c'est ça qu'on veut ! (J'aurais personnellement aimé que tout soit plus long... mais bon, ce n'est pas un point négatif en soi).

Parlons maintenant rapidement aussi de l'aspect technique qui se veut très propre. Les effets de lumières sont à tomber, la physique est superbement reproduite (certaines énigmes sont même là pour qu'elle soit mise à l'épreuve). Le tout a un côté "dessin" qui ne va pas jusqu'au style "animé" non plus mais sans être à fond dans les détails, INSIDE a une touche très sympathique que j'ai trouvé magnifique. Le jeu est tout simplement beau, ne nous leurrons pas.

- Lâchons la conclusion sans plus attendre : Waouh my god ! Un peu plus d'arguments peut-être ? Tu m'étonnes !

INSIDE, un petit jeu rapide qui nous conte une histoire sombre vécu par un jeune garçon se retrouvant poursuivi sans que l'on sache réellement pourquoi (même si une fois le jeu fini, on peut se douter un peu de ce "pourquoi"). Les développeurs nous content une histoire mystèrieuse sur fond de "dictature", d'esclavage. Le tout bercé dans un univers que l'on pourrait qualifier de "Science-Fiction", un univers dur et impitoyable sans réel espoir. C'est beau, c'est mélancolique, c'est sombre, c'est triste... je pourrais en sortir d'autres mais rien ne sert de s'y attarder avec des mots, INSIDE a été crée avec du coeur. Tout nous transporte dans ce petit jeu indépendant, loin des blockbusters ou tout le monde flingue tout le monde dans un mode compétitif avec du multijoueur à gogo et du gros calibre en mode "moi tuer méchant". Je suis sans conteste tombé amoureux de cette histoire dont certains (pour pas dire beaucoup...) films au cinéma devraient prendre de la graine, car je remarque de plus en plus que le jeu vidéo sait de mieux en mieux raconter des histoires touchantes et honnêtes !

Merci à vous d'avoir lu ce petit pavé et ciao.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Inside

tous les tests