Kane & Lynch : Dead Men sur PC, le test de SamPlay

Publiez votre test
Signaler
SamPlay
8
SamPlay PC

Dead Mann

C'est bien pratique des fois les magazines façon Chocapic, avec un cadeau à l'intérieur. Par exemple, ce mois-ci, dans Joystick, je suis tombé sur le dernier jeu adulte des créateurs d'Hitman. IO Interactive a, parait-il, déçu avec son Kane and Lynch en 2007. Mais je ne pouvais croire qu'une telle équipe accouche d'un jeu aussi moyen. L'univers empreint de la patte Micheal Mann (Heat notamment), et le charisme des deux personnages m'avais toujours emballé et il fallait que je me fasse une opinion.

D'autant plus que les critiques étaient partagées, puisque les notes oscillaient entre des 9/20 et des 14/20. Personnellement j'ai choisi de lui attribuer un 14/20 malgré les nombreux problèmes qui viennent entacher l'aura naturelle du titre. L'un des plus présent est certainement l'impression de jouer à une version Work in Progress. En effet, même si l'aventure, la mise en scène et la classe de l'ensemble sauve Kane and Lynch du naufrage, on se prend constamment des gros bugs dans la tronche. L'IA, par exemple, est tantôt basée sur le QI d'une vache dépressive tantôt sur celui d'un être humain à peu près normal. Ensuite, on a droit aux traditionnels bug de collision et aux soucis liés au gameplay.

Ce Kane and Lynch est littéralement pourri par le manque de finitions flagrant dont il a été victime. On voit clairement que le studio avait une foule d'idées sympatoches mais l'emballage refroidit quelque peu nos ardeurs. Néanmoins, ne croyez pas que l'aventure ne vaille pas la peine d'être vécue! Car on prend tout de même du plaisir à vivre les situations parfois géniales que l'on nous propose. Certaines scène, comme le braquage de la banque ou le night club, sont extrêmement bien foutues et jouissives. La relation entre Kane le paumé et Lynch le psychopathe est également une bonne surprise et rythme agréablement nos pérégrinations. On voit du pays, on s'amuse, on s'attache aux protagonistes, mais on se dit: "Bordel! Flinguer un titre si prometteur à coup de bug et de gameplay bancal est vraiment un sacré gâchis!" Le second opus devrait arriver le 27 août et j'espère que cette fois-çi nos deux bourrins auront un jeu à leurs hauteurs.

Graphismes: Il y a du bon et du moins bon. Les personnages principaux sont très réussis et certain décors également mais le tout reste tout de même assez simpliste et fade.

Bande-son: Les voix apportent énormément d''intensité de l'histoire et la bande-son, bien qu'assez discrète, colle parfaitement à l'ambiance.

Scénar': Le scénario est en fait classique mais la mise en scène et le charisme de nos deux "héros" donnent au jeu une ambiance sombre et adulte, rarement présente dans le jeu vidéo.

Jouabilité: La mise à couvert est très mal pensée et il arrive de viser parfaitement quelqu'un et des ne pas le toucher. L'IA n'arrange pas les choses...

Durée de vie: Entre 5 et 10 heures selon la difficulté choisie.

Plus de folie, de jeu et d'humour sur Pourquoi SamPlay?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Kane & Lynch : Dead Men

tous les tests