Forza Horizon 2 sur Xbox 360, le test de shootingstar

Publiez votre test
Signaler
shootingstar
4
shootingstar X360

Highway to hell

Voilà bien longtemps qu’un jeu n’avait pas suscité chez moi un tel degré d’impatience voire d’excitation. Bien longtemps que je n’avais pas ressenti cette envie de visionner vidéos, reportages et avis de joueurs et de spécialistes. Bien longtemps que l’envie de prendre une route virtuelle ne s’était pas faite aussi pressante.

Je teste alors la démo sur One, cela m’apparait comme une évidence, Forza Horizon 2 sera mien. Sur 360.

Je me conditionne alors comme lorsque j’étais ado, poussant l’expérience sensitive à revendre certains de mes jeux comme je le faisais sur Saturn et Ps1, juste pour le fun. Je voulais ressentir à nouveau le plaisir de revendre, posséder puis déblisterer (triptyque orgasmique) un jeu neuf, le dernier prévu avant de sauter de génération, le messie, le bouquet final d’une 360 qui restera avec la dreamcast la console m’ayant le plus diverti durant ces 7 dernières années. Putain 7 ans !

Me rendant chez Micromania, je le vois devant moi, à tout juste 49.90¤. Ni une, ni deux, je vais demander le montant de la reprise. 6 jeux pour 25¤. Sachant que la valeur de revente de ces jeux dans cette enseigne est de 120¤ au total je me dis que le suppositoire au verre pilé est douloureux. Mais qu’importe. Certaines expériences méritent un sacrifice corporel.

Je récupère mon bien, me rappelle que mon dernier achat neuf est…forza horizon1, que ma passion pour les jeux de courses va enfin être à nouveau alimentée pour l’adorateur de la série des forza que je suis.

Je les ai tous pratiqué depuis le 1er sur xbox. Je dirais même que je suis un passionné des jeux de courses depuis…monaco gp sur master system. J’ai trouvé que l’équilibre de Horizon 1 était superbe, mélant fun avec sensation de conduite, beauté des paysages, challenges, durée de vie et surtout une ambiance, une atmosphère à part. Et dieu qu’il était beau pour un jeu aussi ouvert.

La console s’allume, le jeu démarre, petite intro vidéo qui me met superbement dans l’ambiance (ça me rappelle l’excitation à chaque partie de soul blade avec son intro) et là….catastrophe. Le jeu est laid ! Bien sûr je ne m’attendais pas à retrouver les graphismes next gen mais bon sang que c’est laid ! J’ai la sensation de jouer avec des oignons taillés en cube sous mes yeux ! Au secours, ça piiiiiiiiique !

Les textures semblent être faites à la truelle, les décors sortis tout droit d’un jeu gamecube et je ne parle pas des villes…Ah ben si tiens, je vais en parler. Etant niçois j’ai la chance de pouvoir comparer le travail effectué de manière assez objective et critique. Alors ok, modéliser une ville demande énormément de travail et le but n’est pas de faire une visite guidée de type city tour mais quand même…c’est une catastrophe ! Nice est une blague vivante !!! J’ai trouvé MSR largement plus réaliste et appliqué à retranscrire fidèlement, certes par quartier, son environnement urbain. Mais quel degré de précision à l’époque et pour une 128bits !  Et toujours dans la comparaison avec MSR autant les radios dans FH1 avaient une playlist élargie et se rapprochaient du travail gargantuesque fait par bizzare créations, autant celle du 2 sont faméliques. En 4h de jeu bass arena m’a joué je ne sais combien de fois les mêmes titres…alors les gars je veux bien comprendre que cela soit une version inférieure mais faut pas non plus nous prendre pour des perdreaux de 6 semaines non plus…

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul  (mode ironie activé) les dialogues ne sont pas traduits et sont en anglais (ok c’est facile à comprendre mais ça prouve le degré de finition du soft), les textures des tunnels autoroutiers me rappellent les pires heures de shutoku battle sur ps2 voir typeS (mais si mais si la simulation auto de squaresoft voyons, suivez un peu)  le trafic est toujours le même de jour comme de nuit et après 4h de jeu je n’ai pas encore vu la moindre goutte. Je ne sais même pas si, comme sur One, la météo est gérée. Un DLC « toute la pluie tombe sur moi » est peut être prévu ? Ah on me souffle dans l’oreillette que le jeu étant extrêmement bien fini aucun DLC n’arrivera sur 360. Ah ben pour 50¤ (suppo inclus) faut pas trop en demander non plus.

Alors bien sûr les voitures restent belles et la conduite  agréable mais comment peut-on à ce point se moquer des joueurs ? Là où FH1 était un bijou (j’ai cessé d’y jouer récemment donc ma mémoire est encore bonne), FH2 est une blague. Comment une suite peut à ce point être ratée et largement en deçà du 1 ? Je comprends mieux le silence entourant le soft sur 360 et le battage médiatique sur la version One dorénavant. Prendre le cas d’un parc de consoles installées de plus de 80 millions de joueurs par-dessus la jambe en faisant faire la conversion par un studio de stagiaires sur 3DS max est une erreur. Me concernant je me sens lésé (oui c’est plus poli) et non respecté.

Et j’adresse mon coup de gueule à l’ensemble des rédactions de jeux vidéo autant qu’a Microsoft et turn 10 (je ne parle pas de sumo digital leur « travail » est leur plus belle sentence) qui ont contribué, involontairement, à l’achat de ce jeu en ne traitant que de l’enfant divin sur One. Et Gameblog en fait partie.

Messieurs de la rédaction, c’est bien beau de prendre la défense des gamers dès que Nagui, Manaudou ou De caunes font une vanne sur votre lectorat. Mais si vous voulez faire votre métier correctement, gagner en crédibilité et professionnalisme et arrêter de passer pour un site à clics, il serait tout aussi important, si ce n’est plus, de tester et noter tous les jeux, au moins de ce calibre, afin d’informer votre public de votre ressenti au travers d’un test impartial. Parce que personnellement à 50¤ un jeu dreamcast, ça fait cher le rétrogaming.

Sur ce j’y retourne pour le terminer, car en cas de revente tardive la deuxième dose de verre pilée risque de m’être fatale.

A bon entendeur.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Forza Horizon 2

tous les tests