La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor sur PlayStation 3, le test de BlackLabel

Publiez votre test
Signaler
BlackLabel
1
BlackLabel PS3

Quand y'en a marre, y'a malabar, malabar ! MA. LA. BAR.

Vous fréquentez une personne très irritante durant quelques mois voire quelques années. Parce que camarade d'école, ou collègue au travail, bref vous devez le subir. Il est très con. Genre, fainéant, il s'arrange pour se trouver des excuses pour éviter de faire son travail et ça retombe sur vous, vous savez que ses histoires ne tiennent pas parce que fainéant jusqu'au bout il ment très mal, voire se contredit la fois suivante. Puis un jour vous avez la grippe, il doit vous remplacer et il vous en veut, car pense que, aussi crétin que lui, vous inventez votre grippe. Puis, vraie ou pas votre grippe, il a dû vous remplacer, un motif suffisant pour vous en vouloir. Je le répète ; il est très con. Mais il n'est pas le seul. Un jour vous changez d'école, ou de travail, et vous retombez sur le même genre d'idiot, vous remarquez des similitudes, parce que vous avez appris. Vous ne voulez pas le juger trop vite non plus, mais il finit par vous donner raison, il est pareil, à peu de choses près. Puis avec les années, et avec l'expérience, vous devenez un expert. Vous savez qu'au bout de trois indices évocateurs, telle personne sera à éviter, car construite sur le même pattern. Oui avec des différences, mais le fond étant le même, vous n'avez plus besoin de prendre des gants, plus de scrupules à juger. Vous voyez clair à travers le brouillard des comportements ne servant qu'à donner l'illusion que le con, qui ignore être un con, est un chic type.

Ben avec les jeux c'est pareil, il y a des indices, lorsqu'ils se recoupent, qui ne trompent pas. Certains vous diront qu'on ne juge pas d'un jeu en 5 heures, surtout un gros jeu. Moi j'affirme qu'au bout d'une heure on a fait le tour de l'Ombre du Mordor, de ses caractéristiques principales. J'ai joué environ 2 heures (je me suis forcé dès la deuxième), avec une màj de 1 gig pour que le jeu soit jouable. Soyons clair ; si au bout de deux heures, je ne retiens que des défauts, et que le gameplay ne donne pas envie d'aller plus loin, c'est qu'il y a un problème sévère.

Bon le jeu est moche mais ça je m'en fous. Il y a de longs chargements qui nuisent évidemment à la fluidité du jeu,  des cas où sur PS4 il n'y aurait pas de loadings, genre quand on va voir la carte et là on se mange 10 secondes de chargement pour sortir du menu. Mais le vrai problème du jeu, fondamental, et sur PS4 c'est pareil puisqu'il s'agit du système, c'est qu'il est affreusement générique. Y'a pas une once de personnalité ou de caractère dans l'Ombre du Mordor, à n'importe quel niveau.

Rien que l'intro (cinématiques PS4) on a des persos de "jeu vidéo", je ne vois pas comment les décrire autrement. Ils pourraient être dans n'importe quel autre jeu ça ne ferait pas de différence. Les expressions faciales positives-neutres, les dialogues osef qui ne transportent rien, les relations (père-fils par exemple) transparentes. Ah ah mon fils, tu vas devoir apprendre à mieux manier l'épée pour introduire le tuto sans subtilité, comme dans n'importe quel titre, le tout dit avec une espèce de gentillesse teintée d'humour pour montrer que c'est un bon papa, qui a d'ailleurs la face insignifiante du chic type blanc, trentenaire et cheveux brun pour correspondre au profil du joueur moyen, les épaules carrées en plus. Nul nul nul. Rajoutons à ça le doublage FR qui utilise encore une fois les mêmes voix sans faire aucun effort d'interprétation, avec les orcs qui parlent comme les humains, mais avec une grosse voix pour faire méchant. Au secours.

"L'univers" du jeu supplante l'univers de Tolkien, par ailleurs inexistant. C'est encore une intrigue de "jeu vidéo" avec les persos qui sont là juste pour servir le background. Car utiliser des orcs, des rôdeurs, ça ne fait pas un univers Tolkien pour autant, ce ne sont que des ingrédients. Pour moi il n'y a même pas d'univers, tout est artificiel, juste du blabla débité par des personnages inutiles dans des décors ratés. Quant à la DA, vu que les persos sont insignifiants et les décors artificiels (je vais bientôt y revenir) , elle ne prend pas vie non plus.

Après le jeu c'est Batman pour les combats. Sauf que ce système a été pensé pour Batman, pour illustrer visuellement sa manière de combattre. Alors que là ça donne zéro identité au titre à part "On dirait du Batman". Assassin's Creed pour la plateforme, mais AC le perso a un déplacement assez crédible (dans des décors crédibles), alors que notre perso ici saute dix mètres en hauteur (Ah ?), on ne sent pas son poids, c'est la gravité lunaire. Il y a aussi un mode spectral qui met l'écran gris comme dans AC, pour pouvoir jouir de tout un tas d'aides cheatées. Pareil quand on tombe de haut le héros passe comme par magie en mode spectre pour justifier que "20 mètres de haut ? MÊME PAS MAL !". Bref le système, pas Tolkien du tout, se sert grossièrement de LotR pour masquer des mécaniques de jeu abstraites, absurdes, quand ce serait plutôt aux mécaniques de jeu de se plier à l'univers pour lui donner corps.

Les décors sonnent faux, c'est du skin sur du Level-Design rudimentaire. Genre il y a deux plateformes éloignées qui sont là, on ne sait pas pourquoi, ni à quoi elles servent à part mettre des orcs dessus, et elles sont reliées par des câbles sur lesquels on peut évidemment se déplacer, même si là non plus on ne sait pas à quoi servent les câbles (je veux dire, ils servent à se déplacer pour le joueur, mais ils n'ont aucune utilité en tant que décor, chapeau les artistes !). Sachant que le jeu fait dans l'infiltration à base de myopes et sourds, avec 15 orcs qui suivent une routine qui n'a aucun sens (Tiens si je tournais indéfiniment en rond  inutilement dans un pseudo-campement), on est encore moins dedans. D'ailleurs c'est un monde ouvert étrange car il y a des mobs tous les vingts mètres, on a l'impression d'être dans une immense arène à vider on ne sait trop comment, on n'arrive pas à distinguer ce qui tient lieu de paysage et ce qui tient lieu de campement, ça ne ressemble à rien. Il y a des tentes ici, il y a des sortes d'échelles là, mais pourquoi ? À quoi ça sert ? Et qu'est-ce que fichent tous ces orcs ? Pourquoi ils sont là à part pour tourner en rond ? D'ailleurs même les campements ne ressemblent à rien, ce sont des morceaux de décors (plateformes etc.) avec des éléments pour faire illusion genre une table avec un grimoire, mais placée n'importe où.

On dirait un jeu Ubisoft, mais dénué de ses apparences, car Ubisoft fait un minimum d'efforts pour créer l'illusion. Là y'a rien, juste du vide rempli de missions sans intérêt genre "Tue discrètement 10 orcs marqués grossièrement en 3 minutes, et tu gagnes un bout de texte elfique" Ah ? Et pour gagner ça, faut les tuer discrètement, et en 3 minutes, et faut en tuer dix, sinon je gagne pas mon bout de texte ? Mais c'est quoi, le rapport ? Et pourquoi y'a des grosses flèches jaunes sur leurs têtes ? Le système Nemesis où on modifie la hiérarchie orc ? Si je tue tel capitaine osef généré aléatoirement, il est remplacé par tel capitaine osef généré aléatoirement. Su. Per.

Sur PS3 le jeu moche. C'est peut-être le seul défaut excusable.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor

tous les tests