Badland sur iPad, le test de JiDe

Publiez votre test
Signaler
JiDe
10
JiDe iPad

Bad ?... en voilà un jeu mal nommé !

Badland est un jeu « petit » jeu iOS sorti en avril 2013 du développeur finlandais Frogming. Il a remporté de nombreux prix et vous allez vite comprendre pourquoi cette pépite vaut le détour. Seul ou à plusieurs, il y a de quoi s’envoyer en l’air !

 

L’échappée belle

C’est l’histoire d’une petite boule de poils noire toute mignonne munie de 2 bras servant d’ailes. Je vous épargne le scénario qui est totalement absent. Pas une ligne, pas une mise en scène, pas une once d’explication sur la situation ou sur votre but. Votre but justement apparait comme une évidence, voler tant bien que mal d’un bout à l’autre de chaque niveau sans se faire écharper. Si possible avec un maximum de compagnons.

 

Simplement profond

Une touche seulement est nécessaire pour jouer mais le gameplay est beaucoup plus fin qu’on l’imagine. Sous ses airs de jeu casual ultra simple à jouer puisqu’il suffit de tapoter l’écran pour faire décoller et avancer son « clone » (le nom des petites boules noires), le jeu propose une physique pas évidente à prendre en main. Si on laisse appuyer son doigt sur l’écran le clone va s’envoler verticalement et ainsi prendre de la hauteur mais faire du sur place. Par contre si on tapote très légèrement et rapidement, il va avancer horizontalement. Il faut donc composer de façon subtile pour éviter les obstacles toujours plus important au fur et à mesure de sa progression.

De nombreux nouveaux éléments vont apparaitre au fil de votre aventure : capsule vous faisant grossir au point de prendre la moitié de l’écran, capsule de rétrécissement pour devenir aussi petit qu’une tête d’épingle, capsule de vitesse, de lenteur, de pesanteur, de folie (le clone n’est plus totalement vous votre contrôle), de « roulement »... mais aussi des obstables en tout genre : scie, bombe, téléporteur, labyrinthe, rocher, épine tueuse... bref de quoi enrichir toujours plus les niveaux et apporter une vraie originalité et fraicheur sur le level design.

Ce qui est le plus touchant reste les capsules de démultiplication. La première que vous croisez semble anodine mais d’un coup vous vous retrouvez cloné avec un compagnon de route qui réagit de la même façon aux stimuli de votre doigt sur l’écran que le premier clone. Vous n’avez alors qu’une chose en tête : sauvez les 2 coûte que coûte ! Malheureusement vous vous rendrez vite compte qu’il est impossible de tous les sauver ;( Dès que vous obtiendrez les capsules de clonage multiple, ce n’est pas 1 mais 10 voir 20 compagnons que vous devrez mener à bon port. Avec tous les aléas et obstacles meurtirers qui se mettront en travers de votre chemin, vous serez obligé d’en sacrifier quelqu’uns pour sauver les autres. Cruel mais très touchant car mine de rien on s’attache à ses petites boules de poils.

Le contenu est également riche avec 270 missions à accomplir, 68 succès à débloquer et 90 niveaux à découvrir. Et je vous promets que les derniers niveaux donnent du fil à retorde même pour les plus aguerris de la voltige.

 

Réalisation au dessus du lot

Le jeu est juste magnifique : les décors sont incroyables de couleurs, de détails, de petites animations minimales, le tout accompagné par un sound design aux petits oignons qui rendent l’ambiance générale juste exceptionnelle ! Une véritable oeuvre d’art qui envoute et transporte quiconque mais les yeux dessus.

 

Faites la course entre amis

Au départ, un seul mode de jeu étant proposé, le solo. Au fil des mises à jour, le multijoueurs puis le coop sont apparus. Des modes rarissimes sur mobile surtout en local.

Le multi (jusqu’à 4 joueurs sur le même écran) est ultra fun à jouer. Vous choisissez le nombre de niveaux et le nombre de manche. Plus vous avancez loin dans le niveau, plus vous gagnez de points. Le vainqueur est celui qui a le plus de points à la fin des x manches. Déconcentration, triche, mauvaise foi, rire et engueulade sont au menu. Une sorte de micro machines mais sans les voitures ;) Vous pouvez revoir la manche en replay ou partager vos exploits par mail ou sur les réseaux sociaux.

Le coop est similaire sur la forme, 4 joueurs max se partageant l’écran, mais le but est ici d’atteindre la fin du niveau en restant en vie. On retrouve les mêmes niveaux que le mode solo mais les compteurs sont remis à zéro : il faut refaire les niveaux depuis le départ, les missions et le nombre de clones sauvés.

 

Sorti au départ uniquement sur iPhone, il est désormais disponible sur iPad, Android, Windows Phone, Amazon Appstore et même sur BlackBerry ! Il coûte 3,99¤ sauf sur Android où il est gratuit, alors foncez !

Tous les liens de téléchargement sont dispos sur le site officiel : http://frogmindgames.com/badland/

 

EN RESUME

Une merveille de jeu indépendant sur mobile/tablette. La prise en main est immédiate, le charme opère instantanément et on ne lache plus son téléphone pendant de longues minutes tellement l’expérience proposée est riche, profonde et sublimée par des graphismes et des bruitages dignes des meilleurs jeux traditionnels. Complètement adapté au format mobile avec des parties courtes et une maniablité au simple doigt, le jeu mérite d’être dans tous les poches !

 

MUST-HAVE, INCONTOURNABLE

 

+ ON AIME

La direction artistique époustouflante

Le sound design, les bruitages

Les modes de jeu variés Coop et Multi local trop rares sur mobile

Le challenge proposé simple au début mais vite corsé

Le contenu qui s’enrichit toujours plus au fil des mises à jour

La simplicité de gameplay accessible à vraiment tout le monde

Une courbe de progression idéalement dosée

Une richesse de gameplay étonnante

Un tout petit prix pour la qualité

 

- ON N’AIME PAS

RAS... on peut même passer les passages trop difficile sur lesquels on s’arrache les cheveux !

Son titre pas représentatif du tout !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Badland

tous les tests