Contrast sur PS4, le test de Yohann26

Publiez votre test
Signaler
Yohann26
7
Yohann26 PS4

Lumières sur Contrast

Contrast fait partie de ses jeux de lancement de la Next Gen qui se sont pris des notes vraiment mauvaises sur le web, pourtant je trouve qu'il est vraiment marquant et intéressant, petit retour sur un titre qui mérite de se retrouver sous les projecteurs.

 

 

 

59/100 sur Metacritic, 2,5/5 sur Gameblog... Autant de signes qui semblent indiquer qu'il s'agit là d'un pétard mouillé. Et qui dit jeu démat, dit un test sur 40 lignes vite expédié sur la plupart des sites donc encore moins de chance de vendre les mérites de ce titre plein de fraîcheur.

 

Un level design soigné qui nous immerge dans une ambiance surréaliste française des années 20, avec une pointe de Alice Madness Return ou Tim Burton pour les influences graphiques, avec un style cartoon un peu noir qui se démarque vraiment du lot, le jeu est artistiquement vraiment réussi. On peut ne pas apprécier ce style, mais il faut reconnaître que ça sort vraiment du lot et on plonge avec plaisir dans l'aventure pour sa forme. Le jeu est bourré de références culturelles de toutes sortes à une époque trop peu souvent exploitée correctement dans les jeux vidéo.

 

Rajouter à ça une histoire mignonne et touchante, avec des thématiques sur plusieurs niveaux qui abordent des sujets comme la féminité ou la famille avec beaucoup de brio. Le jeu se termine la première fois entre 3 ou 5h max en fonction de votre facilité à comprendre et résoudre les puzzles du jeu. La rejouabilité du titre est limité car à part chercher tous les secrets et objets cachés le titre est assez linéaire. Ça reste cependant très correct pour un titre démat à petit prix, c'est la durée de vie classique pour des bijoux comme Journey ou Brothers. A noté que comme dans les deux jeux précédemment cités, il n'est pas question ici de vous faire combattre des hordes d'ennemis juste parce que c'est un jeu, et que dans les jeux faut se battre, et en plus ça boost la durée de vie. Non pas de tuerie ici mes amis, juste de la plate forme et des puzzles. L'alternance 2D/3D est très réussi, à part quelques bugs de collisions avec le décors pas si dramatique que ça. La difficulté est corsée mais je n'ai jamais bloqué plus de 15 min sur une même énigme, et je n'ai jamais eu à aller regarder la solution sur internet, je dirais donc que le tout est plutôt bien ajusté, même si le titre sera sans doute trop complexe pour les plus jeunes. Le concept de fusionner et utiliser les ombres à son avantage est plutôt original, hélas concrètement trop scripté à des situations précises pour laisser place à une liberté poussée, ça fonctionne quand même bien, malgré quelques bugs mineurs qui polluent un peu l'expérience. J'espère de tout cœur que le titre va quand même connaître un succès assez important (Gratuit sur le PSN plus au lancement d'une console ça va sûrement aider) pour qu'une suite plus ambiance voit le jour. Alors oui techniquement ça pourrait tourner sur PS3, avec des textures un poil moins belles et de l 'aliasing, il n'y a presque pas d’interactions possible avec le décor, et des chargements non justifiés sont présent entre différences séquences de jeu, mais peut importe finalement, on n'achète pas un jeu indie pour la claque technique en général.

Bilan, gratuit ou pas, le jeu vaut clairement le coup pour moi, pas le meilleur titre indie de l'année ni la claque technique de ce début de next gen, mais quelque chose de vraiment original qui se déguste avec plaisir.

Note: 14/20

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Contrast

tous les tests