Sniper Elite III sur PS4, le test de Nightmare1984

Publiez votre test
Signaler
Nightmare1984
5
Nightmare1984 PS4

Jeu de petit calibre.

 

Après un Sniper Elite V2 très moyen surtout techniquement, l'équipe de Rebellion récidive en sortant un troisième épisode de sa franchise de tir radioscopique. Le passage sur PS4 permettra-t-il aux développeurs de créer enfin un jeu à la hauteur des standards actuels? Pas sur...

 

 

Tank à faire.

 

 

Changement de contexte et d'année. Fini la fin de la Seconde Guerre Mondiale dans un Berlin en ruines, et retour de quelques années en arrière, en 1942 pour être précis, durant la campagne africaine pour le contrôle du canal de Suez. On incarne toujours Karl Fairburne, un tireur d'élite américain, qui devra cette fois empêcher un général nazi de créer un énorme tank afin de gagner la guerre, voir aussi de supplanter Hitler. Le scénario en plus d'être insipide, est raconté médiocrement. On a le droit à de petites diapositives mal dessinées nous expliquant tout simplement l'objectif de mission. On ne retrouve pas cette ambiance particulière qu'instaurait son prédécesseur (début de guerre froide) même si le théâtre du conflit en Afrique du nord n'est pas souvent représenté dans les jeux estampillés Seconde Guerre Mondiale. En plus de devoir affronter les troupes de l'Afrika Korps, le joueur combattra les soldats de Mussolini durant la campagne de Libye. Donc ne vous étonnez pas si ça commence à parler italien derrière les lignes ennemies. Sniper Elite 3 se résume à une succession de missions et c'est bien dommage que les développeurs n'aient pas pris le temps d'écrire une histoire digne d'intérêt. D'ailleurs le rythme de la narration est totalement inexistant que l'on est surpris de voir le générique de fin arriver soudainement.

 

 

A couteaux tirés.

 

 

Sniper Elite qu'est ce que c'est? Et bien tout est dans le titre. Le jeu de Rebellion est un TPS axé infiltration où il faudra enchaîner des tueries sans se faire voir que cela soit de près au corps à corps comme de loin bien évidemment avec un fusil de sniper. Ceux ayant joués à l'épisode précédent ne seront pas dépaysés même si quelques nouveautés ont fait leurs apparitions. Je pense notamment à la vie qui ne se régénère pas automatiquement. Tout comme dans The Last of Us, il faudra utiliser des bandages pour gagner en santé. D'ailleurs le titre de Naughty Dog a dû faire des émules chez les développeurs britanniques vu que le système de couverture est également calqué sur celui de The Last of Us. A savoir qu'une fois baissé derrière une caisse, le joueur épouse la forme de cette dernière sans être collé dessus. Pour continuer dans les nouveautés, les gardes ont plusieurs phases d'alertes symbolisées par des cercles de différentes couleurs au dessus de leurs têtes. Les fameuses Kill Cam aux rayons X font leurs retours incluant aussi les véhicules. Il sera possible en fouillant bien les niveaux, qui ont gagné en taille, de récupérer des pièces pour améliorer son fusil.

 

Le maniement de ce dernier dans les modes de difficultés élevés ne sera pas une mince affaire. Il faudra prendre en compte l'effet de Coriolis mais aussi et surtout faire bien attention aux divers bruits de son environnement. En effet comme les silencieux pour ces armes n'hésitaient pas encore à cette époque, il faudra profiter de chaque bruit (tirs de mortiers, orage, groupes électrogène, avions) pour faire feu sans être repérer. Et comme le jeu se passe dans des zones plus ou moins désertiques et vastes, il est cruciale de ne pas se faire remarquer car il est beaucoup plus facile d'être encerclé que dans un milieu urbain avec ses bâtiments faisant office de cachettes. Pour finir dans le chapitre des nouveautés, Sniper Elite 3 propose des objectifs annexes facultatives, qui se déclencheront en fonction où se trouve le joueur dans le niveau. Donnant un petit côté dynamique à un jeu rempli de scripts. Pour le reste, il s'agit toujours de jouer discrètement avec son fusil de précision, en retenant sa respiration et en faisant attention à son rythme cardiaque en évitant de trop courir etc. Il est toujours possible de porter sur soi une mitraillette ainsi qu'un pistolet et divers explosifs (mines, grenades, trousses de soin, dynamites etc) mais en quantité limités. Le reste des munitions il faudra les trouver sur place en fouillant en général les cadavres.

 

 

Croix gommées.

 

 

N'ayant pas brillé par le passé avec une réalisation déplorable, il est regrettable que Sniper Elite 3 ne déroge pas à la règle. Cependant ça ne pique pas les yeux non plus grâce à une réalisation en 1080p/60fps qui permet d'avoir un rendu net et sans aliasing. Les effets de lumières ne sont pas en restes et relèvent un peu le niveau. Le level design est très ouvert, faisant passer chacun des chapitres pour des petits opens-world. Dommage que c'est aussi synonyme d’aller-retours ce qui peu être un peu rébarbatif lorsque l'on incarne un sniper qui doit progresser de façon lente. Les graphismes sont assez fades, manquant de détails et de variétés. On a souvent l'impression d'avoir un effet «copier/coller» de certains objets, ennemis ou décors. La bande son est minimaliste. Le peu de VF que propose le jeu est de mauvaise qualité et les musiques sont anecdotiques. En revanche les bruitages font le boulot avec un détail amusant: le micro de la manette servant au son du rechargement de l'arme. Un petit effet immersif sympathique.

 

Le véritable défaut du titre c'est son intelligence artificielle qui ruine considérablement le plaisir du jeu. Elle est sourde, aveugle et ultra scriptée. C'est bien simple lorsqu'une phase d'alerte est terminée, les gardes repartiront tranquillement comme si de rien était. Il m'est arrivé de voir un soldat passer juste devant un corps et ne pas broncher car étant trop loin de son script de phase d'alerte; ou un autre qui marchait volontairement dans du feu parce que c'était son lieu de passage (script) et se suicidant ainsi! Et je ne parle pas des divers bugs de collisions qui ternissent encore un peu plus le tableau. Après une campagne solo relativement courte, comptez huit bonnes heures dans le niveau de difficulté par défaut en prenant son temps, il sera possible de la jouer en coop avec un ami en ligne uniquement. Les différents modes de jeu de Sniper Elite V2 sont de la partie auxquels s'ajoutent les traditionnels matchs à mort.

 

 

Les plus:

 

- Un gameplay exigeant.

- 1080p/60fps/3D stéréoscopique.

- La campagne jouable en coop.

 

Les moins:

 

- IA exécrable et scriptée.

- Réalisation pas flatteuse.

- Scénario si on peut appeler ça comme ça.

- Un jeu bâclé.

 

 

Les Sniper Elite n'ont jamais été d'excellents jeux et Rebellion n'est pas réputé pour être un studio talentueux. Malgré cela on s'aperçoit que si Sniper Elite 3 n'est pas fameux, c'est en grande partie parce que le jeu a été sorti précipitamment. Le titre n'a aucune saveur et tous ses défauts ne sont pas compensés par un cachet unique et une variété des situations ou de lieux comme le proposait son aîné. A éviter d'acheter au prix fort.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Sniper Elite III

tous les tests