Pokémon X sur Nintendo 3DS, le test de Vicporc

Publiez votre test
Signaler
Vicporc
10
Vicporc 3DS

Paroxysme d'une série de braconnage

Ah, Pokémon X. Si vous me connaissez, et que vous lisez cette critique peu de temps après sa publication, vous savez a quel point j'ai attendu ce jeu, a quel point je m'éclate dessus, et a quel point je vous pourri le fil des statuts avec mes demandes d'échanges, etc... Enfin bref. On est pas la pour parler de mon envie farouche de complèter au maximum le pokédex de cet épisode. On est la pour dire si oui ou non, ce Pokémon X est un bon jeu. Ou du moins si il est a la hauteur du très bon Noir et Blanc 2.

Je l'ai attendu, donc, ce Pokémon X. Parcque c'est un super jeu, mais aussi par nostalgie pure. Je lance donc Pokémon X, et je me retrouve devant la fameuse nouvelle réalisation du jeu, intégralement en 3D. Mine de rien, ça fait un choc, surtout quand on relance Perle ou Diamant juste après. La réalisation 3D, que je pensais assez gadget au départ, change finalement beaucoup de choses dans ce Pokémon, et ce n'est pas plus mal. Le héros, ou l'héroine, a un aspect beaucoup plus sympathique, les environnements sont plus vivants, et surtout beaucoup plus variés, Game Freak jouant énormément sur les premiers et arrières plans, et on se baladera sur des très belles zones, comme les falaises, qui nous donnent une superbe vue sur des villes et des plages que l'on visitera plus tard. Les architectures sont aussi bien travaillées, même si elles manquent un peu d'extravagance, pour la plupart. Cette variété des décors est rendue encore plus agréable par la nouvelle région que l'ont va explorer dans cet opus, a savoir celle de Kalos, qui, vous le savez, est une réinterprétation de notre beau territoire franchouiard. On s'amusera alors au clins d'œils a certains éléments culturels de notre beau pays (Versailles, qui arrive très tôt dans le jeu), ou de régions, comme la Bretagne. Ce qui est scandaleux, c'est qu'on ne puisse pas bruler les bretons dans le jeu. On devrait, pourtant. Bref, je ne vous gâche pas le plaisir, mais sachez que si notre pays est vu de manière caricaturale, c'est loin d'être désagréable, du moins c'est mon point de vue. Et on retrouve bien sur des décors marécageux, automnaux, hivernaux, des forets, des grottes assez diversifiées, etc... Classique, de ce point de vue. Illumis, la capitale de Kalos, est quand a elle assez grande, et on pourra profiter de nombreuses activitées annexes, comme le studio de cinéma, le club de beauté, ou encore les cafés, les restaurants et les magasins de vêtements, ayant chacuns leurs caractéristiques propres. Ensuite, la réalisation 3D amène un truc incroyable, la modélisation en 3D de tous les pokémons du jeu. Joie. Allégresse. Magie. Et mine de rien, ça claque, et cela fera redécouvrir, pendant un temps, des créatures d'anciennes génération, et aura tendance a rendre des immondices moins laids qu'avant. Comme Venipede par exemple. De fait, les attaques on des animations beaucoup plus travaillées, et les combats gagnent vraiment en dynamisme, ce qui casse légèrement le coté affreusement répétitif de la chasse aux pokémons. Une chasse accompagnée par des musiques absolument géniales, peux être les meilleures de la série, je trouve. A l'exception des thèmes de combats, relativement plats.

Vous commencez l'aventure toujours de la même manière, on ne change pas les bonnes habitudes. Les trois starters seront cette fois ci Feunnec, Grenousse et Marissons, dont la qualité des évolutions finales variera en fonction de l'appréciation de chacun, et vous aurez le plaisir immense de pouvoir choisir un des starters de la première génération, et ainsi récupérer assez vite les trois sans trop galèrer, ce qui fait plaisir. Les nouveaux pokémons de cette 6e génération sont assez variables, allant du pathétique (Trousellin), au très classe (Chevroum). Mais la encore, tout est une affaire de goût, et avec trois pokédexs, pour un total de 500 pokémons, si ma mémoire est bonne, vous ne devriez pas être en reste en ce qui concerne votre marchandise. Avec Pokémon X/Y, le type fée est introduit, ce qui va vous forcer a revoir vos stratégie de combat, afin de ne pas vous faire détruire par le premier joueur ayant étudié un peu les stats de son équipe, et on assiste aussi a l'arrivée des Méga Evolutions. Celles ci sont activables a l'aide d'une pierre qui sera donnée automatiquement dans le jeu, ou qu'il faudra trouver par vous même, et qu'il faudra faire tenir a votre pokémon en combat, afin d'obtenir une nouvelle icône dans le menu d'attaque. Celle ci vous permettra d'accéder a un stade d'évolution supplémentaire, boostant de manière non négligeable. La méga évolution, disposant d'une animation bien classieuse, nous ferra ainsi profiter de petites retouches sur les designs, en sachant que certaines (comme celles de Dracaufeu et de Mewtwo) sont différentes pour chaque version. Cette Méga Evolution est activable a tous les combats, mais seulement une fois, elle offre donc un nouveau pan stratégique lors des combats entres joueurs. Et je vous jure que ça change la donne.

La localisation est encore une fois de très bonne facture, avec des jeux de mots sympathiques sur les noms des Pokémons, des phrases très ambiguës (allez voir le blog de Juju Dadidou, vous comprendrez), et surtout une belle imitation de certains accents, qui m'a bien fait rire quand je l'ai découvert. Encore une preuve que les traducteurs de Pokémon ont de l'humour, pour notre plus grand bonheur. Le scénario, quand a lui, est toujours aussi basique, même si il est un peu plus agréable a suivre que dans les autres opus, grâce a un méchant enfin charismatique, et surtout un meilleur travail de mise en scène, en ce qui concerne la valorisation des personnages par les angles de caméras. Le tout baigne toujours dans une ambiance très naïve et convenue, ce que je pardonne aisément au vu du public que cible Nintendo avec sa saga. Par contre, quelle idée a la con d'avoir mis 5 sidekicks particulièrement agaçants, au point qu'on ne puisse pas se balader sur une route sans les croiser...

La durée de vie de ce pokémon est absolument colossale. Une fois l'aventure finie, il vous sera possible d'user de la poké récrée, dont je ne parlerai pas ici tant elle m'a agacée, le SPV (un système d'entrainement permettant d'améliorer les stats de ses pokémons, et qui est beaucoup trop répétitif pour être interessant), la maison de combat, la Safari des amis (un safari qui se complète grâce au nombre d'amis de cotre 3DS)... Le système en ligne a quand a lui été encore été amélioré, avec les modes classiques, comme le GPS, le chat vocal, les combats en ligne ou encore les échanges miracles. Un GPS dont on ne peux malheureusement pas encore profiter pleinement au vu des demandes absoluments farfelues qui y sont formulées. La customisation des personnages (ENFIN!), vous permettra de vous différencier assez facilement de vos congénères, pour peu que vous soyez disposés a mettre le prix dans des habits affreusement chers. Et enfin, il y aura la quête ultime de la complétion du Pokédex.

Malgré tous les excellents points énoncés plus hauts, Pokémon X/Y ne s'en tire pas sans quelques défauts. La facilité du jeu, par exemple. La modification du multi exp (100% d'exp au pokémon combattant plus 50% aux autres), n'est pas une mauvaise chose, car elle évite de trop longues séances de level up, mais il est dommage que le niveau des ennemis ne soit pas rehaussé. A titre d'exemple, je suis arrivé a la ligue avec un Blindépique niveau 78, et un braségali niveau 91, en allant assez vite, et j'ai quasi battu tous les champions en un coup. A part les hordes de pokémons, je n'ai quasi jamais croisé une difficulté dans le jeu. Deuxième défaut, l'archaïsme de certaines mécaniques, comme les pierres évolutives qui ne sont toujours pas disponibles a la vente, ou cet atroce système de boite, très agaçant quand on a plusieurs dizaines de pokémons a stocker. Enfin, une chose que je trouve assez scandaleuse est l'optimisation du jeu au niveau de l'affichage 3D. A chaque fois que l'on active la 3D, on a des pertes de framerate, et parfois même en affichage classique. Quelque chose de largement évitable, et de profondément agaçant quand on connais la finition des titres le la série Pokémon.

Vous l'aurez compris, ce Pokémon X est un excellent jeu. Peux être le meilleur de la série, a ce jour. Mise en scène retravaillée, musiques qui dépotent, gameplay enrichit, durée de vie colossale, cet opus, malgré quelques défauts, réalise un excellent travail et s'impose comme un des jeux indispensables de la 3DS. Et quand avec le recul, je me dis que je ne continue ce farming intensif uniquement par nostalgie et collectionnite, je me dit que Game Freak a réussi son coup.

 

 

A bientôt sur le jeu!

Le topic Pokémon: http://www.gameblog.fr/forum/topic/152996-le-centre-pokemon/

L'annuaire des dresseurs: http://www.gameblog.fr/blogs/_mrrockpsy95_/p_97035_l-annuaire-des-dresseurs-pokemons-de-gameblog

 



Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Pokémon X

tous les tests