Guild Wars : Prophecies sur PC, le test de canard-sucrey

Publiez votre test
Signaler
canard-sucrey
10
canard-sucrey PC

Nous sommes en 2010, toute la toile est occupée par les MMO payants… Toute ? Non !

 

Dans un monde où le MMORPG connait ses heures de gloires, où le règne terrible de l’empereur World of Warcraft s’étend, chaque jours, de plus en plus, où de nombreux MMO sont tombé au combat dans la lutte espérant, un jour, briller comme le fait le MMO-Soleil.

Les heures sont sombres, les minutes deviennent payantes, un semblant de république arrive essayant de contrer la menace en proposant un monde libre, beau et fun mais on se rend vite compte que ce monde est injuste, qu’il faut débourser ses malheureuses pièces d’or dans un item-shop pour arriver à une puissance inouïe dans le jeu, mais pour une courte durée généralement…

Mais certains luttent encore et toujours pour avoir une place dans ce monde cruel.

Parmi eux, un MMORPG lutte contre la répression engagée par WoW et contre toute attente arrive à s’en sortir. Ce MMORPG est Guild Wars !

Guerre de Guilde ?

Trêve de fiction, car oui tout n’est pas faux dans ce que j’ai cité. Mais rentrons dans le vif du sujet : Guild Wars, sortit en Avril 2005 et développé par ArenaNet (et bien sur édité par NcSoft ! ).

Autant le dire d’emblé : c’est pour moi le seul à pouvoir égaler WoW dans de nombreux domaine, si je parle de WoW comme une référence, c’est par la qualité du titre, mais ça vous devez déjà le savoir ;)

Commençons par le début : Il y a 3 jeux Guild Wars plus une extensions, nous avons donc Guild-Wars : Prophecies(2005), Guild-Wars : Factions(2006) et Guild-Wars : Nightfall(2006) et l’extensions Guild-Wars : Eye of the North(2007 et aussi nommée GWEN, en rapport avec… Je vous le dirais à la fin du test :p)

Pour jouer au jeu original, il n’est pas nécessaire de posséder le premier et d’aller jusqu’à l’extension, bien au contraire, pour jouer au jeu il faut posséder un des trois jeux, l’extension est comme son nom l’indique une … extension.

Chaque jeu à son propre scénario, son lot d’exclusivités et des environnements différents.

Guerre de Guilde : Prophecie ? WTF ?!

Pour se  ce premier GW, c’est une surprise ! 2 mois après l’arrivée de WoW, un MMO arrive sur le marché. Déjà première surprise : il est moins gourmand que WoW, et il est gratuit !

Oui, pas le jeu, l’abonnement hein ?

Oui voila, on installe le jeu, créer un compte et l’activer, créer un personnage et jouer !

Et là, Blam ! Grosse claque dans ta gueule ! Le jeu visuellement est magnifique ! Même aujourd’hui, on apprécie toujours. Pas besoin d’une machine de guerre pour le faire tourner. Pour ma part je tournais avec une vielle ATI Radeon 7500 (32Mo) et le jeu tournait très bien. Maintenant je me régale avec une de 512Mo x)

GW : P se déroule en Tyrie, plus précisément dans une académie où sont formé les débutants, vous y découvrez un monde haut en couleur, avec ses prairies, ses champs, ses villages. Certains dans l’académie vous donneront des quêtes, la seule façon de gagner des niveaux : Vas tuer X bêtes, vas parler à X, j’ai besoin de X, etc…

Mais souvent les quêtes font parler le scénario, faire les quêtes bêtement c’est passer à côté d’un truc, la narration est bien poussé et même si beaucoup de quête sont basiques, la plupart font avancer le scénario, avec de belles cinématiques et des missions Coop !

C comme Coopération !  

Comme chaque fois que vous partez en quêtes, vous vous retrouver seul. Une « instance » est le terme exact, et je pense que c’est grâce à ça qu’aucun abonnement n’est requis. Ainsi il faut aller au point de rassemblement ou de nombreux PNJ comme des marchands, vendeurs de matériaux, vendeur d’amure et d’arme y sont. Il y a de nombreuses villes en Tyrie, et grâce à la carte vous pouvez y aller le temps d’un mini chargement. Pas besoin de faire 36.000 aller-retour, vous allez la ou vous voulez et vite.

Pour revenir à la Coop, l’une de vos premières missions Coop vous entrainera à l’assaut des Charrs, les méchants de l’histoire, qui détruiront l’académie ainsi que… tout !

Finit les beaux paysages enchanteur, la vous y voyez des paysages effondrés, le ciel est rouge sang, la faune à presque disparut et vous rencontrez pleins de Charrs qui ne voudront pas vous laisser passer, mais heureusement vous pourrez les battre !

Autant vous le dire, en Instance vous êtes seul. Il n’y a que vous et les PNJ, bien sur faire des quêtes seul, surtout dans Guild Wars, c’est ennuyeux et vraiment dur !
Alors quand vous serez dans un point de rassemblement, profitez en pour faire un groupe avec d’autres personnes, ou alors recrutez des mercenaires qui vous aideront tout le temps et gratuitement ! Car oui, ces mercenaires ne sont que des  PNJ avec un skin différent, un nom et une profession particulière, selon votre endroit du jeu, ils seront plus ou moins évolué, comme s’ils progressaient comme vous (laul !)

Profession et évolution ?

Guild Wars ne possède pas plusieurs races et classes, comme ça au moins on se casse pas la tête. 6 profession vous sont proposés, dont 2 exclusives dans Factions et 2 autres dans NightFall.

Nous avons donc, pour les classiques : le Guerrier, le Moine et l’Elementaliste ( le magicien de la série qui maitrise les 4 éléments.). Dans ces 3 trois la, rien de nouveau, ensuite nous en avons 3 autres un peu hors norme : le Rodeur : un archer ami des bêtes qui aime la nature, l’Envouteur : un enchanteur qui fera très mal aux ennemies de différentes façon ( comme « Vous faites X de dégâts à l’ennemie pour chaque enchantement, amis ou ennemie, que vous avez », ça fais mal ça ! ) et le Nécromant : Capable de métriser la magie des morts et ainsi de pouvoir ressuscité les morts tombé au combat pour se battre avec vous.

Voila donc à quoi s’attendre pour les classes, on peux faire 4 personnages en tout, (et chaque nouveau jeu acheté ( GWEN inclus) 2 slots de personnages vous seront offerts) et les supprimer et en recommencer, prenez donc le temps de connaitre votre personnage à fond.

Parce que le niveau maximum sera vite atteint, ce n’est pas le niveau 100, ou 200. Ni même 80 comme dans WoW mais 20.

20 ?! C’est petit, hein ?

Il sera en quelques sorte facile d’arrivé au niveau 20, ce n’est pas du HardCore gaming d’y être, car même un petit casual y sera sans grande difficulté. Mais ne vous méprenez pas ! Être niveau 20 ne signifie pas : « Woa comme le rox trop d’la balle ! », le niveau 20 dans GW signifie le niveau maximum, c’est tout.

Mais alors… comment on fais pour être le plus puissant ?

C’est une grande question, prenons le cas de WoW : selon la classe, l’équipement sera d’une grande utilité, ainsi que l’arme et ses sorts.

La c’est presque pareil : l’équipement, l’arme et les sorts.

Les 3 principaux.

L’équipement n’est pas vraiment le plus important, on pourra sans doute faire sans : il est pas cher pour celui de base vendu cher un marchand d’armure et les armures les plus puissantes sont… très chères. C’est la même chose pour les armes, mais les armes donneront un bonus plus intéressant qu’une armure, pas en terme de défense certes mais pour les dégâts, point de vie, % etc…

Il y a une couleur pour définir la valeur de l’objet : Gris : inutile, blanc : commun, bleu : normal, violet : semi-rare, jaune ( dit « gold ») : rare et vert : épique.

Avoir tout un stuff ( ensemble d’équipement  ) vert signifie que vous avez une belle armure, puissante et une arme puissante. C’est aussi synonyme de votre richesse et ainsi de votre réussite.

Mais sans avoir un très bon stuff, une arme gold suffira mais le point le plus important : c’est les sorts !

Dans Guild Wars, on a pas 200 sorts répartit sur les 4 barres d’actions, nous avons une barre possédant 8 slots de sorts.
Un sort de résurrection que vous pouvez faire une fois, c’est le plus primordial donc ça fait 7 slots. Vu qu’une classe possède souvent 5 attributs (pour l’élémentaliste ça serait « Maitrise du feu » ainsi que de l’eau, la foudre et la terre et en dernier la maitrise du bâton), donc il faudra choisir avec quoi taper, et ainsi mettre les bon sorts, les plus importants. Certains montres ont une compétence élite, très importante car puissantes, souvent il est dur d’en avoir une car les monstres les détenant sont parfois puissants et dur mais ça en vaut le coup.

La double spécialisation aussi est très utile dans certains cas, même pour une seule technique. Au niveau 5 on vous propose d’apprendre une deuxième spécialisation, en gros vous pouvez être Guerrier/Elementaliste, Nécromant/Rodeur, Envouteur/Moine. Tout est possible.

Il est dur d’en choisir une, et généralement on gardera les compétences de sa classe avec une ou deux compétences secondaires. D’autres utilisent l’arme d’une autre classe pour taper avec. Vous avez donc une liberté de choix pour ce dernier, à vous de décider.

D’autant que vos points de compétences que vous mettrait ne seront pas définitifs, vous pourrez les changer autant de fois que cela vous chante, donnant encore une liberté au joueur de jouer son personnage comme il l’entend.
Par contre impossible de changer ses points dans les instances, juste dans les points de rassemblement, sinon ce serait vraiment d’la tarte.

Pet Vais Pet

Alors que le niveau 20 est atteint, vous avez finis la campagne en mode normal et difficile, que vous avez tout votre stuff vert, vos compétence élite. Vous n’avez plus qu’à vous lancer dans le PVP !

Pour ceux qui sont rester dans une caverne les 10 dernières, PVP = Player versus Player ( et PVE = Player Versus Environment ).

Le PVP est vraiment complet avec un système d’arène bien fichu. Plusieurs arène y sont comme l’arène aléatoire qui vous permet de vous battre avec une équipe de 4, le défi Zaishen et bien d’autre. De ce fait vous aller bien vous amuser ^^

Enfin si vous avez vraiment une grosse flemme pour monter votre personnage, vous pourrez toujours créer un personnage pvp. Il est directement niveau 20 avec un stuff PVP que vous pouvez changer, et personnalisé le à volonté avec des runes (enchantements avec différents bonus, de plus en plus puissant selon le niveau et la valeur de l’objet). Mais vous ne pouvez participer au « jeu de rôle » et ainsi finir les quêtes, il est donc limité. De plus il est recommandé d’avoir un perso « jeu de rôle » pour faire du PVP, car vous connaissez bien vos personnages et ainsi vous mettez toutes les chances de votre côté.

Vous gagnez des points de balthazar, capital pour vous faire gagner des récompenses, qui sont donné par un PnJ (compétences elites, runes, équipement » disponibles qu’en PVP .

Avec le jeu Factions, vous pouvez vous battre au côté d’une faction : les Luxons ou les Kurzicks. Choisissez votre faction et défendez-la, pour gagner des points. Votre guilde peut avoir aussi un côté, du coup pour faire un peu le lèche botte, donner des points dans votre guilde, et ainsi faite la monter dans le classement.

Avec Nightfall, vous pourrez avoir des Héros, personnages qui vous suivent comme des mercenaires mais qui jouent un rôle important dans le scénario. Ainsi vous pouvez choisir leurs compétences, équipement et sorts, ainsi que leur seconde spécialisation. Donc en PvP une arène spéciale est prévu pour vous battre avec eux, et les points peuvent vous faire gagner des héros supplémentaires, mais que vous débloquer dans l’histoire principale.

Mais je vous parlerais des 3 autres jeu dans d’autres test, à suivre ;)

Pour ce qui est de Gwen, le jeu fait une sorte de réfference à une petite fille de la campagne de Prophecies qui s’apelle... Gwen ! Et que l’on retrouve dans Eye of the North, plus grande ! Je laisse le mystère :p

Conclusion : Guild Wars est un MMORPG complet, toujours vendu en magasin pour 15€. Sans abonnement, vous pouvez prendre votre temps. Le jeu s’adapte à toute sortes de joueurs, mais certains verront la un jeu difficile, d’autre incomplêt. A mes yeux, c’est une références, avec une communauté, des tas de choses à faire, une histoires principale que l’on vit, des territoires immenses et un bestiaire impressionnant.
En attendant le très attendu Guild Wars 2, qui s’annonce déjà comme un bon MMO, vous allez passer des heures dessus, ça je vous le dis.

Mais le manque de gens, le niveau haut du PvP, le manque d’ambiance quelquefois décourageront peut être des joueurs, mais pour 15€ il serait vraiment dommage de passer à côté de ce beau MMORPG.

Les + : - Graphismes
            - Durée de vie
            - Histoire principale approfondie et cohérente.
            - Aucun abonnement !
            - Le prix
            - PvP très complet
            - Les différentes classes qui changent des Orcs, Elfes et autres…
            - Une bande son exceptionnelle
            - Immensité de la zone
            - Presque une mise à jour toute les deux semaines

Les - : - Dur de trouver du monde parfois
           - Les chargements entre les zones
           - La difficulté du titre
           - Seulement 8 slots de sorts
           - IA pas toujours au top

Je vous remercie d’avoir lu ce test de Guild Wars : Prophecies, d’avoir pu lire dans de si nombreuses fautes d’orthographes pourtant si évidente et je vous invite à visiter mon gameBlog et de lire mes autres tests.

Et aussi mon blog : http://geektature.over-blog.fr

À bientôt, peut-être ( enfin, ça c'est sur ! )

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Vos tests de Guild Wars : Prophecies

tous les tests