Tales of Hearts R sur PS Vita, le test de Keita68

Publiez votre test
Signaler
Keita68
5
Keita68 PSV

Et le petit deuxième !

Et le deuxième « Tales of » qui a le droit à sa notion « R » !

En effet, Tales of Hearts R donc, est le remake VITA de la version sorti auparavant sur DS. 

Pas mal de petites choses ont été rajoutées, et remaniées.
On a le droit à des combats sur surface en 3D , une nouvelle gestion de skill, un donjon bonus qui fait le lien avec Innocence R, et un nouveau personnage.

 

POUR PLUS DE COMPREHENSION ET DE LISIBILITE, JE VOUS INVITE A REJOINDRE MON ARTICLE GAMEBLOG ICI. 


SCENARIO :

Des étranges monstres appelés Zerom, envahissent de plus en plus le monde. Des armes appelées Soma ont été conçu pour les exterminer.
Elles sont maniables que par quelques élus, comme vous pouvez le devinez, les persos du jeu bien sûr !
On retrouve donc Kohak Hearts et son frère Hisui attaqués par une certaine Inca Rose ( une méchante ! ) et après un combat ( belle défaite, bon en même temps ils sont level 1 :D ), on les retrouve inconscients près d’un petit village, là où notre héros, Shing, habite tranquillement avec son grand père
.
Il leur explique qu’il possède un Soma et comprend vite qu’il est la personne que ces deux individus recherchent  :)
Quelques minutes plus tard, Inca Rose revient foutre son bordel, tue le grand père au passage, ( bah oui faut toujours de la vengeance ! ) plonge Kohak dans un coma et s’enfuit.
.
Hisui lui explique alors que les porteurs de Soma, ont le pouvoir de rentrer dans l’esprit et le cœur des gens.
Shing va donc rentrer dans le cœur de Kohak pour essayer de la libérer, mais un étrange phénomène se produit une fois là-bas….. Kohak « perd » tous ses sentiments….
Maintenant éparpillés dans le monde, ils doivent les retrouver.

Bon voilà un peu pour le spitch du début, bien sûr d’autres personnes les accompagneront, on découvrira les bad guys au fur et à mesure, rien de spécial, très classique comme scénario.

Je peux cependant rajouter, que le donjon caché est le même que celui précédemment dans Innocence R, en effet, les deux jeux sont directement liés, et les personnages inédits, dans Innocence R comme Hearts R viennent du même monde.

GAMEPLAY :

Bon alors…. C’est triste mais le jeu souffre de pas mal de défauts qu’il a hérité de son grand frère, Innocence R :/
On se retrouve encore une fois avec une World Map complètement fade et inutile……. 
De par là je peux rajouter qu’on a tendance à revisiter trop de fois les mêmes villes et donjons, il y a comme une espèce d’atmosphère de répétitivité qui s’installe rapidement dans le jeu !

Sinon bon, il a quand même de grands atouts !
Les combats sont HYPER NERVEUX ! Sans blague, c’est plus du Tales of, c’est Dragon Ball Z, mais tellement jouissif d’un côté ! Et c’est bien la particularité de cette opus !

En effet, on peut après avoir franchi un certain nombre de combos sur un ennemi, le mettre en état de « Chase », ce dernier ne pourra plus rien faire pendant toute cette période et le joueurs pourra faire du volley ball avec lui !
Pendant cette phase, tous les enchainements d’artes enverront le monstre dans les airs, et d’une simple pression de la touche « carré » vous vous retrouverez instantanément derrière lui pour le renchainer etc….
C’est vite le bordel, mais super impressionnant ! De plus, selon votre affinité avec les persos en combats, vous aurez le droit pendant le Chase, à des petites attaques combinées bien sympa.
A ça, on peut rajouter le fait que les Mystic Artes et Dual Mystic Artes sont très impressionnants et très bien réalisés, là où son grand frère Innocence faisait vraiment tièp …..

Concernant la gestion et progression des personnages, on a le droit à un pseudo sphérier en forme de pétales de fleur ( un pétalier ? )
On progresse dessus via un certain nombre d’SP gagnés à chaque Level UP.
On peut apprendre grâce à lui, de nouvel Artes, Skills, Stats et armes !
Et oui, oubliez les magasins, le seul endroit où trouver des armes, c’est le sphérier !

Nouveauté reprise également d’Innocence R, les missions !
Des fois, au lancement d’un combat, une petite mission vous sera proposée.
Selon les objectifs, vous recevrez des petits bonus en fin de combat. ( Par exemple infliger 32 hits pour gagner un boost de 200% d’EXP )

Et sans oublié bien sûr la traditionnelle cuisine et les bonus qui vont avec.
Cependant, toujours pas de craft et d’améliorations d’armes et armures T__T

SON ET MUSIQUE :

Sûrement ma plus grande déception du titre :/
Alors certes le doublage japonais est de qualité comme d’hab ( Mais bon, c’est pas comme si on aura le droit aux voix jap dans la version EU, du moins si elle sortira déjà XD )
Nan le problème vient de la B.O…..
AUCUN thème ne sort du lot, même là à chaud, sorti du jeu, j’en ai aucun à vous proposer….
Si mais pas de bons morceaux pour le coup ! Des morceaux qui prennent la tête vite fait bien fait !
C’est triste, mais couper la musique dans un Tales of, c’était une première ….. 
 

GRAPHISMES :

Namco a fourni plus d’effort cette fois-ci, le jeu est beaucoup plus beau et fin que son aîné.
Les persos sont mieux modélisés, les décors plus fouillés, des effets de lumière mieux maitrisés et des Mystic Artes à couper le souffle, mais on reste toujours loin de ce que peut faire réellement la VITA.
Par contre, on a toujours cette World Map complètement dégueulasse, et a des petites cinématiques par ci par là.

DUREE DE VIE : 

Le jeu est court, plus long qu’Innocence, mais certes COURT !
A peu près 25 à 30h pour le finir en ligne droite, ne comptez pas trop sur les quêtes annexes, il y en a vraiment pas des masses, peut-être une 20 aine utiles et intéressantes.
Le New Game + est toujours là pour se refaire un petit kiff en God Mode grâces au Grade Shop et au mode de difficulté « Unknow » et attention il pique méchamment !
Sinon il faut compter à peu près 80h de jeu pour choper le trophée Platine, ainsi que beaucoup de persévérance pour certains « petits » trophées….

 

CONCLUSION :

Mieux réalisé que sa version DS ( encore heureux j’ai envie de dire ), Tales of Hearts R, reste comme son aîné, un petit Tales of, qui passe tranquilou sur sa portable.
On peut lui reprocher sa linéarité, son manque cruel d’originalité, sa durée de vie plutôt étrange, mais rien que pour l’ambiance et la folie de ses combats, ça serait vraiment dommage de passer à côté, vraiment !
Je le conseil vivement donc, surtout si vous avez déjà fait Innocence R, et que vous avez envie d’en savoir plus sur cette fameuse Tri-Gate qui relie ces deux jeux.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Tales of Hearts R

tous les tests