LEGO City : Undercover sur Wii U, le test de jymmyelloco

Publiez votre test
Signaler
jymmyelloco
8
jymmyelloco WiiU

Test de Lego City undercover

Pour mon premier test sur gameblog après un test de 5 heures environ, je voila ma critique.



Histoire :


L'agent de police Chase McClain reviens dans sa ville natal et s'aperçoit que la police est incompetente à arrêter l'horrible Rex Fury, qu'il déjà mis sous les barreaux dernièrement. Il décide de prendre les choses en mains.


L’univers :

C'est le premier Lego open world, la carte est grande, assez générique et cubique ( c'est du Lego quoi !!! ) mais vous aurez diverse environnement qui font très ville américaine tel qu'un centre ville avec des hauts bâtiments, des quartiers résidentiels, marina ou la campagne, c’est proche d’un San Francisco. Une deuxième île se débloquera un peu plus tard, mais un rapide coup d'oeil sur la carte fait instantanément penser à Manhattan.
La population va et viens, il n'est pas rare de tomber sur des conversations assez marrante (j y reviendrais plus tard), l'IA de la population est au niveau de la moyenne, on peut dire même qu'elle a un niveau au-dessus de certaines production tel qu'Infamous ou Prototype. Lego oblige c'est coloré, et ça se permet même d'utiliser le tilt shifting pour renforcer l'impression d'avoir des jouets dans les mains, de manière largement mieux foutus que dans SimCity 2013.

Vous aurez la possibilité d'utiliser tous les véhicules qui passeront a vôtre porté, le jeux étant 7+ , il n'est pas question ici de véritable violence tel que le car jacking. En tant que flic, vous arrêterez les gens avec le sifflet et ils vous laisseront entrer dans la voiture, il y a même une possibilité de sauter d’un véhicule a un autre comme dans Sleeping Dogs
Avec le temps vous aurez accès à d'autres véhicules introuvable habituellement. Afin de faire avancer le scénario il faudra se rendre d'un point A a un point B afin de déclencher une cinématique et d'entrer dans une autre phase de jeux.
Petite différence avec les open world habituel, et c'est appréciable, la caméra est dynamique et n'ira pas s'enfoncer dans un mur lors d'un virage, il est même possible de ne pas y toucher sur des grands axe, cela change d'un Sleeping Dogs par exemple. Deux raison à ça, certainement pour la futur version 3DS ainsi pour les enfants pas toujours habitué à faire fonctionner deux sticks en même temps. Ça ne vous empêchera pas bien sûr de faire joujou avec la caméra, mais le fait de ne pas avoir à s'en soucier est déjà un plus.
Le GPS pour aller du point A au point B est lui aussi assez sympa, il faudra suivre des petites briques poser sur la routes pour déclencher une cinématique et être dans des phases scénarisé.


Pour ceux ayant déjà tâté du Lego ( Indi, SW ou autres) vous serez en terrain connus, lors des phases scénarisé, il sera par exemple impossible de bouger la caméra ( limite la déplacer légèrement sur les côtés) vous aurez des objectifs clairement définis et assez simple il faut l'avouer, le jeux étant 7+ il serait bête de gâcher l’expérience avec une difficulté mal venus pour nos cher tête blonde, mais avoir un niveau de difficulté supplémentaire aurait été plus sympas pour les adultes à commencer par les combats. En tout cas en l'espace de quelque secondes vous reviendrais a tout ce qui a fait le charme des opus précédents à savoir un objectif à suivre, des briques à ramasser des mini-puzzle et des parties légèrement plateforme. Le personnage ayant une maniabilité, quoiqu’un peu lunaire, se bouge facilement, la caméra est dynamique. C’est fun, sympas et pêchus totalement dans l’esprit des premiers jeux.


Venant en à la marque de fabrique des jeux Lego : l'humour.



Si dans les autres jeux l'histoire ainsi que l'humour était basés sur des parodies de mimique puis des dialogues (version Seigneurs des anneaux et DC Batman 2) tiré des films. Celui çi ayant un univers original, on aurait pu craindre un humour au ras des pâquerettes et surtout basés sur les même running gag pour enfants. Hé bien .... il n'en ait rien, si il y a des blagues ou des situations que les enfants vont apprécier, d'autres trait d'humour seront plus subtils surtout en ce qui concerne les parodies et clin d’œil de jeux vidéo, de films ou de série Tv. Le jeux à même le mérite de se parodier lui-même. C'est bien simple. A peine l'introduction lancé, vous aurez droits à :
Un clin d'oeil a l'intro de 2 flics à Miami
Une parodie du Titanic
Un gros trait d'humour sur les immigrants aux USA
Une blague sur les bimbos
Une parodie des premières minutes de gameplay de GTA 4

Tout ça en 3 minutes !!!!!!!!

Et ensuite ça continue encore et encore avec de l'humour sur les films de flics, les buddy movies, les policiers célèbres, Sherlock Holmes, Inspecteur Harry ou Colombo et bien d'autres. Les clichés sur les flics américains (Donuts), les temps de chargement dans les jeux (surtout celui çi ^^) ou des petites phrases tiré par ci par là de certains films.
La première phase d’action scénarisée parodie l'intro de The Dark Knight, la seconde est une parodie de Mirror Edge.
De plus le personnage principal n’est pas le gars prétentieux qui sait tout, est intelligent ou même le plus fort. Il est comique de par son ridicule et diablement attachant.

Les gars de Traveller's Tales, se sont fait réellement plaisir et se sont lâchés. De plus les gags non parodique oscillent entre du Matt Groening ( Les simpsons / Futurama ) et du Seth Green ( Les Griffins / American Dad). A l’heure où l’humour dans les jeux est quasi inexistant, où Saint Row était le seul open world pas sérieux. Les autres se basant sur la vengeance, du massacre, un univers froid et gris ou réaliste mais guerrier. Il faudra compter avec Lego City Undercover, certes loin de l’humour Saint Row, mais rire d’un dialogue dans un jeux c’est pas courant de nos jours.

Tout au long de vôtre avancé en phase scénario et open world vous allez vous prendre briques, des dizaines de partout et tout le temps. Ca deviens limite obsessionnel. Sûr que certains vous aller se chercher un job dans le BTP.



Maniabilité et gameplay :

Au niveau du gameplay, comme je l'ai dit plus haut les phases open world sont sympas classique et les parties scénarisées ressemblent aux précédents opus, du tout bon. Mais ce n'est pas tout, Gamepad de la WiiU oblige vous utiliserez l’écran comme smartphone avec visio, vos collègues vous contacteront pour les objectifs, il fera office de carte, de GPS, de scanner aussi, à la manière d'un ZombieU il y aura des zones à scanner afin de trouver un ennemis qui se cache. Ont peux dire qu'il est largement mieux utiliser que d'habitude et seul ZombiU en fait tout autant. De plus il gère aussi le son, si il est activé ou au max les dialogue se feront dans les hauts parleurs de la mablette sinon ils seront sur la Tv. Si certains douté de son utilité, il nous prouve qu’a bon escient la mablette pourra être très utile dans les futurs jeux.
La conduite est assez rude, il faut bien l'avouer, il n'est pas rare d'avoir des difficultés à esquiver un obstacle ou se prendre une voiture de côté. La maniabilité se fait à l'aide des deux sticks ainsi que les gâchettes, plus un boost sur certaines voitures (je n'ai pas encore la possibilité d'avoir d’hélicoptère).

Musiqueeeee :

Au niveau du son, que du classique et du bon, l'intro nous mets dans l'ambiance avec Walking on the sunshine, par contre il n'est pas possible (ou je n'ai pas trouvé) comment avoir une station radio à l'intérieur de la voiture, dommage. Les dialogues sont comiques, assez savoureux, les doubleurs sont des voix connus afin de coller à l'univers du film… heuuu du jeux. La synchronisation labiale est correct mais sans plus, les dialogues ont clairement était fait pour de l'anglais.

Quelque chose n’est pas rond dans ce monde brique :

A présent les problèmes du jeux, si je n'ai dit que du bien du jeux c'est que c'est réellement le cas que ce soit, l'humour, l'univers ou les possibilités il est claire que nous sommes devant un très bon jeux.
Mais de un sérieux soucis entache tout ça.
A commencer par les temps de chargement, ils sont horriblement long et gâche totalement les phases scénarisé. Le premier chargement avant l'intro plus presque deux minutes. Pour entrer dans le QG de la police il faut bien 40 secondes, entre chaque cinématique il y a des chargements du même ordre. C’est long, c’est trop long.
La ville aussi belle soit elle avec ses accents de San Francisco et New York n'a pas réellement d'âme, il m'est arrivé de tomber à l'eau et de devoir nager plus de 3 minutes avant de trouver un endroit ou ressortir, si vous tombez en allant d'un point A à un point B, il sera largement préférable de faire un respawn au poste de police. Mais là encore il faudra attendre un chargement de 40 secondes, puis encore 40 secondes pour ressortir du poste et enfin refaire le trajet ... ouffff. Ca ruine totalement l'expérience.
Les développeurs du jeux en sont pleinement conscient et prennent ça avec humour, je ne vous fera pas du spoil, mais vous le verrez très rapidement. Espérons qu'un patch arrive prochainement.
Autres point gris (pas noir à ce niveau) se situe au niveau des graphismes, je sais que la WiiU n'est pas une console surpuissante, c'est claire, mais sur des zones peuplés ou avec un long champ de vision les chutes de framerate sont énormes. De plus en bougeant la caméra il n'est pas rare de voir les ravages d'un alising hyper présent ainsi qu'une synchronisation verticale inexistante, certains bâtiment sont carrément déchiré en deux quand il ne se comporte pas comme les briques de la dite marque, ce n'est pas écœurant ou gênant, mais en 2013 ont attend un peu plus que les soucis graphique du milieu des années 2000.
Durée de vie :
Je ne parlerais pas de la durée de vie, mais même si l’histoire doit se finir rapidement, les nombres de choses à faire, les missions rejouable ou les minigames vous feront patienter avant les prochaines grosses sorties de la console.

En résumé :

Serait-ce le meilleur jeux de la Wii U, je serais presque tenté de dire OUIIIII, vus la disette actuelle qui règne sur la dernière de Nintendo, il ne faut pas faire la fine gueule. Les bons jeux exclusifs à la console se comptent sur les doigts de la main. En dehors de temps de chargement horriblement long, quelques soucis graphique ce jeux est une pure merveille de par son humour, son gameplay, les heures à récolter des briques et l'histoire parodiant tout ce qui peut l’être avec un « décomplexage » totale. De plus un jeux ou l’ont peu rire en famille, chacun a son niveau comme un épisode des Simpsons, c’est excessivement rare de nos jours.
Si vous n’avez pas déjà craqué pour Monster Hunter, que vous avez retourné le monde 9 de NSMU et que la vue de 5 zombies face à vôtre batte de criquet vous fait rire. Lego City Undercover est LE jeux à avoir dans sa ludothèque.

Les plus :
L’humour, l’humour, l’humour, les parodies, les situations cocasses.
L’univers Lego dans les phases scénarisés.
Les dialogues.
La meilleure utilisation du gamepad depuis ZombieU
Enfin un bon jeux exclusif à la Wii U

Les moins :
Les temps de chargement trop long.
Des soucis graphique qui j’espère ne sont pas lié à la puissance de la console.
Un mode online / coop ou cross 3DS aurait été le bienvenue.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de LEGO City : Undercover

tous les tests