God of War : Ascension sur PlayStation 3, le test de Benus

Publiez votre test
Signaler
Benus
8
Benus PS3

Ascension, ça va faire mal !

Les Racines de la colère

Fin de cycle oblige, les grandes figures de chaque constructeur font leur baroud d’honneur en attendant la prochaine génération. Sur Playstation 3, c’est Kratos qui s’y colle dans un épisode qui se détache de la trilogie principale. Ce God of War : Ascension est-il pour autant un épisode de moindre envergure ?

 C’est la naissance de la légende de Kratos que nous propose de vivre ce God of War Ascension. Un accouchement dans la douleur puisque c’est enchaîné et torturé par les Erinyes, gardiennes des serments, que commence l’aventure du guerrier grec. En effet, après avoir renoncé à son serment envers Ares, Dieu de la Guerre, notre chauve cendré se voit poursuivi par les furies. Pas de révélations fracassantes dans cet épisode mais plutôt un traitement plus « humain » de Kratos que l’on découvre sous un nouvel aspect.

Rassurez-vous, notre héros spartiate garde toute sa bestialité lorsqu’il doit se frotter aux sbires d’Ares. Les affrontements sont d’ailleurs mieux pensés et plus fluides que dans les précédents épisodes. Les enchaînements sortent facilement et les actions contextuelles demandent plus d’implications de la part du joueur. Il n’a sans doute jamais été aussi jouissif de diriger Kratos. Paradoxalement, l’équipement de notre guerrier spartiate n’a jamais été aussi chiche. Durant toute l’aventure, seules les lames du chaos sont disponibles. Il est possible de les lier à l’un des quatre éléments (l’eau, le feu, l’électricité et les âmes) disposant, chacun, d’un pouvoir particulier. Les armes secondaires ne disparaissent toutefois pas complètement puisque Kratos a la possibilité de dérober certaines d’entre elles à ses ennemis.

Les combats sont une nouvelle fois sublimés par la qualité de la mise en scène. Le titre nous offre des plans à couper le souffle en plein cœur des affrontements. Santa Monica Studio veut parfois en faire tellement que le spectacle prend parfois le pas sur la lisibilité de l’action. Et si ce God of War : Ascension n’atteint jamais la grandiloquence du troisième épisode, il n’en demeure pas moins plus abouti que son aîné tant le rythme de l’aventure est mieux maîtrisé.

Grande première pour la série, cet épisode introduit un mode multijoueur en ligne. Celui-ci propose quatre modes compétitifs et coopératifs. Nerveux et efficaces, les affrontements en ligne n’en demeurent pas moins répétitifs.

Au final, God of War : Ascension propose une aventure haletante qui respecte les poncifs de la série. Les fans parcourront l’aventure avec plaisir, tandis que les nouveaux venus y verront un agréable moyen de faire connaissance avec le Dieu de la Guerre.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de God of War : Ascension

tous les tests