The X-Files sur PC, le test de KingTeDdY

Publiez votre test
Signaler
KingTeDdY
8
KingTeDdY PC

La Vérité est dans le FMV

Je vais jouer franc-jeu avec vous : je connais très peu la série X-Files. Quelques épisodes par-ci par-là, deux films visionnés et appréciés mais je ne saurais vous expliquer l'intrigue générale ou vous citer les personnages les plus importants. Tout ce que je sais c'est qu'on y suit les agents Fox Mulder et Dana Scully alors qu'ils enquêtent sur des affaires touchant parfois au surnaturel. Cependant malgré tout ça, j'étais un féru du jeu PC sorti en 1998. (Il y a également eu un portage Playstation) Or que vois-je? Ce jeu est devenu abandonware et est donc téléchargeable le plus légalement du monde sur le net. Il ne m'en faut pas plus pour me replonger dans ce souvenir d'enfance! C'est parti pour un test retro!

 

Sur les traces de Mulder et Scully

La première chose pouvant nous étonner est que nous ne jouons pas les héros emblématiques de la série télé. Après une introduction les montrant aux prises avec quelques hommes armés, et montrant ses derniers hurler d'horreur face à une lumière aveuglante, suivie du générique de la série (sisi) nous voici aux commandes... de l'agent Craig Willmore du bureau de Seattle.

Nous avons à peine le temps de nous familiariser avec notre personnage et son lieu de travail que nous recevons un appel de notre supérieur, Shanks, nous demandant de venir le rejoindre dans son bureau. Arrive alors la rencontre avec le directeur adjoint Skinner qui nous confie une affaire de la plus haute importance : retrouver Mulder et Scully, disparus depuis trois jours.

Pour ceux qui se demanderaient pourquoi on ne joue pas directement les deux intéressés, la réponse est simple : si l'on en croit ce qui est dit sur internet le jeu a été réalisé en même temps que le premier film. De ce fait David Duchovny et Gillian Anderson n'étaient pas disponibles pour le jeu autant que nécessaire. Il a donc fallu repenser le scénario du jeu. D'ailleurs, toujours selon internet, toute la partie du jeu où ils sont présents a été réalisée à la même période qu'un épisode de la série où justement ils n'apparaissent pas beaucoup, faute de temps!

 

I want to believe in FMV

Pourquoi les acteurs de la série étaient-ils nécessaire à la réalisation du jeu? Pas seulement pour des raisons de doublages mais surtout par ce que c'est un jeu en FMV, c'est à dire en Full Motion Video!

Pour ceux qui ne connaissent pas ce procédé c'est simplement un moyen qui était à la mode dans les années 90, surtout en matière de jeux sur PC. Au lieu de s'embêter à créer chaque séquence de dialogue en image de synthèse ou bien avec le moteur du jeu, on filmait des acteurs parfois avec un vrai décor, parfois avec un fond vert et on pouvait donc en théorie avoir la qualité d'un film dans les séquences de dialogues d'un jeu.

Je dis en théorie car c'était assez coûteux de faire un jeu par ce biais et les moyens suffisants n'étaient pas toujours réunis pour faire de bonnes séquences en FMV. Ainsi il n'était pas rare qu'on ait soit de mauvais acteurs, soit de mauvais dialogues, voire les deux à la fois. Et si le FMV faisait un peu office d'avenir du jeu vidéo à l'époque, aujourd'hui on le regarde un peu en se moquant avec tendresse notamment par ce que le résultat a soit mal vieilli, soit est devenu kitsch avec le temps. (Et je doute que c'était le but des développeurs des RTS Dune mais je pourrais aussi vous citer Gabriel Knight ou Myst 2)

Toutefois X-files tranche radicalement avec ses cousins. Eh oui, la Fox elle a du pognon à mettre dans le projet! Du coup le jeu est intégralement en FMV. Non aucun écran vert, pas la moindre séquence brodée en image de synthèse pour faire le gameplay. Tout est filmé. Et attention, on n'a pas confié ce projet à n'importe qui. Le scénario est signé par le créateur de la série, Chris Carter, et tout le staff de la série télé s'y est mis.

Ainsi au final on n'a carrément l'impression de voir un épisode interactif de la série télé. (D'ailleurs au total il y a 1h30 environ de vidéo et ensuite s'ajoutent tous les plans fixes de gameplay) Que ce soit les acteurs, la musique, les effets spéciaux, les décors ou les plans de caméra, tout est de qualité et n'a finalement pas vraiment pris une ride. Bien sur on voit tout de suite que l'image date d'avant l'invention du dvd et qu'elle est un peu compressée mais vraiment je m'attendais à bien pire en relançant ce jeu.

Pour tout vous dire après l'avoir (enfin) terminé, je me suis fait la réflexion que ce genre de jeux devraient de nouveau sortir. Avec les moyens alloués aujourd'hui à des projets de jeu, un FMV Game aurait sans doute un résultat plus qu'honorable. Et il faut dire ce qui est : jouer à un titre pareille présente un certain charme!

On notera tout de même quelques petits bugs (Peut être liés au fait que j'utilisais Quick Time 6 alors que le jeu fonctionnait avec le 3?) qui coupent les dialogues en cours de route. Vraiment dommage.

Aux frontières du point'n clic

Certains d'entre eux doivent s'inquiéter au fil de cette lecture, à mesure que je parle de séquences filmées, de vrais acteurs ou encore d'épisode interactif. Rassurez-vous le gameplay est bien présent!

En fait X-Files est un jeu d'aventure à la première personne reposant sur les mécaniques du point'n clic. Vous pouvez donc examiner le décor, rechercher des indices, dialoguer avec des personnages et progresser.

En revanche, comme pour Heavy Rain, on ne résout pas d'énigme à proprement parler. Il s'agit surtout de mener un travail d'enquête. Interroger des témoins, relever des preuves et les envoyer au labo, comparer des documents avec les photos que vous avez pu prendre. Il n'y a donc pas d'énigme mais que des situations "réelles".

Le jeu est plutôt difficile la première fois qu'on y joue. En fait il y a énormement d'occasion d'être tué ou d'être bloqué définitivement, et parfois sur des détails. (Ex sans spoiler : un homme vous agresse et menace de vous abattre. Si vous le tuez avec votre arme au lieu de l'assomer avec un élément du décor, vous serez bon pour redémarrer votre partie) Il est donc plus que conseiller de faire plusieurs sauvegardes.

Heureusement le jeu comprend un système d'indice à activer dans les options. Une première solicitation de cet icône et le jeu vous indique l'écran où il y a quelque chose à faire. Une seconde solicitation et il fait l'action à votre place. Je ne suis pas fan de l'assistanat dans le jeu vidéo, mais force est d'admettre qu'ici cela me fut bien utile tellement certains items (notamment des indices) sont peu visibles.

C'est de là que découle le principal défaut du jeu. Il est confus, imprécis. L'image disponible n'est pas très grande, il est donc parfois difficile de bien distinguer ce que l'on cherche du décor, nous forçant à faire passer le curseur sur tout le décor en attendant de le voir changer de forme. De même les déplacements, surtout lorsqu'il s'agit d'aller vite, ne sont pas non  plus très précis. 

 

Une narration au poil

S'il y a bien quelque chose qui rattrape les défauts du gameplay, c'est le soin apporté à la narration. Je vous disez plus haut que le scénario était assuré par Chris Carter, ce qui est déjà un signe de qualité pour les fans je pense, mais ce n'est pas tout. En fait, les développeurs ont pensé à TOUT.

Oui tout, enfin tout ce que le jeu vous permet de faire comme interaction. Laissez moi vous illustrer cela avec quelques exemples.

Tout d'abord lors des dialogues vous avez deux fenêtres : Parler et Histoire. En fait "Histoire" n'est là que pour le plaisir d'être là. Il s'agit du fait de reposer une question déjà posée au personnage. Si la réplique ne bouge pas pour Craig, votre interlocuteur lui va montrer son étonnement ou son agacement à grand renfort de "Mais je viens de vous le dire!".

Oui bon pour l'instant c'est simple comme interaction vous me direz... Mais ensuite viennent les réactions des protagonistes à vos objets. Chacun vous regardera comme un drôle de zinzin si vous vous mettez à braquer votre lampe torche dans leurs yeux ou à les prendre en photo sans raison. (D'ailleurs certains peuvent même vous abattre pour ça) De même vous pouvez passer les menottes ou flinguer tout le monde! Alors bien sur cela vous entraîne un écran de game over, mais un écran scénarisé avec soit votre supérieur vous relevant de vos fonctions, la tombe de votre victime ou un passage au poste de police pour homicide.

Il y a également quelques petites intéractions qui sont juste présentes pour faire sourire. Prenez par exemple le motel au début du jeu. Eh bien au guichet se trouve une sonnette. Actionnez cette sonnette et voyez la réaction de la réceptionniste, recommencez et voyez son agacement.

Maintenant passons aux interactions les plus intéressantes : celles qui servent l'immersion et la narration.

Dans X-Files vous êtes régulièrement enjoint à choisir la manière dont vous allez vous comporter que ce soit par la colère, l'humour, la parano ou autre. De plus vous pouvez sciemment cacher des informations ou mentir à d'autres personnages, et lorsqu'ils s'en rendront compte ils ne manqueront pas de vous le faire savoir et de réagir en conséquence.

Ces premières choses permettent de dégager un sentiment de roleplay dans ce jeu. On réagit aux évenements à peu près comme on l'entend. Alors bien sur il n'y a pas des tonnes de fins disponibles (Quoique si on compte les écrans de game over...?) mais cela permet une certaine rejouabilité. Puis bon je trouve ça fort plaisant.

Ensuite vient la narration concernant le background des personnages. La solution de facilité aurait été de nous bombarder de dialogues, de vidéos montrant des éléments de la vie de Craig sans lien avec l'enquête.  Mais cela aurait voulu dire prendre le risque d'ennuyer le joueur avec un élément hors sujet. Du coup les développeurs ont été plus subtiles.

En fait c'est en fouillant votre bureau et votre appartemment que vous en apprendrez le plus sur la vie de Craig : Où il a fait ses études, ses amis et occupations, sa situation familiale, ses ambitions ou encore ses goûts. Il en va de même pour d'autres personnages.

Le jeu pousse même le bouchon au point de vous donner libre accès à l'ordinateur de Craig (qui du coup donne l'impression d'être VOTRE ordinateur vu qu'on est à la première personne) et donc aux archives du FBI et de la police. Vous pourrez donc si ça vous chante faire des recherches sur les personnages, les lieux, les groupes pour en savoir plus et c'est totalement facultatif.

Vous disposez même d'un téléphone portable pour passer et recevoir des appels. (Bon j'avoue là les développeurs n'avaient pas vraiment prévu grand chose. Toutefois vérifiez vous même un numéro en passant vous même le coup de fil, ou recevoir des appels et décrocher soi-même c'est immersif!)

Enfin le PDA de Craig est équipé d'un système de note. A première vue cela ne sert qu'à permettre au joueur de ne pas être totalement perdu dans l'enquête et de pouvoir reprendre le fil à tout moment. Exact, mais vous pouvez aussi envoyez vos notes par mail à d'autres personnages!

C'est totalement optionnel mais vous pouvez donc envoyer régulièrement à Skinner les avancées de votre enquête. Il vous répondra, vous prodiguant son avis et des conseils.

Pour vous dire à quel point ça peut aller loin, gamin j'avais envoyé par mail le dossier d'un personnage aux parents de Craig! Et vous savez quoi? Ils m'ont répondu pour savoir pourquoi j'avais fait ça!!

Cependant ce genre d'éléments de narration n'est pas toujours "équilibré". Comme je disais du côté du téléphone on ne peut hélas pas faire grand chose. J'aurais également apprécié pouvoir discuter sur des sujets triviaux plus longtemps avec John du labo. De même il n'est pas facile d'en savoir plus sur le personnage de Mary Astadourian, que j'apprécie. Une recherche sur le PC de Craig et c'est tout. J'aurais aimé pouvoir me rendre chez elle ou à son bureau pour en apprendre plus et même avoir quelques dialogues "hors enquête" avec elle! En bref Craig est le personnage privilégié au niveau de la narration et c'est un peu dommage.

 

X-Files est donc un excellent jeu d'aventure à l'ambiance et l'immersion soignées. Un vrai régal pour les fans, j'imagine! De plus sa durée de vie peut devenir monstrueuse si vous n'utilisez pas les indices et que vous avez du mal à résoudre les énigmes, sans parler des game over... Mais à l'inverse si vous êtes doué et/ou abusez des indices vous pourrez tout aussi bien le finir très vite! Pourtant il rate de peu la note maximale à cause de petits défauts... Ce ne sont que des détails toutefois alors profitez-en et foncez! Vous le trouverez facilement sur internet! Attention toutefois je vous conseille de chercher la version DVD car sinon vous allez vous retrouver avec autant d'iso qu'il y avait de CD donc sept! Et les changements de CD étaient très fréquents!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Vos tests de The X-Files

tous les tests