Killzone : Shadow Fall sur PS4, le test de Yohann26

Publiez votre test
Signaler
Yohann26
7
Yohann26 PS4

Un vrai premier aperçu de la next gen

Commençons par ce qui saute tout de suite aux yeux, les graphismes et la technique. Le prologue du jeu a clairement été pensé pour vous montrer tout de suite tout le potentiel de la next gen. Textures extra détaillées, pas d'aliasing, un système d'ombrage dynamique bluffant, tout un tas d'effets de particules, feux, étincelles vraiment jouissifs à voir. Un jeu super fluide, avec de beaux panoramas vraiment généreux et détails et scripts, des loadings cachées durant les cut-scenes, la liste pourrait être encore plus longue si on cherchant bien. Évidemment on a presque l'impression que ça pourrait tourner sur current, surtout si on est mauvaise langue. Il s'agit clairement du plus beau FPS sorti sur consoles à ce jour, pour ce qui est de la comparaison avec Crysis sur PC ou je ne sais quel autre jeu vitrine, je laisserai chacun se faire son opinion. Pour essayer d'être le plus conciliant possible, je dirais que chaque point du jeu a déjà été égalé sur d'autres jeux (animation facile, effets x ou y,...) Mais le tout réuni ensemble dans le même jeu c'est une toute autre performance que la PS3 ne pourrait jamais proposer.

 

J'avais trouvé Killzone 2 extrêmement déprimant à cause d'un level design très sombre, générique et répétitif, l'épisode 3 avait réussi à varier les plaisirs et fixer ce soucis, du moins en partie. L'épisode PS4 ne continue malheureusement pas dans cette lancée, pour au contraire retourner en arrière. On nous a menti, les deux séquences mis en avant durant la promo du jeu sont à vrai dire les deux seuls niveaux qui sortent un peu du lot... Le reste du jeu m'a vraiment donné une impression de déjà vu, laboratoires, entrepôts, quartiers mal famés... Toute la collection de maps du bon FPS classique. Mis à part ça, l'histoire et la narration sauvent un peu l'aventure. Bien qu’assez banal, l'histoire est basée sur une adaptation futuriste de la Guerre froide assez maligne et originale qui s’intègrent bien la saga Killzone. (Sans spoilers) on sort de l'aventure sans trop savoir qui était le gentil et qui était le méchant, ce qui est une bonne chose. Durée de vie assez honnête pour un FPS solo du 21eme siècle, le jeu peut vraiment se savourer en longueur pour ceux qui ont envie d'essayer de jouer la carte de la furtivité. Cette possibilité est offerte au joueur, de manière assez maladroite: On ne sait jamais trop quand ça va possible ou non, et il n'y a pas vraiment de récompenses pour le joueur qui adoptera cette méthode, dans le sens ou oui, les ennemis ne vous enverrons pas leurs renforts, mais le processus en lui même va prendre beaucoup plus de temps que de juste d'échanger les alertes et tuer toutes les troupes ennemies. Les niveaux ne sont pas vraiment plus grands que dans les épisodes précédents, mais offrent parfois des objectifs secondaires ou des entrées cachées qui cassent un peu le coté linéaire du shooter.

 

Le multijoueur est une bonne alternative à BF ou COD, mais ne propose rien de vraiment orignal comme on pouvait s'en douter.

Je dirais pour conclure que le jeu a le mérite d'être une bonne vitrine technologique de la PS4, il a le courage de sortir en premier et de proposer quelque chose de solide, bien que clairement pas très révolutionnaire.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Killzone : Shadow Fall

tous les tests