Quantum Conundrum sur PC, le test de Spades

Publiez votre test
Signaler
Spades
4
Spades PC

Un certain manque de dimensions....

Lorsque, en fin d'année dernière, les premiers trailers de Quantum Conundrum sont apparu sur la toile, je me suis trouvé plus qu'attiré par ce petit puzzle game lorgnant du coté du géniallissime Portal et d'apprendre, par la soucis, que le game design était l'oeuvre de Kim Swift, l'une des génitrices du sus nommé chef d'oeuvre de Valve, mon attente sur ce titre ne fut qu'amplifié. Aujourd'hui arrive l'heure du bilan.

Histoire :

 Vous incarnez un enfant d'une dizaine d'année que sa mère dépose chez son oncle, le Dr Quadwrangle , scientifique gentimment fou de son état. Mais arrivé au manoir famillial, l'oncle semble absent, mais rapidement il trouve le moyen de vous contacter et vous annonce la nouvelle : il est coincé dans une dimension et vous êtes, tel l'Obiwan Kenobi de service, son dernier espoir. Pour le sauver vous devez impérativement relancé le courant dans les trois ailes du manoir pour lui permettre de revenir dans notre univers et pour cela, vous devrez traverser des couloirs parsemé de danger et d'énigmes que vous devrez résoudre grace à l'invention de votre oncle, le gant quantique, qui vous permettra de naviguer dans quatres dimensions alternatives...

 

Game System :

Le concept du jeu s'avère plutôt interressant de prime abord, ce Puzzle game en jeu subjective vous demande de changer les caractéristiques des objets qui vous entourent en switchant de dimensions, ainsi, un coffre fort de notre dimension ne pésera plus rien dans la dimension "plume", un carton vide pésera, lui une tonne dans la dimension "plomb" et la ou il n'y a que vide vous pourrez  vous créer un chemin en inversant la gravité des objets et/ou en ralentissant le temps...

Chaque salle traversée vous demandes de réfléchir en fonction de la configuration de la salle et des dimensions disponibles pour atteindre la sortie.

Critique :

 Si vous avez peur que les énigmes soit trop dur pour vos méninges, rassurez-vous, les concepteurs du jeu on pensez à vous en ne proposant que des énigmes qui ne demandent que (trop) peu d'effort de reflexion. Donc pour muscler un peu la durée de vie, les developpeurs ont eut l'idée absolument génial à un gameplay approximatif... Non, non pas comme Nintendo et leur gameplay assymétrique, la je parle bien d'un gameplay approximatif car 75% du temps vous aurez du mal à résoudre les puzzles par la faute d'un saut totalement aléatoire tant en terme de distance que d'amplitude. Rajoutons à çà un angle de vue totalement désastreux qui me laisse supposer que les developpeurs ignorent qu'a dix ans, en règle général, on mesure plus de 50 cm de haut et vous devinerez aisement la qualité du gameplay.

 Il est bien sur fortement difficile de faire l'impasse sur la charte graphique du titre, grandement influencé par les titres Cartoon Network, qui nous permette de nous immerger dans une dimension supplémentaire, non prévu à la base : la dimension Moche. Et, soyons honnète, les filtres utilisés pour les différentes dimensions ne permettent pas  d'arranger ça, bien au contraire. La qualité artistisque reste désastreuse en se qui concerne les personnages, entre l'oncle et son "humour" totalement pas drole et Ike, le raton transdimensionnel totalement inutile (non mais vraiment, il sert à rien à part à être la...) on frise l'insupportable.

 Il est aussi interressant de noter que, sur un pc capable de faire tourner Mass Effect 3 sans le moindre soucis voire même les doigts dans le nez, ce petit  bijou d'innovation technologique et d'optimisation qu'est Quantum Conundrum, réussit l'exploit de m'offir des chutes de framerate à répétition comme je n'en ai jamais connus jusqu'ici(passer de 60 à 8 fps c'est violents)... couplez ça à de nombreux bug au niveau du son et au niveau des collisions, et on obtient la définition d'une technique à la ramasse...

 

En conclusion, ce jeu  est une réelle déception. Si je ne devais sauver qu'une chose, se serait la qualité des puzzles, très bien pensé et exploitant intelligemment le concept du jeu et malgré la facilité de lecture de ceux ci on ne peut nier l'énorme soin apporté a ceux ci. Malheureusement c'est la seule partie du titre qui à bénéficié de soin et la direction artistique  de mauvais gout, le codage fait par des stagiares de troisième et un gameplay lamentable envoye ce titre dans la dimension "plombé" directement. Si ce titre vous interresse néanmoins, un petit conseil, attendez les soldes.

Dommage, pour ce titre qui m'avait pourtant fait de l'oeil, mais comme ne cesse de le suriner l'ami LieHD depuis plusieurs jours, le "Square Enix" affiché au début du jeu était annonciateur d'un désastre.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Vos tests de Quantum Conundrum

tous les tests