Remember Me sur PC, le test de superclank

Publiez votre test
Signaler
superclank
8
superclank PC

On s'en souviendra un temps

Annoncé et présenté comme la grande surprise de la Gamescom 2011, Capcom avait tout pour faire de Remember Me un excellent jeu dans son contexte. Une nouvelle IP, avec 3 ans de développement et une sortie finalement seulement à côté de The Last Of Us. Certes le dernier bébé de Naughty Dog lui a fait trop d'ombre, bien qu'avec une com' plus importante, il aurait évité l'échec commercial et c'est bien dommage. Car oui quoiqu'on en dise, Remember Me est un bon jeu voir un très bon jeu qui mérite qu'on s'arrête à lui ne serait-ce que pour répondre au sexisme du jeu vidéo. Les jeux vidéos mettant en avant des femmes se font rares, et lorsqu'ils sont aussi bon que lui voir plus (dixit Beyond Good & Evil, Tomb Raider etc ...), il serait dommage de passer à côté. 

Cette héroïne Nilin se révèle d'ailleurs être très sympathique à suivre. A travers un néo-paris donc Paris futuriste, vous commencerez par l'incarner, amnésique, pour une histoire d'environ 10 heures dans des phases de combat, plate-forme et énigmes. "Encore une amnésique!" me diriez-vous après le même départ que l'excellent Gravity Rush sur VIta. Ici, cet oubli est mieux justifié puisque dans cet univers futuriste, les souvenirs et la mémoire en général est devenu une sorte de monnaie, une denrée dont les consommateurs du monde entier sont devenus accros et qui a permis, à certaines personnalités mal intentionées de faire fortune grâce à cette techonologie. Car oui, on reste dans un univers finalement réaliste mais qui peut se permettre des séquences mémoriels ou de combat assez particulières grâce à cette technologie. Et c'est d'ailleurs le gros point fort du jeu : son univers soutenue par une magnifique direction artistique. Comme pour Bioshock Infinite, l'Unreal Engine 3 commence à se faire vieux mais le jeu, à défaut de briller par sa technique, impressionne dans certains plans magnifiques malheureusement trop encombrés par des décors intérieurs mais qui restent agréable à l'oeil. L'univers est encore plus étoffé par les objets annexes à récupérer qui, sous la forme de documents, vous apporteront des tonnes d'informations sur cet univers travaillé. Guerre civile européenne, abandon du port des armes, La Bastille prison européenne, évènements directement liés aux crises actuels ... vous l'aurez compris, Remember Me inscrit un univers riche et c'est bien cela que l'on demande.

De plus, l'histoire sans être excellente se veut originale et très sympthique à suivre. Quelques rebondissements interviennent aux bonds moments et au final, la fin aura se remettre cette philosophie autour du contrôle des souvenirs à sa place comme il le fallait, sans finir en queue de poisson. 3 bons points qui donnent au jeu une superbe ambiance et un trait unique.

Le gameplay, est plus criticable. Oui le jeu est linéaire et même trop à mon sens. Certains éléments du décor, parfois identiques à ceux que l'on utilise lors des nombreuses mais simples, phases d'excellades ne peuvent servir à cela d'où une certaine frustration. Sans demander un open-world, une liberté à la Tomb Raider voir à la Uncharted avec quelques endroits plus ouverts auraient été une jolie cérise sur le gâteau. Mais non, rien à faire, suivez les fléches jaunes jusqu'à l'objectif. 

Une certaine rigidité est aussi assez énervante mais rien de dramatique. Cela dit, à l'heure où des jeux comme The Last Of Us ou Tomb Raider font preuve d'une fluidité allucinante dans les mouvements, il est normal d'être destabilisé. Aucune rigidité en revanche durant les combats qui sont assez sympathiques sans chercher la lune. Un bestiaire diversifié, une bonne difficulté avec quelques pics, un système de combat avec personnalisation des coups intéressant mais trop peu exploité et des boss tout simplement géniaux même si le dernier reste trop simple, voilà un gameplay d'action efficace mais non transcendant.  Je retiendrai aussi des énigmes très intelligentes voir mémorables tant elles sont bien placées dans le rythme et ingénieuses.

Avec une bande-son sympathique dont 2, 3 thèmes me restent en mémoire et une VO efficace, Remember Me regroupe alors un grand nombre de qualité. Certes le test du Mimic a peut-être été trop élogieux à son égard mais après tout, il fallait bien défendre ce petit bijou. Et au diable qu'il soit français ou non, Remember Me a des atouts que personne ne peut éviter. Une chose est sûre, je m'en souviendrai pour cette année.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Remember Me

tous les tests