LittleBigPlanet Vita sur PS Vita, le test de Nightmare1984

Publiez votre test
Signaler
Nightmare1984
10
Nightmare1984 PSV

Un jeu Vita(l) pour les fans de Sackboy !

Après trois épisodes réussis sur PS3 et PSP, voici que LittleBigPlanet débarque sur la nouvelle console portable de Sony. Doit-on s’attendre à un épisode au rabais, vu notamment que le studio à l’origine de la franchise, Media Molecule, ne s’occupe plus du développement; ou est-ce une nouvelle perle vidéoludique pour la PS Vita ?

 

Un jeu de guignols ?

 

Il était une fois, dans le monde merveilleux de Carnavalia, une attraction qui faisait le bonheur des petits et des grands enfants: le spectacle du Marionnettiste. On venait des quatre coins des plus ou moins grosses planètes pour assister à sa prestation qui n’avait d’égal que lui-même; jusqu’au jour où un drame effroyable se produisit: des « bouh » furent criés. Rongé de honte, de chagrin mais aussi surement d’arthrose; le Marionnettiste prépara un plan diabolique pour se venger de cet humiliation en créant une armée de Touvides. Ces petits êtres se sont mis rapidement à terroriser les habitants de Carnavalia. Quand soudain sans crier gare, ni me voilà ou j’arrive, leur sauveur du nom de Sackboy débarqua.

L’univers si atypique de LittleBigPlanet fait de bric et de broc, mais aussi d’humour so british a été scrupuleusement respecté que les fans de la petite peluche transformiste ne seront pas dépaysés, ce qui n’est pas pour déplaire bien au contraire. Après une phase d’introduction jouable, on arrive dans le Pod (le menu) où trois planètes s’offrent à notre disposition. La première contient la partie Histoire jouable jusqu’à quatre en ligne ou offline. En plus des cinq mondes du scénario et ses divers mini-jeux à découvrir, il existe aussi le mode Arcade où sont réunis cinq nouveaux jeux s’étalant sur plusieurs niveaux. Pour ceux qui ne serait pas rassasiés de tout ce contenu, il y a la deuxième planète qui contient tout l’aspect communautaire du jeu. C’est ici qu’il sera possible de télécharger et de jouer à tous les niveaux créés dont certain sont déjà de petits bijoux. Enfin la dernière planète concerne le mode création de niveau et son didacticiel très complet qui va bien avec.

 

Un chef d’œuvre qu’on peut toucher du doigt.

 

Tarsier et Double Eleven, les deux studios en charge du développement de cet épisode Vita ont réussi à conserver intact toute la richesse du gameplay des opus PS3 tout en rajoutant les possibilités uniques qu’offre la PS Vita en terme de jouabilité: le tactile et le gyroscope. On retrouve bien évidemment le grappin et le saisissateur des précédents volets auxquels se rajoutent le tactile avant et arrière. En plus de pouvoir faire apparaitre ou disparaitre des blocs, d’activer des mécanismes ou de déplacer des objets, la fonction tactile permettra une plus grande facilité d’accès pour utiliser son Popit (l’inventaire) lors de la création de niveaux par exemple.

Quant à la fonction gyroscopique, elle sera utilisée pour se déplacer sur des tyroliennes ou lors des mini-jeux comme celui où il faudra déplacer Sackboy enfermé dans une boule rappelant un certain Super Monkey Ball. Loin d’être des gadgets, ces fonctions enrichissent largement l’expérience de jeu à tel point qu’il est difficile ensuite de revenir sur les versions PS3. Pour le reste, les joueurs habitués de la franchise se retrouveront en terrain connu. Le but du jeu consiste toujours à traverser différents niveaux, seul ou à plusieurs, construits sur trois plans afin de récolter un maximum d’objets bonus pour pouvoir personnaliser son Sackboy; ou d’avoir suffisamment d'éléments pour le mode de création.

 

Un délice pour les yeux et les oreilles.

 

La réalisation de LittleBigPlanet Vita est une franche réussite. Chaque niveau traversé possède une thématique unique avec des graphismes qui se payent le luxe d’être plus fins que sur Playstation 3, le tout sans une trace d’alliasing. L’aspect sonore à lui aussi subit le même soin. Ce qui frappe avant tout ce sont les musiques qui retranscrivent à merveille l’univers enchanteur de LittleBigPlanet ainsi que les niveaux traversés. Elles restent facilement en tête même après avoir éteint sa console. La VF est toujours aussi succulente avec ses dialogues drôles et loufoques renvoyant aux Monthy Python.

Seul ombre au tableau venant gâcher un peu tant de louanges: l’instabilité du réseau lors des parties à quatre joueurs. En espérant un futur patch pour corriger le problème, il est très difficile de participer à des parties au delà de trois joueurs sans que le jeu lag atrocement. En ce qui concerne la durée de vie du soft il est compliqué d’émettre un jugement, il serait plus judicieux d’employer le terme packaging. Oui le scénario du mode Histoire prendra seulement cinq à six heures de jeux pour le parcourir sans chercher à récupérer les différents objets, mais ce n’est pas uniquement ce que propose le soft de Tarsier et Double Eleven. Ca serait sans compter tous les mini-jeux aptes au scoring, les milliers de niveaux créés par la communauté à télécharger ou la possibilité d’en créer. Et de ce point de vue, le contenu de LittleBigPlanet Vita est gargantuesque!

 

Les plus:


- La réalisation splendide.

- La jouabilité tactile et la richesse du gameplay.

- La bande son parfaite.

- Un contenu énorme.

- L’univers de LittleBigPlanet toujours aussi enchanteur.

 

Les moins:


- Le lag en ligne à quatre joueurs.

- Le générique de fin trop long…

 

Pas la peine de tourner autour du pot, LittleBigPlanet Vita est le meilleur épisode de la franchise. Il surclasse les précédents volets sur quasiment tous les plans. Fans de la licence ou de jeux de plates-formes atypiques jetez vous dessus. Il vaut à lui seul l’achat d’une PS Vita.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de LittleBigPlanet Vita

tous les tests