Fuse sur Xbox 360, le test de BlackLabel

Publiez votre test
Signaler
BlackLabel
3
BlackLabel X360

Fiouzzz' !!!!

C'est l'histoire de 4 agents spéciaux, le gros baraqué, le Noir, la rousse et l'insignifiante (ou la brune, c'est selon). Ils doivent... Bon j'ai pas tout compris. Y'a un nouveau truc, carburant ? Énergie ?, le Fiouzzz' quoi, un truc instable qui fait des trucs cools (ou pas) comme des boucliers anti-balles etc., et on peut tirer sur des robots avec même si ça prend 50 chargeurs, donc au final le Fiouzzz' c'est un peu de la daube niveau efficacité, mais on va faire semblant que non comme dans le jeu. Disons que nous on joue des gentils, et les autres ben c'est le camp adverse donc on leur tire dessus.

Et donc les 4 héros tirent sur des types en armures qui résistent au Fiouzzz' et des grorobots qui résistent encore plus, donc on reste en cover une plombe pour... plomber tout ce beau monde dans un TPS statique et pas original pour un sou où les gunfights semblent interminables.

4 héros, ça veut dire coop, et Fiouzzz' pousse le concept loin grâce à la complémentarité. Gros Baraqué peut faire un bouclier anti-balles qui sert à rien car on peut se mettre en cover. La rousse, le Noir et la brune eux peuvent... ben en fait je sais pas vu qu'ils sont interchangeables.

On peut ramasser des lingots d'or (oui oui) et des boîtes d'XP (?) dans les niveaux. Ça traîne à terre me demandez pas pourquoi. Oui car le temps est fini où on pouvait ouvrir des tiroirs et des placards, surtout que si c'est pas en surbrillance la moitié des joueurs les ratent et restent coincés au milieu du jeu car impossible d'upgrader, et ça c'est pas très sympa pour eux. Donc maintenant ça traîne partout. Le level-design est carré, bien ordonné, donc artificiel. Les mini-boss sont du genre J'ai un lance-flammes et tu dois tirer 3 heures sur la bonbonne que j'ai dans le dos !, bref rien de folichon ni d'original. Y'a des phases d'infiltration où tout le monde nous tourne le dos, et de la plateforme Uncharted. Le jeu sait pas trop où il veut en venir. Il semble mendier Achetez-moi siouplé... Évidemment personne ou presque l'achète car après ils pourraient faire une suite.

Je trouve le jeu sympathique quand même. Ça tient pas à grand-chose cela dit. Le jeu est joli et coloré, avec des personnages correctement modélisés à défaut d'avoir une personnalité. La caméra est assez éloignée du personnage qu'on incarne (un des quatre, on peut changer à tout moment), et sa façon de marcher est bien faite. Bref c'est plus le TPS souple à la Uncharted que le tank archaïque Gears of War. La direction artistique est plaisante, on sort de la science-fiction type Mass Effect ou Apple avec des lignes pures, même si malheureusement la composition des décors est ratée à cause du level-design tout en carrés et en angles. Puis c'est un jeu assez modeste dans le sens où le budget devait pas être faramineux. Alors les devs avaient pas le temps de nous fourguer du poussage de stick plein d'émotions, des séquences de folie où on appuie sur X et on gagne (ou A, car c'est sur 360 là !).

C'est donc moins ses qualités mais ses défauts, absents par manque de sous, qui pour moi élèvent Fiouzzz' au rang de TPS sympathique de série B, quoique soporifique, et qui lui évite la demie-étoile. Mon conseil ; ne l'achetez pas.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Vos tests de Fuse

tous les tests