Dragon Age : Inquisition sur Xbox One, le test de Laporik

Publiez votre test
Signaler
Laporik
8
Laporik XB1

Dragon Age : Inquisition

Ah, Dragon Age : Inquisition, on en aura parlé de ce jeu-là. Unaniment reconnu comme un jeu d'exception et l'un des meilleurs jeux voir le meilleur jeu de l'année 2014 mais est-ce qu'il mérite vraiment toutes ces éloges ? Eh bien, la réponse dans le test qui suit que je ne donnerais car ce jeu plaira à certains et pas à d'autres

 

Mais pourquoi ne plairait-il à certains et pas à d'autres ? Eh bien d'abord car si on le prend comme un pur jeu Bioware,en se concentrant sur des critères comme l'himmersion, le scénario ou les choix de dialogues. On ne peut qu'être déçu car ce n'est pas là le point fort du jeu et sans doute la grosse erreur que l'on fera lors de sa partie. Non, ce jeu là est différent, c'est un nouveau style de la part de Bioware puisqu'ici, hors de question d'avancer comme une mule dans le scénario où vous vous ferez démolir. Hors de question de se la jouer méchant puisque l'on ne vous proposera que des personnages alternatifs tiré d'une même base, le Jésus de la Fantasy. Par contre, vous avez le droit de profiter de merveilleux décors superbement travaillés car c'est là que se trouve la véritable force de ce jeu. Pas dans ce qui est typiquement Bioware mais dans ce qui est nouveau et c'est superbe. On pourra avoir le plaisirf de se balader à travers 10 zones différentes et assez grandes qui régaleront les yeux mais est-ce que ça réussit l'objectif initial ? Est-ce que se balader dans ces zones open-world est gratifiant ? Eh bien oui grâce à de nombreuses quêtes, des forts à prendre et bien sûr les combats de dragons. On trouvera souvent quelque chose à faire et ce quelque chose est bien souvent gratifiant notemment grâce à un superbe gameplay

 

Et là, on a droit à un magnifique gameplay. J'avais vraiment peur du résultat mais Bioware a fait un excellent travail en adaptant ce gameplay à la manette et en le rendant intuitif, facile à prendre en main tout en ne perdant rien des tactiques qui ont conquis de nombreux fans avec Origins. Réussir à se sortir d'une situation difficile n'a jamais été aussi simple et on se surprendra souvent à se demander " C'est tout " lorsque l'on croyait impossible mais que l'on réussit à surmonter en 10 secondes grâce à cette vue tactique.

Mais le gameplay de Dragon Age : Inquisition, ce n'est pas juste le combat. C'est également des éléments anodins comme un excellent système de craft qui permet de construire ses armures et armes de façon très complète tout en permettant également de les améliorer par la suite. Pourquoi très complet ? Eh bien, contrairement à la plupart des jeux qui vous demandent " 10 X et 20 X pour faire une épée ", ici, on fonctionne sur des termes plus vagues comme " métal " ou bien " tissu " et vous avez un choix incroyable pour construire votre armure en  détail puisque non seulement, chaque tissu possède ses propres caractéristiques mais cela va également influer sur la couleur de votre arme. Un système très complet donc et qui est un pur plaisir à utiliser et qui rends le loot complètement inutile

 

Pour conclure, je dirais que ce jeu est différent de ce que l'on attendais mais au final, n'est-ce pas ce que nous souhaitons ? Être surpris ? Et c'est exactement ce que fais ce Dragon Age, il nous surprend et cela fait bien longtemps que je n'avais plus eu cette sensation. Un coté Bioware raté mais un coté jeu vidéo totalement sublime, voila ce qu'est ce Dragon Age et bien que ce n'est pa sn'importe quel joueur qui aimera ce jeu, j'ose espérer que vous ferez parti de ceux-là :)

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Dragon Age : Inquisition

tous les tests