Dragon's Dogma sur PlayStation 3, le test de -Ash-

Publiez votre test
Signaler
-Ash-
8
-Ash- PS3

Le renouveau du RPG Japonais (sauce occidental)

Dragon Dogma, le dénié née de Capcom, une toute nouvelle licence, chez cette éditeur on peut dire que je l’ai attendu. Depuis la toute première annonce, là où j’espéré encore voir un nouveau Breath of Fire, il n’en est rien et c’est peut être une déception ou bien un point fort, étant donné le faible nombre de nouveauté produite par l’éditeur Japonais.

Nous voilà donc prêt à ; parcourir les terres de Gransys avec notre « Arisen » fraichement crée. Si de prime abord DD parait ressemblé étrangement a du TES (pour l’environnement vaste, les quêtes a foisons ou encore les objets a collecté allant de l’utile à l’inutile) mais aussi à Demon souls (l’ambiance, les graphismes, le parti prit de faire un RPG jap avec mais inspiré des rpg occidentaux, ainsi que les bandes noirs qui sont assez gênante au départ) On découvre très vite, qu’il n’en est rien et que DD apporte sa pierre a l’édifice, pour ce démarqué de ses titres. Oui car dès la première exploration et surtout les premiers ennemies, le jeux s’apparente au final plus à un Beat’m all des plus ambitieux jamais réalisé. Quel plaisir de parcourir ses contrées et d’occire bandit et monstres maléfique, accompagné de ces pions et utilisant ses compétences, jouissif.

Avec un bon 80h en chassant les quêtes annexe j’ai pu terminer le jeu (non pas dans son ensemble) je n’ai pas vu le temps passé, si ce n’est lors des nombreux allée retours imposé par le soft. Oui car même si je trouve le jeu bien bon, il y a quand même quelques soucis.

A commencé par l’emprunte laissé par les RPG occidentaux, l’univers est alors vraiment très classique, et en plus le jeu ce permet de proposé des quêtes vraiment peu attirante, qui nous laissent de marbre tellement elles sont cliché. Capcom décide de calqué le plus possible, en oubliant d’ajouté une touche japonaise au jeu, dommage.

On a alors droit certes a des scènes cinématique, mais au final trop peu nombreuse, un héros qui ne parle pas, des mises en scènes plutôt raté et du coup, on ce désintéresse de cette quêtes...

Quête principal qui aurait pourtant pu être vraiment epic, si justement la touche japonaise apporté au scénario avait été présente…

Certaines erreurs, sont vraiment hallucinantes, oui Capcom essaie quelque chose de nouveau, mais de la a faire ce genre de bourde c’est du niveau de débutant. Par exemple le système de sauvegarde, non seulement il n’y en a qu’une, mais elle ne fait pas la différence entre l’auto et la manuel, du coup si vous faite une erreur vous êtes bon a laissé couler et continué comme si de rien n’était…

La ville principale, n’est pas très grande et l n’y en a que deux dans tout les jeux, c’est vraiment dommage. Les animations lors des scènes sont vraiment d’un autre Age, limite de ce qui se faisait de moins bon sur ps2, pareil pour la synchronisation Labiale, vraiment je ne comprends pas ses soucis technique venant d’un éditeur comme Capcom.

Le pire reste l’absence de multi, il est vrais que le système de pions est original, mais l’IA est rarement au rendez-vous et surtout que le jeu donne pas mal l’impression d’avoir été développé a la base comme un jeu en coopération. Ce ne sont que de petit détails et je retiendrais surtout les voyages rapides pratiquement inexistant lors de la première partie, qui résulte a d’innombrable allée retours, comme le plus gros défaut de DD (défaut qui pourrait carrément vous donné l’envie d’abandonné) surtout que même si la carte est plutôt grande, au final sans ses allée retours, nous en avons vite fait le tour.

Enfin mise a part ses petits soucis (qui pour moi, sont plus des regrets que des reproche) Dragon Dogma, tiens plutôt bien la route et propose surement a ce jours les meilleurs combats tout Action Rpg confondu. Une durée de vie très bonne, des musiques rare mais de bonne facture, des ralentissements, mais aucun freeze ni de bug de quêtes. Une difficulté bien dosé (sauf que la monté de lvl ce fait trop vite et le challenge deviens trop simple sur la fin) Des classes vraiment bien fichu, une bonne communauté, système de création de personnage bien complet, de bon doublage, et un twist final très bien trouvé.

Un excellent BTA/RPG qui prouve que les Japonais peuvent aussi être à l’aise dans un univers occidental.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Dragon's Dogma

tous les tests