Batman Returns sur Megadrive, le test de Shauni & Myster Mask

Publiez votre test
Signaler
Shauni & Myster Mask
2
Shauni & Myster Mask Megadrive

Batman revient... Mais pas pour votre bien !

Batman returns

 

Myster Mask begins


Dans mon enfance j’ai vécu des traumatismes qui hantent encore mes nuits. Les souvenirs de mon père se faisant avoir par un vendeur lui disant que Shaq fu, Super Dany ou encore Tintin au Tibet étaient de bons jeux. Depuis, je me suis juré de défendre le monde des jeux vidéo des nanars tentant tous les jours de lui nuire. Tout cela devait se faire derrière un symbole et une fausse identité, c’est ainsi que j’ai décidé de me cacher derrière le nom de Myster Mask pour combattre ceux qui sont responsables des arrachages de cheveux, mais aussi des lancer de manettes parfois destructeurs.

 

Myster Mask :  the dark knight


Alors que je m’étais tranquillement installé devant ma télévision pour avoir de la conversation le lendemain au bureau, je vis mon symbole apparaître dans le ciel noir à cause de la fumée venant de mon voisin - qui est sûrement l’homme grâce à qui Marlboro a de beaux jours devant lui. Sans perdre une seule seconde, j’enfilais mon costume pour partir à la rescousse de celui qui en avait besoin. Le chemin fut long vu que je n’avais plus d’essence dans la MysterMaskmobile, j’ai été obligé de prendre un Vélib à la borne la plus proche, sauf qu’évidemment quand je suis arrivé à destination, il n’y avait pas de borne pour le poser !

Une fois cette affaire réglée, ma surprise fut grande quand je m’aperçus que l’appel à l’aide venait du manoir Wayne. Je sonnais à la porte et Alfred me répondit, il avait l’air incroyablement fatigué, quand je lui demandai ce qu’il se passait, il me tendit une cartouche de Megadrive en me répondant tout simplement :

« Regardez ce qu’ils ont fait à maître Bruce ! »

Je pris la cartouche et lui dit que j’allais vite régler cette affaire. Enfin, vite façon de parler, parce que je devais faire le chemin retour en vélib ! Et oui encore !

Une fois à la Myster Mask cave c’est avec énormément de peur que j’ai inséré la cartouche dans ma Megadrive, car tout le monde sait ce qu’il en est des adaptations de films.

Commençons avec un peu d’histoire, il y eut en tout 6 films Batman. Les deux premiers, Batman : le défi et Batman : returns furent réalisés par Tim Burton, les deux suivant dont ceux sur lesquels je refuse de m’étendre furent d’innommables bouses, et le chevalier noir regagna ses lettres de noblesse au cinéma avec les excellents Batman begins et The Dark Knight.

Vous l’aurez compris, nous allons parler de l’adaptation en jeu vidéo du second film de Batman : Batman : returns. A mon humble avis, ce film est des loin le moins réussi des réussis (oui ce n’est pas très clair) - mais cela n’engage que moi. Voyons voir maintenant ce que donne le jeu.

Tout d’abord nous avons droit à de beaux graphismes respectant bien l’univers glauque de Batman… Voilà pour les points positifs. Au niveau du gameplay, on pourrait croire que notre cher homme chauve-souris a eu un léger problème avec un balai car il est raide comme un piquet, et c’est peu de le dire, il n’est d’ailleurs pas très maniable. Tout est ultra rigide, il y a souvent des temps de latence entre le moment on l’on appuie sur le bouton et le moment où Batman se décide enfin à s’exécuter. C’est à cause de cela que les combats contre les ennemis sont de vrais calvaires, il est impossible de sortir d’un combat sans se faire toucher.

Pour la première fois, il était possible de se servir du Batgrapin, une bonne idée vite gâchée à cause de la maniabilité beaucoup trop approximative à cause de laquelle le joueur tombera très souvent dans le vide sans savoir pourquoi. Il arrivera même parfois que le chevalier noir s’accroche dans le vide. Ce qui est tout de même un comble : on tombe quand on s’accroche à un immeuble mais par contre on ne tombe pas quand on ne s’accroche à rien.

Après toutes les péripéties causées par les sauts dans le vide et par les ennemis, qui d’ailleurs ressemblent plus aux hommes de main du Joker qu’à ceux du Pingouin (qui est quand même le grand méchant de ce film), que l’on pourra qualifier de terminators, nous voici arrivés au boss de fin de niveau qui est Catwoman. Une chose étrange se produit alors : le boss vous inflige des dégâts sans vous attaquer, en fait dès qu’il vous approche le boss vous enlève de la vie, ce qui rend le combat infernal. Imaginez-vous dans Street Fighter. Vous évitez un hadoken mais par contre vous perdez quand même de la vie parce que la boule de feu est arrivée assez près de vous. C’est un peu comme marquer des points aux fléchettes alors que l’on rate sans cesse la cible… Ou encore mettre sa femme enceinte alors que vous ######## ########### ##########. Désolé je me suis emporté. Bref un combat d’une grande intensité…

Mais non je déconne, Catwoman ne fait que des roulades avant et des roulades arrières et comme il est pratiquement impossible de la toucher avec les poings, vous passerez votre temps à aller de droite à gauche en mettant des coups de pied… Quel combat épique !

Le reste du jeu sera du même genre… Avec une mention spéciale à un niveau horrible où tout l’écran sera de travers, où vous passerez dans des endroits où vous ne verrez rien mais qui cachent un trou dans lesquels vous trouverez la mort, et où Batman devra se battre contre… des boîtes !

Evidemment, après cette expérience je compris pourquoi Alfred était aussi déprimé, mais il fallait que je trouve quelque chose pour l’aider. C’est alors qu’une idée me vint : je partis vite en direction du manoir Wayne. Alfred m’ouvrit à nouveau et je lui tendis le remède à tous ses maux :

Batman : Arkham Asylum

Je repris ensuite la route de mon sanctuaire pour enfermer Batman : returns dans un endroit où il ne pourrait plus faire de mal à personne. Car oui, ce jeu est mauvais et n’arrange en rien la réputation des jeux adaptés de films. Le plus bizarre dans tout cela, c’est que le meilleur jeu vidéo adapté de Batman est Arkham Asylum, et qu’il n’est adapté d’aucun film. A croire que c’est vraiment des adaptations que vient le problème…

Putain mais pourquoi ils les mettent aussi loin les stations de Vélib AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh !

 

Myster Mask

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Vos tests de Batman Returns

tous les tests