No Heroes Allowed ! sur PSP, le test de Nohiro

Publiez votre test
Signaler
Nohiro
6
Nohiro PSP

Je suis le BADMAN !

Aussi bizarre que cela puisse paraître, ”No Heores Allowed” et bel et bien la suite de ”What Did I Do To Deserve This My Lord !? 2” sorti en avril dernier sur PSP. Un changement de nom qui n’est pas étonnant vu la complexité du titre que beaucoup ne vont pas chercher à comprendre.

 Tout comme les précédents épisodes, le but est de simplement creuser un donjon qui permettra d’élever des petites créatures pour piéger et tuer de façon atroce les héros qui s’y aventurent! Les héros sont à la recherche de votre overlord qui, lui, ne veut que rétablir l’ordre et la justice dans ce monde cruel (je cite évidemment le seul, le grand, l’unique BADMAN).

En terme de gameplay rien n’a changé ou presque… Muni d’une pioche, on passe une grande partie de son temps à creuser ingénieusement un labyrinthe. Vous devezcréer un écosystème qui donnera vie à des créatures diverses (slimes, thermites et autres dragons) qui à leur tour permettront de protéger votre overlord que vous aurez préalablement caché dans un recoin du donjon. Peu de temps après avoir commencé les travaux d’aménagement dans les galeries souterraines badman vous signalera l’arrivée des héros dans votre donjon, il ne vous restera plus qu’à mettre en pratique vos talents d’éleveur et de fin stratège pour qu’ils ne puissent pas atteindre l’overlord. Au cas où ils l’atteindraient quand même: rien n’est perdu, quelques coups de pioche libérant des créatures peuvent faire toute la différence!

Cette suite se constitue d’un mode solo contenant 33 stages selon les développeurs (vu que je n’ai pas réussi à passer le premier d’entre eux malgré les trois modes de difficultés présents… Oui je sais, je fais honte au monde du jeu et ce n’est pas badman qui dira le contraire!), d’une série de niveaux tutoriels qui vous réapprendra les bases du gameplay ainsi qu’à dompter les quelques nouveautés comme la gestion de l’eau et des créatures qui en résultent, et d’un mode coopératif jouable à deux via Wi-fi ou ad-hoc, pour conquérir le monde encore plus rapidement comme dirait badman ! Le tout est soutenu par une réalisation on ne peux plus retro et minimaliste, qui donne au jeu un aspect attachant pour les vieux de la veille.

No Heroes Allowed! est une bonne suite malgré la difficulté élevée ou encore la non-traduction des textes humoristiques de badman. Le jeu s’adresse donc à des joueurs aux nerfs d’aciers parfaitement bilingue sachant gérer cet écosystème plus qu’étrange à mon goût. Bonne chance!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de No Heroes Allowed !

tous les tests