Shadow of the Colossus sur PlayStation 2, le test de JUJUSAN

Publiez votre test
Signaler
JUJUSAN
10
JUJUSAN PS2

Le jeu vidéo est le 8ème art

Il était une fois un jeu PS2 que j'avais commencé en 2006, qui était fantastique, mais que je n avais jamais terminé pour diverses raisons... Et aujourd'hui le 02 avril 2012, et bien je viens de finir ce dernier...Jamais je n'ai pensé mettre un jour un 10/10 à un jeu mais je crois que ce jour est arrivé ! Que dire...Merci UEDA FUMITO pour ces 10h52m49s de bonheur, de calme, de réflexion, de plénitude, de magie, de tristesse, de poésie... Jamais un jeu ne m'a autant happé, émue, renversé. Graphiquement parlant je n'ai jamais vu d'animation si réalistes, de décors si recherchés, si vastes... Le Game Design est juste parfait, les colosses sont criant de vie, l'IA est incroyable, tout semble vivant et réel, une prouesse ! Rappelons le, le jeu était sorti sur PS2 et je trouve qu'il met à l'amende bien des jeux actuels ! Je n'ai eu aucuns soucis avec la caméra, choses qui revient souvent dans les avis et les tests... Le gameplay est parfait nous dirigeons Wanda qui est tout sauf un sur- surpuissant ! Notre héro est fragile, et cela se sent quand on escalade un colosse qui tente de se débarrasser de ce dernier en le faisant voler de tous les cotés ! Et c'est là où la magie du gameplay créer par UEDA SAN intervient, en appuyant sur R1 pour s’accrocher tant bien que mal au colosse il y a une connexion, une connivence qui s'opère ! Jamais un jeu ne m'a autant connecté au personnage que l'on contrôle, jamais un jeu ne m'a autant impliqué au côté du héro de l'histoire...Jamais dans un jeu je n'ai été triste de tuer un boss ou un monstre; ici tout y est différent, on tue un colosse après une longue et difficile lutte, éprouvante, la satisfaction après la mort de ce dernier s'en va aussi vite qu'elle est arrivée, laissant place à la tristesse de sacrifier cette bête innocente pour ressusciter celle qu'on aime... Le bestiaire est unique et chaque colosse entreprend une tactique à planifier, usant le décor ou d'entourloupes afin d'en finir avec la bête. La bande son est sublime, Kow Otani nous a livré ici l'une des plus belle BO de jeux vidéos jamais créer ! C'est triste, envoutant, désespéré... L'histoire est certes simpliste mais narrée d'une si belle manière, tel un conte qu'on aimerait lire et relire; et que dire de cette fin si incroyable et surprenante... Ce jeu devrait être dans un musée ( d'ailleurs j’espère qu il sera à la cité des jeux vidéos en 2013 ) c'est une œuvre d'art, une preuve que le jeu vidéo est le 8eme art, un doigt d'honneur à la face des haineux et ignorants qui accusent le jeu vidéo de tous les maux de la société ! D'ailleurs dès que ma fille sait jouer je me ferais un plaisir de le faire en sa compagnie ! C'est aussi malheureusement un vestige de l'ancienne génération de machines, alors certes FLOWER, JOURNEY et quelques autres peuvent se targuer d'en être les dignent successeurs pour cette GEN, mais pitié UEDA FUMITO, sort nous THE LAST GUARDIAN, on a besoin d'une grosse claque telle que tu sais les donner, pour nous sortir de la médiocrité vidéo-ludique actuelle qui préfère vendre des DLC et des jeux baclés que de sortir des oeuvre d'art !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Shadow of the Colossus

tous les tests