Lollipop Chainsaw sur PlayStation 3, le test de Juju_37700

Publiez votre test
Signaler
Juju_37700
6
Juju_37700 PS3

Juliet je t'aime!

Haaaaa Juliet, cette innocente brin de fille de tout juste 18 printemps qui ne cesse de se faire poursuivre par des morts vivant... Pauvre enfant, mais pourquoi sont-ils si méchants???

Le jour de l'anniversaire de Juliet Starling, la Terre est mystérieusement contaminée par un gaz venue de l'espace transformant en zombie toute vie sur Terre. Armée de sa tronçonneuse, et aidée de Nick Carlyle, son petit ami elle part autour de l'université de San Romero (où elle est cheerleader de l'équipe des Knights) afin de sauver la ville de la contamination zombie... Voila pour le début de l'aventure de la miss Zombie Hunter préférée des gamers. Pas de chance, pile le jour de son anniversaire cette catastrophe arrive dans sa ville et elle compte bien faire le ménage pour débarrasser le monde de cette envahissante contamination. Donc, pour ses 18 ans, elle a rendez vous dans le parc avec Nick son copain mais pas de chance, il se fait mordre par un zombie et elle doit remédier au problème. Pas de panique, ni une ni deux, elle lui tranche la tète pour lui éviter le pire. Bien entendu, ce dernier n'est pas très ravis d'avoir perdu son corps, mais d'un autre coté il est toujours vivant. C'est dans cet état d'esprit joyeux et totalement délirant que le jeu se déroule. C'est bourré d'humour, des situations bien salace et blagues racoleuse seront de la partie pour notre plus grand bonheur, en tout cas le mien!

Comme tout bon beat them all qui se respecte, des vagues d'ennemies arrivent sur vous et vous devez vous en débarrasser le plus vite possible en exécutant des finish a la tronçonneuse. Ces finish vous donneront des récompenses plus ou moins bien rémunérée selon le style de l'attaque et selon le nombre de tète expédié en l'air. Avec ces récompenses sous forme de pièces d'argent ou d'or, vous pourrez aller faire du shopping pour vous offrir des vêtements par exemple (pour une fois que ce n'est pas en DLC payant, profitez-en), des MP3, des dessins des différents protagonistes du jeu, mais bien évidement ce qui nous intéresse le plus ce son les "upgrade" pour votre héroïne. Plus de résistance, plus de puissance, plus de combos, augmenter la vitesse à laquelle Juliet se relève après avoir reçu un coup, acheter des Lollipop (sucette) pour récupérer de la vie si besoin, etc. Bref, à vous de faire vos courses et de dépenser comme bon vous semble vos médailles récupérer pendant les combats.

Votre maitre, Morikawa Senseï, japonais d'origine, homme âgé de plus de 70 ans est le professeur de Juliet en sciences occultes zomboïdes. C'est le premier à avoir détecté la contamination de la ville de San Romero. Il a appris à Juliet toutes les techniques de combat contre les zombies et leurs chefs. Ce dernier vous expliquera le tenants et aboutissants de cette histoire et vous divulguera le fait que vous aller devoir occire cinq zombies (boss) pour voir le bout de cette histoire. Tout ceci se passe dans un premier temps dans votre Lycée, ensuite direction le Stade de l'école, la ferme de Bannon, Fulci Fun Center (salle d'arcade), la Cathédrale et pour finir... Le King Himself!!
Tout ces endroits on leur propre atmosphère, ambiance musicale (qui est d'ailleurs excellente dans ce jeu), le lycée vous rappellera un poil Buffy, le stade vous allez apprécier l'équipe de foot, vous allez devoir raser un champs, la salle d'arcade reste mon endroit préféré du jeu et les travaux de la cathédrale sont pas mal aussi. Voila un petit aperçu de ce qui vous attend dans le jeu.

Pour la partie "gameplay", cela reste très classique, voire il est vrai, pas très recherché mais le tout reste efficace quand on a choisis les bons combos. C'est vous l'expert dans cette histoire, faites le bon choix en achetant vos combos. La difficulté reste bien dosé, perso j'ai fais le jeu en Hard pour le premier run, malgré parfois des check point pas placé au bon endroit je trouve. Il m'est arrivé de recommencer plusieurs fois un passage (le niveau de la ferme) ou il fallait aider sa petite soeur prise au piège par une horde de zombie. La passage constituait à tirer avec sa tronçonneuse/gun sur les zombies avant qu'ils n'atteignent l'auto bus ou votre soeur se trouve. Plus vous tu tuiez de zombies, plus ces derniers arrivaient de plus en plus vite. Pas facile de viser avec ce gun assez spécial. Donc si vous mourriez, vous recommenciez au check point bien avant cette scène. Mais cela reste un cas isolé.

Juliet dispose de sa tronçonneuse pour tuer, une bonne fois pour toute, les morts vivant, ainsi que d'un "fusil" qui fait parti de la tronçonneuse. Oui, la tronçonneuse de Juliet est vrai couteau suisse. Elle fait téléphone, fusil et tronçonneuse. Bien utile dans ce genre de situation vous en conviendrez. Le téléphone fait partie du scénario, il n'est pas rare que toute votre famille vous donne un coup de file de temps en temps. Toujours sympa d'avoir des nouvelle de cette atypique tribu. En parlant d'atypique, notre bon vieux Nick vous donnera un coup de... Tète de temps à autre. Sa capacité est de pouvoir prendre procession de n'importe quel corps pour vous aider dans votre mission. Je vous laisse découvrir ces passages hilarant. Autre bonne idée, on pourra interagir avec le niveau, et quand c'est possible, Juliet s'accrochera à une barre de fer, tel une stripteaseuse, et envoyer valdinguer tout ceux qui oseront vous approcher. Autre action, celle de sauter directement sur les têtes des zombies pour passer plus facilement un endroit. Cette action se fait à base de QTE. Dans l'ensemble, les QTE viendront rythmer votre progression ou, comme dans God of War, serviront de finish move pour venir à bout des boss. Les boss ont tous évidement une technique propre pour les mettre hors d'état de nuire, et il vous faudra les combattre pas moins de trois fois. Plus c'est long, plus c'est bon!
Tout au long de votre parcourt, jetez bien un oeil partout pour trouver, bien cacher dans les recoins, les lollipop qui vous redonnerons de la vie. Plus le niveau de difficulté est élevé, moins vous aurez de lollipop dans votre poche. J'allais oublier de parler aussi de votre "super" coup de la mort qui tue la vie! Votre tronçonneuse peut charger une barre suivant les combos effectué ainsi que le nombre d'adversaire mort au combat. Une fois cette barre pleine, à vous de la déclencher dans la meilleure situation possible, car une fois enclenché chaque zombie tué se verra décapité. Donc plus vous décapiterez de zombies en une seule fois, plus vous ramasserez de bonus. Une autre capacité vous servira à effectuer une course avec votre tronçonneuse, raclant le sol et les zombies au passage. Attention à la surchauffe.

Bon, passons à la partie qui fâche un peut. La réalisation global du titre. J'aime le jeu, mais il faut bien avouer que techniquement, c'est pas au top. Le jeu n'est pas mauvais, bien au contraire mais les quelques tare technique viennent gâcher la fête. Tout d'abord, l'Unreal Engine tourne pas top sur PS3, c'est pas nouveau. Ensuite ils ont appliqué un espèce de filtre sur l'écran qui donne vraiment une impression étrange. Le même genre de filtre utilisé pour le jeux PS1 tournant sur PS3 pour affiner les jeux. La réactivité de Juliet laisse vraiment à désirer. Après un choc, elle met genre bien une seconde avant de ré-attaquer. Étrange cet impression de latence dans le jeu. La caméra qui est quelque fois capricieuse, le son qui encodé comme un pauvre MP3 de merde. Sa "scintille" bordel!! C'est pas permis de faire ça sur une excellente bande son. Pas content! Les temps de chargement qui sont longuets et courant, le manque de fluidité et bien sur les 60 images par secondes qui manquent à l'appel. Y'à du boulot! 

En parlant de la bande son du soft, elle est signée Akira Yamaoka et elle comporte aussi certain titre de groupe de Heavy/Trash Metal comme Arch Enemy.

Grasshopper Manufacture nous livre un excellent jeu, pour ma part j'y ai passé un très bon moment en compagnie de Juliet, mais entaché de problèmes technique navrant il faut bien l'avouer. Fort dommage mais cela ne doit pas vous rebuter et surtout à acheter le titre qui reste un divertissement de bonne qualité malgré tout.

Que faut-il retenir de lollipop Chainsaw :

+ Ambiance de dingue
+ Bande son qui colle parfaitement au jeu
+ Juliet et ses différentes tenue
- Réalisation global du titre qui laisse à désirer
- Caméra
- Temps de chargement

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Lollipop Chainsaw

tous les tests