WWE All Stars sur Xbox 360, le test de Shauni & Myster Mask

Publiez votre test
Signaler
Shauni & Myster Mask
6
Shauni & Myster Mask X360

Superstars = Superjeu ?

Le printemps arrive et nous apporte avec lui un nouveau jeu de catch en plus du traditionnel "Smackdown vs Raw" annuel. Ce nouveau venu est "WWE : All Stars", un jeu basé sur la caricature, la surenchère et bien entendu l'arcade. J'avoue que c'est avec beaucoup de d'appréhension que j'ai inséré la galette dans ma Xbox 360. Pourquoi ? Tout simplement parce que la dernière fois que nous avons eu droit à un jeu d'arcade estampillé WWE, il s'agissait du raté "WWE : Legends of Wrestlemania". Un jeu ambitieux mais bourré de défauts et de QTE.

"WWE : All Stars" apparait aussi ambitieux que son ainé, voir même plus. Les vidéos promotionelles faisaient baver les fans d'arcade à cause des coups spectaculaires qu'il était possible de porter à ses adversaires, mais aussi à cause des enchaînements fantaisistes dont sont capables les superstars (faire rebondir l'adversaire sur les cordes, jongler avec, des sauts ultra vertigineux, etc...). Mais en dehors des fans d'arcade, ce soft faisait aussi baver tous les fans de catch de ce monde dont je fais parti (18 ans que je suis les aventures des superstars, j'avais quatre ans la première fois que mes yeux se sont posés sur ce programme, puis avec le temps j'ai eu droit à mon premier jeu WWE qui était à l'époque la WWF : "Super Wrestlemenia" sur Super Nintendo), tout simplement parce que "WWE : All Stars" annonçait la rencontre du roster actuel de la compagnie avec des légendes des années 70, 80 et 90.

Vous rêviez de savoir qui est le plus fort entre André le géant et The Big Show, qui est le plus charismatique entre Randy Savage et John Morrisson et surtout vous aimeriez enfin voir John Cena faire plus de quatre prises. Aujourd'hui c'est possible grâce à "WWE : All Stars".

Après le traditionnel logo WWE nous pouvons passer aux choses sérieuses. Nous avons droit à 3 modes de jeux en local, un en ligne et un dédié à la création de sa superstar. Le mode création est très incomplet et ne permet pas du tout les même choses que celui présent dans les "Smackdown vs Raw". Une fois cette déception passée, on se dit que de toute façon ce mode est secondaire et on passe directement à "Fantasy Warfare" dont le concept est simple : opposer une superstar actuelle à une gloire passée. Ce mode est le coeur du jeu, mais c'est là que nous voyons apparaître les premiers défauts. Premièrement, la prise en main qui n'est vraiment pas simple au début, il faudra de la patience et de longues minutes pour se faire à la maniabilité. De la patience il en faudra aussi pour ce qui est LE POINT NOIR du jeu. Les contres... Contrer une prise de son adversaire relève de l'exploit. Tout comme pour la série "Smackdown vs Raw", le système de contre repose sur un système de timing, vous devez appuyer sur le bouton dédié à cet effet au bon moment. Quel est le bon moment ? Tout le monde serait tenté de penser "au moment où le bouton apparaît à l'écran"... Et non ! Vous pourrez toujours appuyer à ce moment là, le contre ne s'enclenchera pas. En fait il faudra appuyer au moment de l'impulsion, c'est à dire quand votre adversaire vous décolera du sol. Ensuite nous trouvons d'autres défauts comme des bugs de collisions. Parfois il m'est arrivé de passer au travers de mon adversaire mais cette expérience est tout de même très rare.

Une fois ces défaut relevés et le jeu bien pris en main, force est de constater que nous sommes devant un bon jeu d'arcade, très agréable et toujours très surprenant. Voir un Rock Bottom de 10m de haut ça fait toujours de l'effet. THQ a même eut l'excellente idée de mettre une vidéo de présentation toujours merveilleusement réussie avant chaque affrontement et d'ailleurs mon coup de coeur va aux vidéos "Hulk Hogan vs John Cena" et "The Rock vs Triple H" qui sont toutes les deux fabuleuses.

Une fois le mode "Fantasy Warfare" terminé et une fois tous les catcheurs débloqués, allons vite vers le mode "Path of the champion" qui propose trois scénarios, battre l'Undertaker à Summerslam, battre Randy Orton à Wrestlemania  et battre DX pour le championnat par équipe. Il sera possible de faire ces scénarios soit avec une superstar, soit avec une légende, soit avec un personnage créé. Au moment de la sélection, devant le roster complet, on peut se plaindre de quelques absences. J'aurais aimé retrouver Ric Flair et Ted DiBiase du côté des légendes, et du côté des superstars j'aurais aimé voir Chris Jericho (même si il est en pause en ce moment). D'autant plus que ce dernier est présent dans beaucoup de vidéos du jeu (!). D'autre part il aurait été intéressant d'avoir la présence d'un roster féminin. Et oui Beth Phoenix contre Trish Stratus ou encore Lita contre Nathalya aurait aussi été des matchs intéressants. Une fois son personnage selectionné, on s'aperçoit que le mode "Path of the champion" n'est en fait pas vraiment un mode scénario, il s'agit en fait d'une succession de 10 combats aboutissant à l'objectif final. Et c'est là que nous aurons les pires crises de nerfs car si le jeu est agréable contre le CPU en un contre un, les Fatal Four Way et les Triple Threat (chacun pour soi à trois ou quatre) sont injouables. Tous les personnages manipulés par l'IA sont ligués contre vous et c'est comme cela que l'on s'enerve très vite en subissant les attaques de toutes parts et en étant dans l'incapacité de contrer.


Vous l'aurez compris ce mode n'est pas vraiment réussi... Le dernier mode de jeu est le live mais le jeu n'étant pas officiellement sorti les adversaires sont très rares donc difficile de se faire un avis mais on peut relever une très bonne chose : la désactivation de la pause pour éviter les antijeux.

En conclusion, malgré quelques défauts "WWE : All Stars" est un très bon jeu d'arcade qui promet de belles soirées à ceux qui voudraient l'essayer à plusieurs. Seul, les Triple Threat et Fatal Four Way sont injouables mais les matchs en simple sont  agréables si on maîtrise bien le gameplay.


"WWE : All Stars" tient sa promesse de combats fun et de graphismes SD réussis. On se dit d'ailleurs que c'est dommage car en fait les défauts du soft qui viennent ternir le tableau sont peu nombreux mais leurs conséquences sont trop fortes. Si on passe par dessus cela on a quand même un bon jeu entre les mains et c'est toujours un plaisir de botter le cul de John Cena avec The Rock en attendant que cela arrive pour de bon dans quelques jours à Wrestlemania.


Myster Mask

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Vos tests de WWE All Stars

tous les tests